Tartaro s’est étonné….

PrintFriendly and PDF

Que le guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, ait interdit de candidature à la présidence de la république islamique d’Iran l’ancien président Hachemi Rafsandjani, archi-favori du scrutin. Les mollahs oui, ces mous-là jamais.

Qu’un pont autoroutier se soit effondré près de Seattle aux Etats-Unis, le cinquième à faire plouf en quatre décennies. A Bayonne RFF fait mieux: son pont fait le plongeon avant la fin de la construction

Que Paula Broadwell, la sulfureuse biographe et maîtresse du général Petraeus, qui coûta au mirliflore son job de directeur de la CIA, vienne à la télé confesser ses remords. Les confessions de la pipelette ne resteront pas dans les annales.

Que l’inoxydable Gaston Flosse, moult fois condamné pour corruption par la justice, ait été élu président de la Polynésie pour la troisième fois. Flosse, le roi des pépètes à Papeete.

Pas tant que ça, que, pour protéger les personnes et leurs descendances, le gouvernement français repousse jusqu’en 2040 (au lieu de 2015) l’accès aux archives des centaines de milliers de lettres de dénonciations des juifs pendant l’occupation. Voilà la France résistante… à la vérité.

Que le gouvernement de Rajoy débloque 280.000 euros pour rénover le mausolée de Franco. A ce prix-là ils auraient pu aussi réparer la Chrysler de Carrero Blanco.

Pas tant que ça de la violente guerre intestine menée par David Habib et ses affidés contre les socialistes basques favorables à la collectivité territoriale. Non mais Alaux quoi!

Et réjoui que le charcutier Mayté de Donazaharre ait remporté son bras de fer judiciaire contre l’entreprise bretonne qui avait plagié l’appellation de son fameux saucisson béret basque. Chapeau le béret!