Archives de l’auteur : Communiqué de Presse


Soutien a David Grosclaude, en grève de la faim a l’hôtel de région de Bordeaux en Aquitaine

La Fédération Régions et Peuples Solidaires apporte tout son soutien à David Grosclaude, élu du Partit Occitan de la Région Aquitaine, qui vient d’entamer une grève de la faim dans les locaux de l’Hôtel de Région.

Deux des Régions occitanes actuelles, Aquitaine & Midi-Pyrénées, ont délibéré en faveur de la création d’un Office public de la Langue Occitane porté par un Groupement d’Intérêt Public regroupant les différentes collectivités, et, depuis des mois, cette création est bloquée par le gouvernement qui se refuse à promulguer le décret ministériel correspondant. Ce comportement est anti-démocratique, il bafoue toutes les conventions européennes en faveur des langues régionales, et il renie les engagements de campagne de François Hollande.


Herritar eskubideak, herritar aktiboak

Gure esku dago (GED) herritarren dinamika bat da, nahi duen guziari idekia. Ez da ideologia edo proiektu politiko konkretu bat, jarrera bat baizik. GEDk herritarren parte hartzea bultzatu nahi du, alderdi, erakunde, egituretatik haratago/urrunago. Gutariko bakoitza parte hartzera eta erabakitzeko eskubidearen inguruan gogoetatzera gomitatzen duen dinamika da.

Ipar Euskal Herrian, ere dinamika martxan da. Euskal herritarrek haien etorkizuna hautatzera lortu dezaten. Horrek adibide anitz ditu gure egunerokotasunean: zein lurralde antolaketa nahi dugun, zein garraio eredu nahi dugun, laborantza eredu, zein hizkuntza sistema nahi dugun etab. Horretan herritarrok pizu gehiago ukaitea aldarrikatzen dugu. Hitz-ordu ezberdinak antolatzen ari dira herriz herri eta hitz ordu nagusi bat ere finkatua da Ekainaren 21an Baionan.


Le Tribunal Suprême espagnol refuse d’appliquer la loi européenne sur la confusion des peines : il maintiendra en prison 56 hommes et femmes ayant déjà effectué une partie de leur peine dans les prisons françaises

ETXERAT - Cette mesure nous affecte directement. 56 personnes sont frappées. Mais derrière ces 56 hommes et femmes, il y a des familles entières. L’État espagnol a clairement montré son choix de maintenir ces personnes en prison.

Malgré la loi, malgré la législation européenne, malgré tout ; donc en continuant d’utiliser la politique pénitentiaire comme moyen de vengeance contre notre peuple.


La propagation des résidences secondaires en ligne de mire

Collectif Lurra eta etxebizitza - L’Assemblée Nationale vient de voter une augmentation de 20% de la taxe d’habitation sur les résidences secondaires non louées. Elle tente de répondre à un problème général d’accès au logement dans des «zones tendues» telles que définies par la Loi Alur : là où l’offre de logements est inférieure à la demande.

Cette loi a au moins le mérite de désigner publiquement le phénomène de propagation des résidences secondaires comme problématique ! Mais à elle seule elle ne pourra pas résoudre la difficulté d’accès au logement.


Lurrama 2014 : très grand succès

Les organisateurs de Lurrama ont toutes les raisons d'être satisfaits de l'édition 2014. Globalement le nombre de visiteurs a augmenté par rapport à 2013, aussi bien en journée qu'en soirée, et la fréquentation dépasse les 20 000 personnes. De vendredi à dimanche, l'édition 2014 est montée en puissance et ce sont pas moins de 840 convives qui ont profité du très apprécié repas des chefs dimanche midi (21 chefs cette année !).

Les organisateurs ont d'ores et déjà donné rendez vous au public pour la dixième édition de Lurrama, les 6, 7 et 8 novembre 2015 !


Un mort trop tard

Bizi ! et le CADE (Collectif des associations de défense de l'environnement)appellent à un rassemblement de solidarité et de protestation ce mardi 28 octobre à 18h30 devant la Sous-Préfecture de Bayonne pour protester contre la mort au Testet du jeune Rémi Fraisse, étudiant en droit de l'environnement de 21 ans.

D'après les informations du site Reporterre, Remi Fraisse est décédé lors de la journée d'opposition au barrage inutile et imposé de Sivens, au Testet, après avoir reçu une grenade ou un flashball policier. L'Etat vient de décider la suspension des travaux, après qu'une forêt entière ait été détruite, et surtout un jour trop tard, un mort trop tard.


Suspension de l’écotaxe: un vrai scandale !

Bizi! - Scandale démocratique et écologique, la ministre Ségolène Royal vient d'annoncer la suspension sine die de la version light de l'écotaxe, quelques jours après que les principales fédérations de patrons routiers aient annoncé leur intention de bloquer les routes françaises.

Ainsi donc les lobbies patronaux arrachent une nouvelle victoire face au gouvernement "socialiste", alors que les syndicalistes, écologistes, défenseurs des libertés et des droits de l'homme n'arrivent quasiment jamais à obtenir satisfaction.


EELV Pays Basque : intérêt et scepticisme face aux propositions du Préfet

Les Verts (puis EELV), ont dès le début été partisans de la prise en compte du territoire Pays Basque par l'institution d'un statut particulier, et regardent les propositions de gouvernance avancées par le Préfet avec intérêt mais encore avec un certain scepticisme.

Constatons tout d'abord que cette proposition ignore l'article 72 de la Constitution permettant la création d'une collectivité territoriale à statut particulier, revendication portée par une large majorité des élus et de la société du Pays Basque. Toutefois, EELV Pays Basque, qui n'est pas pour le « tout ou rien », considère que les propositions d'une structure intégrée -communauté d'agglo ou communauté urbaine – nécessite d'être débattue de façon démocratique.


Appel pour une «Communauté territoriale Pays basque»

Au Pays basque la suppression du département des Pyrénées-Atlantiques et l’agrandissement de la région Aquitaine rouvriront nécessairement la réflexion sur l’évolution institutionnelle du territoire. Le gouvernement souhaite la mise en place d’intercommunalités plus consistantes à l’échelle des bassins de vie, dotées de compétences et de moyens humains et financiers renforcés.

Lors de la dernière Assemblée générale du Conseil des Élus du Pays Basque, le Préfet s’est clairement avancé vers l’option d’une intégration intercommunale sur la base des frontières historiques du Pays basque. Il faut saisir cette ouverture inédite et négocier la création d’une nouvelle institution intercommunale spécifique Pays basque qui pourrait prendre le nom de « Communauté Territoriale Pays basque ».