Nahaste
Chroniques

Nahaste borraste

Jakes Bortayrou - Apartekoa da bizi dugun garai politikoa. Apartekoa ere militante abertzale eta ezkertiar frango inarrosten dituen sentimenduen zirimola.
Hara palto horien mugimenduaren azterketa bat, honen alde baikor eta ezkorren bilduma egiten duena. (...)

GrèveClimat
Communiqués de presse

Les lycéen·ne·s, ensemble maintenant pour vivre demain

Communiqué de Presse - La biodiversité s'effondre, les catastrophes liées au climat sont de plus en plus nombreuses, des millions de personnes sont obligées de migrer vers d'autres territoires... L'humanité court à sa perte. Les scientifiques nous alertent depuis plus de 50 ans sur l'effondrement qui nous guette mais nous continuons à agir comme si le problème climatique ne concernait que les prochaines générations. Les mots de Greta Thunberg sont significatifs : « Puisque nos leaders se comportent comme des enfants, nous sommes obligés d'assumer la responsabilité qu'ils auraient dû endosser il y a bien longtemps ».
Nous, lycéen·ne·s avons notre mot à dire face à l'inaction de la majorité de nos aînés. C'est notre avenir qui est en jeu. Un appel a été lancé par tous ces mouvements de la jeunesse à une grève internationale pour le climat le vendredi 15 mars. Nous nous devons de répondre à cet appel. (...)
NikolasBlain
Chroniques

Radioscopie de l’Agglo Pays Basque

1 Commentaire
Nikolas Blain - Il est peu courant qu’une structure territoriale soit soumise à un audit citoyen. Cet exercice mené par Batera à l’automne dernier, vient d’être remis aux maires du Pays Basque.
En voici les grandes lignes.(...)
2019-01-31G
Communiqués de presse

Lettre ouverte au Département 64

Enbata - Bizi! pense que le Département 64 n'est ni neutre ni loyal dans l'affaire Moriba Koivogui.
Voici la lettre détaillée et argumentée envoyée par les altermondialistes basques à M. Eric Moratille, Directeur Général des Services du Département des Pyrénées-Atlantiques. (...)
EmpireIII
Chroniques

L’empire d’essence (III)

Jean-Marc Abadie - « "Moi, je suis fait pour les tempêtes", se rengorgeait Jupiter en octobre 2017. Tout en verticalité, il surfait encore au sommet d'une bonne vague. C'était l'époque où beaucoup de gens disaient qu'il "marchait sur l'eau ". Pas de danger, mer calme à peu agitée, nul écueil majeur à redouter à l'horizon, opposition toujours dans les tréfonds… Sans vent contraire, une mer idéale pour "maintenir le cap", et plutôt à tribord, c'est à dire à droite, le cap. Sauf que, (…) c'est souvent quand on ne l'attend pas que surgit l'avarie. (…) Sauf que, patatras ! C'est juste là qu'à éclaté l'affaire Benalla. (…) » (Édito des dossiers du Canard enchaîné)
C'est que le journal satirique, malgré son jacobinisme indécrottable, n'a pas son pareil, métaphores maritimes aidantes, pour sérier l'écume des flots sociétaux français. (...)
Venezuela
Chroniques

Venezuelatik

Andde Sainte-Marie - Venezuelako nahasmenduek ez dute etenik. Chavez hilez geroztik egoera ekonomikoa eta politikoa itsuski txartu da.
Zein dira hobendunak? Zein dira balizko aterabideak? Hara egoera horren azterketa bat. (...)
GE
Tribunes Libres

Grandes Ecoles

1 Commentaire
Xipri Arbelbide - Le 28.01.19, dans une tribune de Sud-Ouest, un jeune Basque déplorait «la rupture de l’égalité des chances qui touche particulièrement la jeunesse des territoires ruraux». Il revendiquait «l’égalité territoriale dans l’accès aux filières d’excellence.» Cette égalité ne bénéficierait qu’à un nombre marginal de jeunes.
Aspirer à l’égalité dans les Grandes Ecoles c’est très bien, mais pour faire quoi après ? (...)
Biriatu
Chroniques

Demokraziaren berpiztea

2 Commentaires
Tribune Libre - Argitxu Etxandi - Palto horien mugimenduak ustegabean harrapatu du Frantziako gobernua, baita ere, orokorki, gizartearen zatirik haundiena. Ustegabe ala itsukeriaren poderioz?
Protestatzaileen demokrazia zuzenaren eskaera demokraziaren berpiztearen adierazle da. (...)
dav
Chroniques

Le plus beau des cadeaux

1 Commentaire
Peio Etcheverry-Ainchart - C’est la saison des cadeaux et il est clair que d’ordinaire, au coeur de cette civilisation de la consommation dans laquelle nous nous sommes collectivement fourvoyés, la notion de cadeau tourne invariablement autour de biens matériels plus ou moins utiles, plus ou moins coûteux, plus ou moins durables.
Rares sont devenus les présents véritablement venus du coeur ou de l’âme, ciselés avec amour et patience, en prenant le temps de penser réellement à la joie attendue par la personne que l’on cherche à toucher. C’est en me désespérant à cette funeste idée qu’un rayon de soleil m’est apparu au début du mois de décembre, de l’origine la plus inattendue qui pouvait être envisagée. (...)