Bil Gaiten : pour être acteur de l’aménagement du territoire

PrintFriendly and PDF

PLUBIL GAITEN est la démarche qui, au sein de EHBAI, prépare les municipales pour les abertzale de gauche. Bil Gaiten poursuit son cycle de formations ouvert aux militant-e-s des groupes locaux autour de quatre thèmes prioritaires. Le mois dernier nous découvrions l’article sur l’atelier «Social, Education, Services Publics». Aujourd’hui, Enbata vous propose de découvrir l’atelier portant sur l’urbanisme et l’aménagement du territoire.

L’aménagement du territoire, l’urbanisme, le développement durable, pourquoi avoir choisi cette thématique dans le cadre du cycle de formation de Bil Gaiten ?

L’aménagement du territoire est un enjeu énorme, le mouvement abertzale l’a bien compris, puisque les thématiques de la gestion de la terre, de la maîtrise du foncier, du besoin en logements sociaux … ont toujours été abordées.

Notre pays est attractif certes, mais il ne doit pas devenir un territoire de villégiature. Chaque année quelques 1000 hectares de terrains agricoles ou naturels disparaissent. Ce foncier ne doit pas servir uniquement à la construction de résidences, nous devons veiller à une organisation équilibrée du territoire qui tienne compte des besoins pour maintenir une activité agricole, développer une économie productive tout en préservant les espaces naturels.

C’est à l’échelon communal et intercommunal que s’organise l’aménagement du territoire :

  • Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) de l’agglomération Bayonnaise et celui du Sud Labourd en fixent les grandes lignes ;
  • Le Programme Local de l’Habitat (PLH) recense les besoins en matière de logements, les politiques en matière d’organisation du transport en commun organisent nos déplacements de demain ;
  • Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) organise la ville/le village en définissant la densité de construction, le type d’architecture pour nos logements, la hauteur pour les bâtiments, ainsi que les obligations en matière de logement social ;

Ces différents outils sont entre les mains des conseillers municipaux et communautaires, ils façonnent la ville/le village de demain.

Comment se déroule la formation ?

La première partie de la formation s’attache à planter le cadre général, en quelques points nous analysons quels sont les principaux enjeux liés à l’aménagement de notre territoire.

Puis, nous entrons dans le détail de la problématique en abordant largement le contenu d’un Plan Local d’Urbanisme (PLU) outil d’aménagement du territoire communal, en présentant les outils disponibles pour la maîtrise du foncier, pour finir avec quelques pistes sur la fiscalité de l’urbanisme.

Nous partons du global, pour zoomer sur le local

Cette formation n’est-elle pas trop technique ?

Le mouvement abertzale a souvent abordé la problématique du foncier et du logement sous l’angle de la revendication. Grâce à de multiples actions, il a toujours mis les pouvoirs publics et les différents acteurs de ce domaine face à leurs responsabilités.

En complément de cette pratique nécessaire, et à l’aube de ces élections municipales, il doit aussi se former à ces questions techniques, comprendre les enjeux et prendre connaissance de la réglementation existant dans ce domaine. Nous devons demain avoir des élus capables, dans la gestion ou depuis l’opposition, de faire des propositions innovantes.

La participation de militants et d’élus, déjà en poste et maîtrisant le sujet, alimente ce débat de façon positive, car vu sous des angles différents.

En novembre les quatre ateliers itinérants changent de lieu. Ils auront lieu le 9 novembre de 9h à 12h sauf pour l’atelier d’Anglet qui est fixé le 16 novembre aux mêmes heures.

Lieu

Thème

Mairie d’Ascain

Social, Education, Services Publics

Maison pour Tous – Anglet

Aménagement du territoire, environnement

Mairie d’Ostabat

Economie, Emploi

Salle Larrazkena – Cambo

Gestion d’un budget municipal