GV

Une peine “permanente révisable” au Pays Basque sud

Anne-Marie Bordes - Le débat est revenu d’actualité en Pays Basque sud où Unai Parot, prisonnier d’ETA de nationalité française (jugé en Espagne dans la même affaire que son frère Ion et Jakes Esnal), vit aussi sa 32e année de prison, alors que selon la législation du pays, une détention ne saurait en principe, dépasser les 30 ans.
Le mouvement Sare, association de soutien aux prisonniers basques, a pris sa défense et s’est élevé contre la loi du 7/2003 qui autorise “une prison permanente révisable”, en d’autres termes l’allongement de peines dans “certaines conditions”. (...)

GVT17

Les indépendantistes aux commandes

David Lannes - Pour la première fois depuis les accords de Nouméa en 1998, les indépendantistes président à la fois le gouvernement collégial et le congrès de Nouvelle-Calédonie, les deux principales institutions de l’archipel.
Dans une situation sociale, sanitaire et économique délicate, les indépendantistes de Nouvelle-Calédonie jouent l’avenir institutionnel de l’archipel. (...)
Abdelkader

Abdelkader a semé l’Algérie

1 Commentaire
Jean-Louis Davant - Epuisé par 15 années de combats incessants pour l’indépendance de l’Algérie, finalement pris en tenailles entre l’armée française et celle du sultan du Maroc avec les restes de sa troupe, l’ultime carré de ses fidèles et sa famille, le 21 décembre 1847 Abdelkader réunit pour la dernière fois son conseil...
“Je n’ignorais pas quelle serait l’issue plus ou moins tardive de la lutte... La conscience apaisée, je sais que le temps à l’échelle de l’histoire d’un peuple ne peut être que celui du rétablissement de la justice.” (...)
GAB

Une histoire de mecs

Jean-Marc Abadie - Bayonne a son jambon fabriqué ailleurs, son chocolat importé d’ailleurs, son club de rugby professionnel non exporté ailleurs, ses deux rivières que l’on ne retrouve pas ailleurs, ses fêtes que nul n’égale ailleurs et sa cathédrale et son évêque intégriste Aillet.
L’ex Lapurdum —rendons grâce aux Romains d’avoir construit les fortifications au début de notre ère— recèle aussi en elle d’autres spécificités. (...)
Lurrama1

«Lurra behin saldua, betiko galdua»

Tribune Libre - LURRAMA - Lurramaren ekipa arro da atzo Arbonan lurra elikatzailea defenditzeko 6000 pertsona baino gehiago bildu baitira. Goizeko 10etatik goiti jende ainitz hurbildu da Berroeta bidera. Leku hortan 120 egunez laborantza munduak lurraren inguruan dituen kezkak adierazi dira.
Iñaki Berhocoirigoin lehendakariak estrenan oroitarazi duen bezala, urtero 650 hektare desagertzen dira (SAFERen xifreen arabera) jendea elikatzeko sekulan baliatzen ahalko direnak. Horietan 250 hektare artifizializatuak dira, besteak edo sasitzen edo aisialdirako baliatuak. Lurrama eta EHLGko arduradunek, lurraren problematikan aterabide iraunkor bat plantan ezartzeko presa orroitarazi diete hautetsieri. (...)
40ans

40 ans sans guillotine

Anne-Marie Bordes - La France fut le dernier Etat européen à abolir la peine de mort, au prix d’un débat houleux, mené par Robert Badinter à l’Assemblée Nationale et suivi d’un vote, le 18 septembre 1981.
Cette mesure emblématique a néanmoins pour corollaire une réclusion à perpétuité qui peut être rallongée jusqu’à la mort. (...)
Ikurrina

Nostalgiaz

Aitor Servier - Gaur egun engaiatzen den gazte abertzale batentzat zer balio du iraganeko borrokeri so egotea gaurko eta gerorako jokabideak marrazteko?
Iragana kopiatzeak gaurko gazteria nekez lagunduko du burujabetza eta aldaketa sozialerako bideak idekitzen. Akats larria iruditzen zait, indar harremana estatuaren aldekoagoa zen garaietako diskurtso, iruditeria eta praktika militanteak ez gaurkotzea edo mimetismo hutsez berreskuratu nahi izatea. (...)
Ecoféminisme

Ecologie et féminisme

Martine Bisauta - C’est en 1972, sous la plume de Françoise d’Eaubonne, que l’on trouve la contraction de l’écologie et du féminisme dans le terme “écoféminisme”. Dans un livre, Le féminisme, elle développe l’idée que les femmes comme la nature sont victimes de la domination masculine et que la révolution écologique ne saurait faire l’économie d’une révolution féministe… Selon elle la matrice idéologique qui permet la domination des hommes sur les femmes est la même que celle qui conduit à la domination des hommes sur la nature.
Ce pouvoir destructeur s’inscrit, pour elle, dans l’émergence de cette société de surconsommation, d’agriculture industrielle, de déshumanisation, et de façon parallèle dans le pouvoir exercé sur le corps des femmes par un patriarcat omnipotent. (...)
Europe

Historia ez da gelditzen

Jean-Louis Davant - Duela hamar urte, 2011ko urrian, ETA euskal erakunde armatuak aldarrikatu zuen bere gudukari amaiera ematen ziola, eta ondotik hitza bete du ekintzarik ez eginez, gero Iparraldeko Bakegileen arartez bere armak Frantziako poliziaren eskuetan utziz, azkenean bere hautuz osoki desagertuz.
Alta bada ETAren historia ez da hor bukatu. (...)
  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video