CoupDeBmain

Coup de main à l’euskara

4 Commentaires
Rémi Rivière - L'Edito du mensuel Enbata - Les enfants sont facétieux. Celles-ci ont 10 et 6 ans et s’amusent dans les rues de Bayonne aux dépends d’un jeune homme qui les a gratifiées d’un « MileZker » un peu fébrile. « M’aita, ça se voit trop qu’il parle pas basque, alors pourquoi il nous dit MileZker » ? Enfants gâtées…
Fut un temps pas si lointain, cette même situation aurait sans doute engendré un regard torve du jeune homme, un rien méprisant pour des jeunes filles qui parlent une langue du passé et sans avenir. Mais en quelques décennies, les choses ont radicalement changé. (...)

VégétarienMoralGAmelle

Le moral se trouve au fond de la gamelle

Elise Dilet - Améliorer la restauration collective, en proposant notamment des régimes moins carnés, présente de nombreuses vertus.
C’est meilleur pour les enfants, mais aussi pour la planète et pour la production locale. (...)
PLUiIparralde

La mère, le père, et l’esprit de famille

Martine Bouchet - En attendant un Schéma de cohérence territorial à l’échelle du Pays Basque nord, les différents Plans locaux d’urbanisme peuvent exercer un effet désastreux pendant encore plusieurs années.
C’est aujourd’hui sur l’esprit d’une politique urbanistique raisonnée que devraient se baser les politiques publiques. (...)
DanseCentre

La danse du centre

Txomin Poveda - Les équilibres politiques évoluent sur notre territoire.
À l’occasion du premier congrès d’EHBAI, il est temps de redéfinir la stratégie abertzale, notamment au sein de la Communauté d’agglomération Pays Basque. (...)
« Symbole » composé d’un os et d’une cordelette. Illustration extraite du document "Du sabot au crâne de singe : les méthodes vexatoires d’implantation du français dans les écoles de France et d’Afrique francophone subsaharienne" (Rozenn Milin, Université Bretagne-Loire, Rennes 2) consultable en cliquant ici.

Contre-enquête sur le « suicide linguistique » des Bretons

Tribune Libre - Michel Feltin-Palas - Le nombre de locuteurs du breton était estimé à 1,1 million en 1902. On n'en compte plus que 200 000 aujourd'hui.
L'historienne Rozenn Milin révèle les raisons profondes qui ont conduit à ce bouleversement. (...)
EHLB

Des règles publiques contre la spéculation des terres agricoles

Francis Poineau - Face à la spéculation foncière et à la réduction des terres agricoles, l’agriculture paysanne est une réponse adaptée et nécessaire. Le droit à un logement décent va de pair avec l’accès à une alimentation saine et équilibrée.
Il appartient cependant aux élus de mettre en place des dispositifs de protection afin de réguler le marché. (...)
LogementSocial

Logement social, attention ligne rouge

2 Commentaires
Txetx Etcheverry - Alors que la production de logement social peine à décoller en Iparralde, où une véritable pénurie sévit à ce niveau, le changement des règles d’attribution de ces logements sociaux pourrait menacer à terme le droit de vivre et de se loger au pays.
En aucune façon, la réponse à la crise actuelle du logement ne peut passer par la proposition de logements sociaux hors du Pays Basque. (...)
MagUniUna

Mensonges de prédateur

4 Commentaires
Ellande Duny-Pétré - L'Édito du mensuel Enbata - Consulter les sites des agences immobilières — en particulier celles de luxe qui orientent le mouvement — nous apprend beaucoup sur l’état d’Iparralde. Nous y lisons noir sur blanc à quel prix et sur quels arguments elles vendent le pays des Basques sommé d’accueillir toute la richesse du monde.
Nous savons comment la surfréquentation tue un pays...Tout est dû à cette arrogante ploutocratie. Les abertzale et nos compagnons de route en sont convaincus. Avec d’autres, EHBai a pris le problème à bras le corps et i entend poursuivre le mouvement lors de son prochain congrès du 26 novembre. (...)
Aniztasuna

Aniztasunaren ispilu

Ainize Butron - Enbata Hilabetekariko Sar Hitza - Gutxitan izaten da aukera Euskal Herrian dagoen aniztasuna plazaratzen duten irudiak begiztatzeko. Bereziki Ipar Euskal Herriari dagokionez.
Gogoratu dezagun, aniztasunaz mintzo garelarik, izan ere, kolorez eta jatorriz zabala den gizarte baten bidez islatzen den hori dela, eta, Hego Euskal Herrian ez bezala, Ipar Euskal Herrian ez da oraindik eman elkartze horren irudirik. Edo, behintzat ez da orain arte sekula islatu. (...)