La Communauté Pays Basque en ordre de marche

PrintFriendly and PDF
Samedi 4 février, photo d'ouverture du 2nd conseil de la Communauté d'agglomération du Pays basque, à l'ordre du jour élection des vice-présidents et conseillers membres du conseil permanent.

Samedi 4 février, photo d’ouverture du 2nd conseil de la Communauté d’agglomération du Pays basque, à l’ordre du jour élection des vice-présidents et conseillers membres du conseil permanent.

L’exécutif de la Communauté d’Agglomération du Pays Basque (CAPB) a été élu ce samedi 4 février. Parmi les 69 membres du Conseil Permanent de la CAPB on trouve 12 femmes, 12 élu-e-s de sensibilité abertzale et 15 bascophones. Toujours selon l’analyse d’Euskal Irratiak, au niveau des 15 vice-présidents, il y a 3 femmes et 5 bascophones.

Ce samedi 4 février, l’élection de 68 membres au Conseil permanent (le 69è membre, son Président ayant été élu le 23 janvier dernier) parmi lesquels on trouve les 15 vice-présidents a défini l’exécutif de la Communauté d’Agglomération du Pays Basque comme suit :

Les 15  Vice-Présidents :

Le Conseil communautaire compte 15 vice-présidents : 1er : Peyuco Duhart, 2ème : Paul Baudry, 3ème : Roland Hirigoyen, 4ème : Pascal Jocou, 5ème : vice-président : Dominque Boscq, 6ème : Beñat Arrabit, 7ème : Eric Narbais-Jauréguy, 8ème : Maïder Béhotéguy; 9ème : Beñat Cachenaut, 10ème : Claude Olive, 11ème : Michel Veunac, 12ème : Alain Iriart, 13ème : Martine Bisauta, 14ème : Sylvie Durruty, 15ème : Michel Etchebest.

Les 53 conseillers du conseil permanent :

Le Conseil permanent compte, en plus du président et des 15 vice-présidents, 53 conseillers, élus lors du conseil communautaire du 4 février 2017. Par ordre alphabétique, en voici les élus : Emmanuel Alzuri, Guillaume Barucq, Marc Bérard, André Berthet, Barthélémy Bidegaray, Anthony Bleuze, Alexandre Bordes, Max Brisson, Vincent Bru, Vincent Carpentier, Bruno Carrère, Patrick Chasseriaud, Peio Claverie, Antton Curutcharry, François Dagorret, Odile de Coral, Manuel de Lara, Valérie Dequeker, Gilbert Dublanc, Kotte Ecenarro, Philippe Elissalde, Pierre Eyherabide, Jean-Louis Fournier, Arño Gastambide, Francis Gonzalez, Laurence Goyenetche, Pierre Guillemotonia, Michel Hiriart, Michel Ibarra, Beñat Inchauspé, Jean-Marie Iputcha, Jean-Claude Iriart, Jean-Pierre Iriart, Chantal Kerhig Cottençon, Jean-Baptiste Laborde Lavignette, Alain Lacassagne, Jean-Pierre Laflaquière, Jean-Michel Lamarens, Albert Larrousset, Florence Lasserre-David, Christine Lauque, Jean-Jacques Loustaudaudine, Marie-José Mialocq, Christian Millet-Barbé, Nathalie Motsch, Pierre-Marie Nousbaum, Daniel Olçomendy, Guy Poulou, Marc Saint Esteven, Michel Soroste, Marie-Ange Thebaud,Yves Ugalde et Jacques Veunac.

www.communaute-paysbasque.fr

Haut de l'image, présentation de la CAPB sur Wikipedia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_d'agglom%C3%A9ration_du_Pays_basque) et bas de l'image, page officielle de la CAPB (www.communaute-paysbasque.fr)

Haut de l’image, présentation de la CAPB sur Wikipedia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_d’agglom%C3%A9ration_du_Pays_basque) et bas de l’image, page officielle de la CAPB (www.communaute-paysbasque.fr)

La communauté d’agglomération Pays basque (en basque, Euskal Hirigune Elkargoa – EHE, en gascon, Comunautat d’Aglomeracion deu País Basco – CAPB) est une structure intercommunale française située dans le département des Pyrénées-Atlantiques et la région Nouvelle-Aquitaine. Elle est une des communautés d’agglomération les plus peuplée de France. Toujours selon sa page Wikipedia, cet EPCI, est le second pôle urbain de la région Nouvelle Aquitaine, après Bordeaux Métropole et le premier du département des Pyrénées-Atlantiques.

Les compléments d’information peuvent être trouvés sur le site www.communaute-paysbasque.fr ou en suivant le Compte officiel de la Communauté d’Agglomération Pays Basque // Euskal Hirigune Elkargoa @CommunautePB sur Twitter.

 

Un commentaire

  1. serge nogués
    Publié le 07/02/2017 à 10:12 | Permalien

    J’apprécie énormément le fait que pour Bayonne, ce soit Jean-Claude Iriart, pro EPCI convaincu et affirmé, qui soit élu au conseil permanent, à la place de philippe Neys, qui dès le début a montré son hostilité à l’EPCI pays basque.