Au milieu des années 90, le colonel Galindo (au centre), patron de la caserne d'Intxaurrondo haut lieu de la répression en Gipuzkoa, reçoit officiellement des policiers français. En haut à gauche, le commissaire Roger Boslé.
Comprendre

Omerta sur la torture en Pays Basque

Ellande Duny-Pétré - Durant les six dernières décennies, la torture fut en Hegoalde une pratique généralisée de la part des forces de police. Bien que régulièrement dénoncée, le silence qui entoure ce phénomène est pesant.
Une grande enquête universitaire, un film, un réseau de victimes assistés de psychologues, tentent de rompre l’omerta. Ce silence fait écho à un autre en passe d’être brisé à travers le monde, celui imposé aux femmes victimes de violences. (...)

Ander Iriarte et Paco Etxeberria
Comprendre

Entretien avec les auteurs du film Karpeta urdinak : La torture, blessure historique ouverte

Enbata - Le film Karpeta urdinak, (les dossiers bleus) ayant pour thème la torture en Pays Basque, est pour la première fois présenté en Iparralde. Du 21 au 22 janvier, deux projections ont déjà eu lieu. La prochaine se déroulera à Biarritz, Gare du Midi, le 26 janvier à 9h 30.
Ander Iriarte, réalisateur de ce documentaire et le chercheur Paco Etxeberria, auteur en 2017 d’un rapport officiel retentissant sur la torture en Pays Basque sont ici interviewés. Karpeta urdinak présente la dimension quantitative et qualitative du phénomène de la torture et la blessure ouverte qu’elle a laissée dans la Communauté autonome basque (CAB). Paco Etxeberria est sous-directeur de l’Institut basque de criminologie à l’université, auteur en 2017 d’une grande enquête commandée par le gouvernement basque sur la torture de 1960 à 2014. Il est également assesseur du secrétaire d’État à la mémoire démocratique (SEMD) du gouvernement espagnol. (...)
ELB1
Opinion

Akitania Berriak artzaingoaren sustengatzea uzten ote du?

Tribune Libre - ELB Sindikata - 2022ko uztailaren 8an Akitania Berria eskualdeak mendiari eta artzaingoari lotu 2023ko proiektu deialdiak aurkeztu zituen . Aldaketen artean bortuetan tropen zaintzeko laguntza atxemaiten da, orain arte «7-6-B Bortuko eremuen balorizatzea» izenarekin zena eta oraitik goiti «70.31 Predazio eremuetatik kanpoko tropen zaintzeko laguntza» deituko dena. Laguntza berdina da bainan prefetura agiri batek finkatzen dituen C0 eta C1 predazio eremuetatik kanpo bortuan ibiltzen diren laborariek dute bakarrik laguntza hau ukaiten ahalko. C1 eta C0 eremuetako bortuetan ibiltzen diren laborariek «76.13 etxaldeek predazioaren kontra egiten dituzten inbestizamenduak» laguntza berezia beizik ez dute ukaiten ahalko.
ELB sindikatak dio laborariek, orain arte bezala, bi laguntzen artean hautatzeko posibilitatea atxiki behar dutela. Bi laguntza hauek ez dute helburu berdina: batek biodibertsitatea eta mendian bizia atxikitzea eta bortuko eremuen balorizatzea ditu helburu; eta besteak etxaldeetan eta bortuan tropak predazioaz babesteko helburua du. (...)
MundukoHizkuntzak
Opinion

Pourquoi trois langues disparaissent chaque mois

Tribune Libre - Michel Feltin-Palas - Le déclin de certains idiomes s'explique en partie par les migrations vers les villes, mais surtout par la colonisation et les décisions politiques.
En 2015, il ne restait que 9 locuteurs du tosu, une langue tibéto-birmane de Chine. Nul besoin d'être un expert pour le deviner : cette langue aura donc bientôt disparu et, avec elle une culture et une civilisation. Elle n'est, hélas, pas la seule. Selon l'Unesco, 50 % au moins des quelque 6 000 à 7 000 idiomes reportés dans le monde attendu de s'éteindre au cours du XXIe siècle, au rythme effrayant de trois à quatre chaque mois en moyenne. Ou, contrairement aux idées reçues, ce mouvement ne s'explique pas seulement par les migrations des populations rurales vers les villes. Et pas du tout par les supposées « qualités linguistiques » des « grandes langues internationales ». Les causes de ce déclin sont aujourd'hui connues et tiennent pour la plupart à l'action de l'homme. Voici les principales. (...)
Jantegiak
Opinion

Jantegietan eragin, klimaren eta haurren osagarriaren alde!

Bizi! - Urtarrilaren 28an larunbatez, Bizi! eta Hitza Hitz-eko begirale ekologistek, jantokietan elikamolde sanoago eta ekologikoagoen aldeko kanpainaren baitan, “Jantokia: klima eta haurren osagarriarentzat palanka!” mahai-ingurua antolatzen dute. 10:00etarik 12:00etara (harrera 9:30ean eta haurren xokoa apailatua) iraganen da Bidarteko Jean Jaccachoury lehen mailako eskolan, eztabaiden ondotik janari-mahai bat eskainia izanen delarik.
Mahai-inguru honetako hizlari nagusiak Isabelle Pargade, Hazparneko auzapeza eta biharko laborantza eta elikaduraren Euskal Elkargoko presidenteordea, Christelle Laborde, Bidarteko Haurtzaro eta Gazteria saileko arduraduna, eta Hélène Labrosse, Lekorneko jantegiaren aldaketan buru belarri sartua den burasoa, izanen dira. (...)
AnaiHandia
Opinion

Jakes, un grand frère

Tribune Libre - Lucien Etxezaharreta - La première fois que je vis Jakes c’était lors d’une réunion de bureau qui avait lieu rue des Lisses à Bayonne, dans l’Hôtel des Basques, qui était alors l’adresse du mouvement. Une pièce où résonna une de ces disputes homériques entre Jakes et Ximun Haran. J’y étais avec Jean-Louis Davant, venu d’Hasparren dans sa vieille 2CV poussive par la vieille route des Cimes en délégation de la section Enbata d’Hasparren. Il fallait toute la pondération et la sagesse de Jean-Louis pour nous convaincre de l’intérêt de cette joute mémorable ayant pour origine les choix stratégiques à adopter.
Sans formation politique, malgré un père ouvrier, à 18 ans, je plongeai dans ce monde où Jakes, en virtuose politicien, savait trouver une voie pour l’expression politique de l’identité basque. (...)
Solidaires, devant la Cathédrale de Bayonne (Photo : Daniel Velez)
Opinion

Gure maisu paregabea

Tribune Libre - Daniel Landart - Aita Martzel Etchehandy beneditanoak kontseilaturik, 1964an, joan nintzen Baionan zegoen Euskal Idazkaritza deitu gelara, Jean Etchepare jatsuarraren Mendekoste gereziak eta beste liburua erosi nahiz. Hiru gizon aurkitu nituen kalaka gorrian ari. Literaturaz ote? Ez dut uste… Haietarik bat frantseseraz mintzatu zitzaidan. Luzaz galdezkatu ninduen. Geroago jakin nuen Jacky Abeberry zela (laster Jakes bilakatu zena) Enbata oldearen sortzailetakoa; beste biak ziren: Julen de Madariaga eta Eneko Irigaray, ETAko errefuxiatuak. Hura zen hura, bataioa! Eta handik laster Enbata mugimendu abertzalean sartu nintzen. Ene lehenbiziko "ekintza" kazetaren plegatzea izan zen, harpidedunei igortzeko. Abeberry bera jin zitzaidan bila Mugerreraino, orduan oraino autorik ez bainuen....
Jakesek ideiak dozenan hamahiru bazituen eta beti baikorki mintzo zen. Mendiak altxatzeko fedea zeukan Euskal Herrian. (...)
Jakes Abeberry, élections cantonales 1988. © Daniel Velez
Opinion

L’homme qui fait face

Ellande Duny-Pétré - Sortir un journal d’opinion toutes les semaines suppose qu’il faut se coltiner des nouvelles dérangeantes, celles qui ne font pas vraiment plaisir. Jakes disait alors: « On ne peut pas s‘échapper en se contentant de rapporter les faits. Il faut prendre position ».
D’autant qu’il savait que nos lecteurs nous attendaient précisément sur le sujet posant un problème aux abertzale. (...)
KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Opinion

Konfiantza osoan

Tribune Libre - Peio Iralur - Jakesekin ez ginen beti ados.
Pataska zonbait ukan ditugu, bainan ez zuen sekulan aiherkunderik. (...)
  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video