Très cher marché

PrintFriendly and PDF

Dans cette période difficile, je me permets de t’écrire un petit mot. J’entends beaucoup parler de toi depuis quelques mois.
Il paraît que tu n’as pas le moral, et, du coup, je me demande si je ne suis pas un peu comme toi: je n’ai pas non plus le moral! Je ne sais pas pourquoi, car à priori, il n’y a aucune raison à cela, mais, je n’ai pas le moral… Peut-être, parce qu’on me dit que toi, tu ne l’as pas non plus! C’est fou l’influence que tu as sur moi. Mais, je ne suis pas le seul à ne pas avoir le moral: les consommateurs n’ont pas le moral, les ménages n’ont pas le moral, les jeunes n’ont pas le moral, et même, ce qui est terrible, les vieux n’ont pas le moral! Et les responsables politiques qui me répètent du matin au soir que je dois avoir le moral, n’ont eux-mêmes pas le moral! Je sens qu’ils ne croient pas eux-mêmes à ce qu’ils veulent nous faire croire… C’est la cata!
Pourtant, on me dit partout que tout va bien, et surtout que je dois retrouver le moral, parce qu’après, toi aussi, tu le retrouverais! Je ne comprends pas: c’est moi qui te donnerais le moral? Alors que tu es beaucoup plus fort que moi?
Il paraît aussi que tu es inquiet. Je ne pensais pas que tu avais des sentiments! En plus, il paraît que tu es inquiet, alors qu’il n’y a pas de raison d’être inquiet. C’est quand même tes copains qui sont au pouvoir! Tu les connais! Tu peux leur faire confiance, ils t’ont toujours fait confiance eux aussi! Justement, la confiance, c’est un truc dont on parle aussi beaucoup en ce moment. Là non plus, le baromètre n’est pas au beau fixe, semble-t-il! J’ai bien l’impression que tout est lié: tu n’as pas le moral, ce qui te rend inquiet, et on ne peut plus te faire confiance! Si bien que on n’a pas le moral, on est inquiet, et tu ne nous fais plus confiance…
Le monde entier est à ton chevet! On t’administre en intraveineuse des milliards d’euros, on te fait en permanence des transfusions sanguines, on est des millions à te faire des dons de sang tous les jours. Après un traitement fort, tu donnes l’impression de reprendre des couleurs, mais, dès qu’on arrête, toutes les analyses sont mauvaises: le Cac 40, le Dow Jones, le Nasdaq, etc. Tout s’effondre… A mon avis, il faudrait voir d’où vient le problème, au lieu de continuer à te soigner éternellement comme ça. Bientôt, plus personne n’aura as-sez de sang pour tes transfusions!
Tu vois, pour te dire franchement, je pense qu’il faut changer de stratégie avec toi. En fait, tu es comme un enfant gâté: on t’a laissé libre, on t’a laissé faire ce que tu voulais, mais tu es incapable de te gérer; Tu n’as aucune limite, aucune retenue! Tu as prétendu que tu allais sauver le monde si on te donnait tout le pouvoir… Tu voulais toujours plus d’espace… En fait, tu as les yeux plus gros que le ventre; pourtant, Dieu sait si ton ventre n’est pas gros, avec tout ce que tu bouffes! Tout le monde s’est plus ou moins plié à tes exigences, et puis, voilà le résultat: plus on te donne de pouvoir et de liberté, et plus ça va mal! En réalité, tu as fait la preuve de ton incapacité: tu as de beaux discours, tu embobines tout le monde, mais dans les actes, tu es nul! Et dire qu’il y a encore des gens qui ne veulent pas comprendre ça! Excuses-moi, mais je suis en colère! A mon avis, il faut vraiment te secouer.
Non, je ne suis pas pour te mettre à la poubelle. Je pense que tu peux encore jouer un rôle utile. Je pense même qu’on peut redevenir copain. Mais, je pense à un truc: comme pour ceux qui sont incapables de se gérer et d’être raisonnables, il faut te mettre sous tutelle. Il faut t’encadrer. Il faut te définir le terrain de jeu, et il faut te donner les règles du jeu. Dans ces conditions, tu peux encore être bon, tu peux encore jouer un rôle utile. Mais, ce n’est plus toi l’arbitre! L’arbitre, c’est nous et les instances politiques que nous désignons.
Oui, il faut te mettre véritablement sous tutelle des autorités politiques. En fait, c’est simple: il faut, tout simplement, inverser les choses par rapport à la situation actuelle.
Au début, ça te fera bizarre, mais tu verras, ça sera mieux pour tout le monde!

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video