Archives de l’auteur : Xipri Arbelbide


Les soucis du député Lamassoure

Monsieur Lamassoure vient d’accorder une interview au journal Sud Ouest. Pour ceux qui l’auraient oublié, je rappelle qu’il a été député de la 5° circonscription de notre département en 1989. Aux dernières élections européennes il s’est présenté en Ile de France, ce qui montre qu’il n’a plus guère de liens avec notre région On est donc un peu surpris de l’intérêt que nous porte cette semaine cet élu qui se dit Gascon, alors que Sud Ouest le qualifie de Basque. Il nous annonce sa rupture d’avec le parti Les Républicains et nous en dit les raisons.

Il y a plusieurs points dont nous aimerions savoir s’ils font partie de ses soucis car ils nous touchent de près... (...)


Mauvaises lectures de vacances

Le pape François a publié une lettre pour la journée de l’environnement, fixée au 1° septembre : quelques rappels de son encyclique Laudato Si sur la sauvegarde de la Terre qui fit quelque bruit à sa parution. Simple phrase de cette lettre : « L’environnement humain et l’environnement naturel sont détériorés ensemble. »

Comme c’est vrai ! Il suffit de jeter un regard sur l’actualité de ces vacances. Quand la seule valeur suprême est l’argent, toute le reste, humain, nature etc… doit s’y plier. (...)


L’information selon les journalistes

Tous les journalistes d’investigation, (ceux qui écrivent des livres, faute de pourvoir s’exprimer dans leur média sans doute) se sont mis à la recherche de ce jeune homme qui était derrière Macron au Louvre. Ça y est. On le connaît ! Même ceux qui ne regardent jamais la télé, comme moi, savent qui c’est ! C’est Morgan ! La France est sauve ! Nous savons aussi que Macron s’est promené sur un command-car. Qu’il a posé sa main sur la nuque de je ne sais plus qui. On voulait des faits. Eh bien ! On en a eu. Ne dites donc pas que vous n’avez pas été informés.

Mais, chose curieuse, personne n’a demandé à Macron où sont passés les 41 milliards donnés au patronat par son ami Hollande (sur les conseils d’Emmanuel ?) pour créer des emplois. Ce qui est sûr c’est que nous nous trouvons avec autant de chômeurs que par devant. Tellement obsédés par ces questions essentielles, personne ne lui a demandé comment il comptait arrêter la vague d’émigration qui se heurte à la Méditerranée : en deux ans, 10.000 cadavres au fond de la mer. Officiellement. Sans compter ceux qui crèvent de soif pendant la traversée du Sahara, cette merveilleuse étendue de sable qui fait rêver les poètes : personne, même le journaliste le plus affuté, n’a aucune idée de leur nombre ! (...)


TOP 5eko Euskalduna

Piarres Xarriton (1921-2017), euskaltzain emeritua, hogeigarren mendean Iparraldea gehienik markatu dutenetarik izan da. Top 5 bat egin behar balitz, barnean sar nezake duda izpirik gabe.

Zenbat eta zenbat ikasle eta ikerle ez da ibli Portneuf karrikako lehen solairuan Piarresi argi eta kontseilu eskatzen? Zerbait baitzen buru haren barnean! (...)


Pauvres électeurs!

La campagne électorale (si l'on peut dire) que nous vivons, ramène des fois à l'actualité le thème de l'abstention. Pourquoi est-elle de plus en plus grande ? Pourquoi les gens se désintéressent-ils des élections ?

La richesse de la France a presque doublé dans la période où le chômage a augmenté de 50%. Plus on est riche, plus le chômage est important. Curieux, non?


La campagne électorale

Que se passe-t-il ? Cela fait une demie heure que la radio ne parle pas de l’affaire Fillon. Pourtant il ne nous ont pas encore tout dit. Nous ne savons toujours pas si le bureau de sa progéniture était en bois de palissandre ou d’acajou. Nous ne savons toujours pas si la facture de sa dernière cravate, a été payée avec un chèque du ministère. Ne perdons pas espoir. On saura tout... Je suis tout à fait d ‘accord pour qu’ils nous disent la vérité sur M. Fillon. Mais pourquoi ce silence sur le reste ?

Et, comment les politiques comptent-ils s’y prendre pour éviter la fuite annuelle de 60 à 80 milliards vers les paradis fiscaux ? Si tant est qu’ils en aient vraiment envie. Si tant est que cela soit possible, car j’ai l’impression que ce ne sont plus les gouvernements qui gouvernent, qu’ils soient de gauche ou de droite, mais les puissances d'argent. Sont-ils décidés à prendre les mesures drastiques indispensables pour que la vie soit encore possible sur terre pour ces petits enfants que nous chérissons tant, ou bien pensant à leur élection future, continueront-ils à patienter pour ne pas faire de peine à leurs chers électeurs ?


La prouesse de l’Intérieur

Dans les années 70, j‘ai eu Txetx au caté : il avait 14 ans. Son livre de chevet était Lanza del Vasto, le théoricien de la non violence. Depuis, il n’a pas dévié d’un poil.

Le samedi avant son arrestation, au local de BIZI, on donnait les consignes pour l’occupation de l’agence de la Société Générale, cliente fidèle des paradis fiscaux. Ce fut bref : « Pas de violence. »


Des candidats catholiques

Les deux finalistes du centre droit se sont référés au pape François pour leur programme. Voir que les paroles d'un pape ont encore du poids chez nos hommes politiques, cela fait doux au coeur en ces temps de laïcisme fondamentaliste. Façon de reconnaitre que les catholiques ne sont pas encore définitivement enterrés.

Mais dans quelle mesure sont-ils vraiment d 'accord avec le pape ? Ces candidats nous parlent de croissance ; le pape nous demande d'accepter une certaine décroissance (Laudato si, 193) et met en garde contre le niveau de consommation scandaleux de certains secteurs privilégiés (172). Bref, quel monde voulons-nous laisser à ceux qui nous succèdent, aux enfants qui grandissent ? (160). Et pour le pape François, les dix mille noyés de Lampedusa en deux ans sont autant victimes du terrorisme que les victimes de Daesh en France.


Pitrau, doux rêveur

Comme 7.000 autres, j'étais à la pastorale Pitrau. Le temps m'y a paru court, tellement elle m'a plu. Voyant des têtes bien connues, je me demandais : “Qu'est-ce qu'ils peuvent bien penser, eux qui croient au développement, à la croissance et dans tous les dogmes de la postmodernité?"

Sans doute : "Quel doux rêveur que ce Pitrau! Complètement dépassé!"

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video