Alda

Alda élue 1ere association de défense des locataires en Pays Basque

Alda - Après avoir largement remporté les élections de représentants de locataires HLM chez HSA, plus important bailleur social du Pays Basque nord, avec 52,76 % des suffrages exprimés, Alda obtient la première place également chez Office 64, bailleur social présent sur tout le département des Pyrénées-Atlantiques.
Alda remercie ses électeurs et les 170 bénévoles de l’association ayant mené campagne à l’occasion de ce double scrutin et se prépare maintenant à assumer les nouvelles responsabilités liées à cette double victoire, pour être encore plus efficace dès demain dans sa défense de tous les habitants des milieux et quartiers populaires du Pays Basque. Plus que jamais l'association va agir sur le terrain et se mobiliser massivement.. Elle appelle d’ores et déjà à se retrouver par milliers à la grande manifestation du samedi 1er avril 2023 organisée par la plateforme Se loger au pays – Herrian bizi. (...)

Jakes Abeberryn en haut à gauche, lors d'une réunion du groupe Izan (Etre) qui se définissait comme “Collectif abertzale autogestionnaire”  à l'aube des années 80. Plus  d'information ici :  www.enbata.info/articles/izan-en-ligne

Jakes Abeberry, promoteur de la culture basque

Tribune Libre - Txomin Heguy - Jakes Abeberry nous a quittés. Je ne vais pas répéter ici tout ce qui a été dit et écrit à propos de son parcours hors du commun. De l’immense apport de Jakes au Pays basque nord et au-delà au Pays basque tout entier. Sur le plan politique ou sur le plan économique. Mais aussi à Biarritz et plus particulièrement à la vie culturelle de Biarritz. Car Jakes était viscéralement biarrot. Un abertzale fervent pour sûr, mais d’abord biarrot.
Il me semble-hormis des déclarations de Filgi Claverie rapportées brièvement dans Berria du 1 décembre 2022- qu’il a été peut fait mention de l’engagement visionnaire et indéfectible que fut celui de Jakes en faveur du processus d’organisation des outils en faveur de la langue et la culture basques. (...)
Dantzari Eguna Baionan, 1980an

Jakesen lana, Euskal Dantzarien Biltzarrean

Tribune Libre - Henri Duhau - Enbatako Adiskideak, doluminik bizien-bizienak, Jakesen joaiteak sekulako inarrosaldia eragin du gure bihotzetan baina ere Euskal Herri guzian.
Nahi nuke neure lekukotasun xumea erantsi media horiek guti aipatu duten gaiaz: Euskal Dantzarien Biltzarrean Jakesek egin duen lan bikaina 1976ean elkarteburu ezarri genuenetik. Egia da jadanik osasun arras onean zebilela elkarte hau bospasei urte lehenago sortua, baina Jakesek eman zion zabaldura indartsu bat Oldarra taldea lagun. (...)
Justizia

Justiziaren mailupean

Enbata - Patxi Saez Beloki - Espainiako inperialismo linguistikoak, demokrazia izeneko azken 40 urteotan, botere judizialaren bidez, euskara auzibidean jarri du etengabe, eta erreinuaren errainuan dauden epaitegietako zurezko mailuak astinduz gure hizkuntzaren aurrerabideari mailukada bat baino gehiago eman dizkio.
Azken 40 urteotan epaitegietatik, maiz, hegoak ebaki egin dizkiote txori izan nahi zuen euskarari. (...)
Culture

Vous avez dit culture ?

Michel Bidegain - 217 élus et responsables politiques ont publié dans le JDD un article intitulé “Nos traditions doivent résister à l’écototalitarisme”.(...) Les anti corrida n’auraient d’autre objectif que “d’humilier une partie de nos concitoyens” ?
Peu de citoyens, y compris dans les départements où la tauromachie est tolérée, partagent cet intérêt pour ces passe-temps d’un autre temps. A tel point qu’aucune arène dans aucune ville taurine hexagonale ne parvient à équilibrer ses comptes sans le concours des collectivités publiques. Est-ce humilier qui que ce soit que de penser que mes impôts locaux seraient plus judicieusement utilisés à financer des pratiques artistiques ouvertes au plus grand nombre ? (...)
Bouygues

Pourquoi il faut stopper Bouygues à Marienia

Tribune Libre - Hartzea Lopez Arana - Le projet de Cambo peut-être un déclencheur pour la constitution d’un front de résistance regroupant plusieurs organisations militantes déjà riches de victoires dans leur domaine.
Juxtaposons, confrontons, partageons. Il ne s’agit pas de vouloir faire remporter la palme à telle ou telle organisation, mais de se centrer, ensemble, sur un dossier prioritaire. (...)
Le ministre québécois de la Langue française, Simon Jolin-Barrette, est venu fin juin 2022 à l'Académie française, à Paris, prendre la parole sous la célèbre coupole du quai de Conti devant un parterre d'académiciens et de 150 invités venus apprendre de quoi est faite la nouvelle mouture de la Charte de la langue française, adoptée en 1977 et revue par son gouvernement cette année.

Protection du français au Canada : les contradictions de l’Académie française

Tribune Libre - Michel Feltin-Palas - Les Immortels se réjouissent des actions menées en faveur du français au Canada, où il est une langue minoritaire. Et si elle en tirait les leçons pour la France ?
L'Académie soutient pour le français, langue minoritaire au Canada, des mesures auxquelles elle s'oppose quand il s'agit du breton, de l'alsacien, du créole réunionnais ou du normand, langues minoritaires de France. (...)
StadeQater

Plus de 6500 cadavres

1 Commentaire
Xipri Arbelbide - 6500 cadavres, c'est le tas de cadavres humains qui sert de fondement au mondial du foot qui aura lieu dans quelques semaines. 6500 avant 2020.
6500 cadavres (chiffre non définitif donné par le quotidien anglais The Guardian) c'est le nombre des victimes qui ont trouvé la mort sur les chantiers du Qatar, en y construisant palaces, sept super stades climatisés (à usage unique!), aérodromes hyper-modernes etc... dans des conditions inimaginables dans n'importe quel pays du monde, fut-il le plus rétrograde. (...)
AitzinaGoaz

Nous devons repenser notre logiciel et projeter EHBai vers l’avenir

1 Commentaire
Interview - Nikolas Blain - "Depuis sa première apparition en 2007, EHBai a déjà beaucoup évolué. Étant devenu un mouvement politique de référence sur le territoire, il convient de franchir un nouveau pas."

"Le panorama politique a considérablement changé. La fin de la lutte armée, la première institution obtenue en 2017 et les crises systémiques nous obligent à remettre à jour le projet abertzale. " (...)
  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video