Archives du mot-clef : Identités


Déconstruire les discours xénophobes et anxiogènes

Il ne se passe pas un jour sans que les medias nous parlent de “la crise migratoire” et plus récemment du démantèlement de la jungle de Calais.

Petit à petit, le poison de la peur et de la haine est distillé et les consciences s'en imprègnent.


Euskal Herriko karrika izenak

Polemika bat sortu da joan den astean Hegoaldean, PP-ko kide batzuek euskaldun edo euskotar ospetsu batzuen izen-deiturak Euskal Herriko kaleetatik ofizialki kendu nahi zituztelarik. Ezabatu nahi zituzten abizenak ez ziren hala ere arruntenak: Sabino Arana Goiri, Tomas Zumalakarregi, eta Dolores Ibarruri baitziren.

Zumalakarregik Euskal Herriaren Foruak defenditu zituen Espainiatik heldu liberalkeriaren kontra; Arana Goirik lehen aldiz euskal arazoa estrategia nazionalista baikorren arabera aurkeztu zuen: bere garaian Ameriketan eta Europan sortzen ari ziren nazionalismo askapen ikurren arabera alegia. Abertzalea ez zen Dolores Ibarrurik, Euskadi eta Espainiako alderdi komunisten oinarriak ezarri zituen, bere garaian halako ibilbide politiko bat emakume baten gogoan sortu izana gauza ohargarri bat izan zela azpimarraturik. Behin eta berriz Espainiako gobernuan daudenen trikimailu antieuskaldun bat ikusi behar da lege proposamen honetan.


Armen hitzetik hitzarmenera

Enbata Hilabetekariko Sar Hitza - Gatazka armatuak edota gerlak, goiz ala berant, hitzarmen batekin eta bake itun batekin bukatzen dira. Azkenik, Kolonbian isildu dira armak, eta bakea hitzartu dute. Hitzarmen horiek nekez lortzen dute den-denak gustura egotea, ez eta ere behialako etsaiak lagun bihurtzea, baina odol-isurtzea geldiarazten dute. Indarkeriarik ezak ez du baitezpada erran nahi bakea; baina bakerik ezak ere ez du erran nahi indarkeria egoerara itzultzea.

Ez daiteke izan Espainiaren eta Frantziaren onespenik gabeko armagabetzerik, beti ukatuko baitute alde bakarreko armagabetzearen fidagarritasuna. Ukapen horren gibelean funtsezko beste ukapen bat badago: nehoiz ez dute onartu nahi izan gatazka armatu horren oinarriak eta izaera politikoak direla; eta ukapen horrekin, koherente izateko modua ikusten dute “polizia bidezko garaipenaren” xedean tematzea. Ukapen hori bera ere ukapen sakonago baten emaitza da: ez dute onartu nahi Euskal Herria herri bat dela, bere gain izateko eskubidea duena. Eta ikuspegi horrekin sarrarazten ari zaizkigu terminologia bat, euskaldunak berak nahasarazten gaituena. “Herria”, “gizartea” edo “hiritartasuna” hitzekin sekulako nahastea daukagu, gaur egun.


Langues régionales et Assemblée Nationale

Le 30 novembre, l’Assemblée nationale débattait et approuvait partiellement une loi en faveur de la promotion des langues régionales. Son contenu apparaîtra bien faible à beaucoup d’euskaltzale. Mais que ce thème arrive à l’ordre du jour de l’assemblée nationale suffit par sa rareté à susciter notre intérêt.

La teneur des débats, l’hypocrisie qui s’en dégage souvent, la pratique de l’outrance et de l’amalgame, mais aussi la ténacité de certains dans un contexte si défavorable, font que ce compte rendu mérite d’être porté à la connaissance des lecteurs d’Enbata.


Mystères

Jamais le tout tourisme ne s’est aussi bien porté sur notre territoire. Pourquoi, depuis le début des années 80, avons-nous baissé les bras pour en limiter les effets destructeurs ?

Pourquoi l’État espagnol s’échine-t-il à tout mettre en oeuvre pour que ETA reprenne les armes ? Et pourquoi l’État français le suit-il aveuglement dans cette stratégie mortifère au lieu de tout faire pour solder le dernier conflit armé en Europe ?


Un groupe scolaire en immersion gascon/basque à Boucau

Suite à la réunion publique organisée par les fédérations Calandreta et Seaska à Boucau le 3 juin dernier, afin de présenter leur projet de création d'un groupe scolaire en immersion gascon/basque à Boucau, plusieurs familles ont manifesté leur intérêt.

Voici une présentation des écoles Calandreta et Ikastola utile pour les nouveaux parents et toute personne souhaitant mieux connaître la méthode d'enseignement des langues par immersion qui forme des locuteurs bilingues complets à la fin de leur scolarité.


Catalogne : référendum en septembre 2017

Le président catalan annonce un nouveau référendum sur la question de l’indépendance de la Catalogne. L’Espagne ne propose aucune solution politique et s’acharne sur la classe politique catalane pour obtenir par la voie judiciaire l’inéligibilité de ses leaders.

Les blocages institutionnels, la crise des partis et la recomposition politique sur fond de forte corruption, confortent l’indépendantisme catalan et déconsidèrent un Etat central durablement affaibli par la division et les alliances contre nature.


Parlez-vous Belge ?

L'Edito du mensuel Enbata - Nouvelle défaite de l’Europe, titrait Le Monde à l’annonce du rejet par le parlement wallon du traité de libre-échange entre l’UE et le Canada. Mais au-delà de cet Europe bashing tant à la mode, c’était la mise à l’index de ce petit parlement provincial ayant le toupet de prétendre dérégler une énorme machine institutionnelle à l’échelle d’un continent. Qu’un chef de gouvernement hongrois, tel Victor Orban, fut-il détestable, joue les trouble-fêtes, passe encore. Que le parlement polonais s’affranchisse du socle démocratique de l’Union, nous restons encore entre partenaires majeurs.

Mais que l’assemblée d’un petit territoire autonome interne à l’un des 28 Etats membres se permette de contrarier un traité international, c’est incongru et, pour tout dire, insupportable. C’est parler hébreu à la France jacobine, ses élites, ses corps intermédiaires et son peuple alors que, curieusement, les Wallons parlent français.


Hizkuntza armairutik atera

Urriaren 21ean, ostiralarekin, arratseko 20:30tan, Euskararen urtarokari, hitzaldi bat eskainiko du Gemma Sangines, TELP tailerren sortzaileak Donazaharreko Lutxibordan. Hitzaldi emaileak bere lanaren filosofia esplikatuko du eta beroan-bero, bizpahiru ariketa ere egiten ahalko ditugu.

Gogoa eta bihotza indarturik, gure hizkuntzan eta gure gaitasunetan konfiantxa azkarturik jali behar ginuke bilkura hortarik.