EH Bai : troisième force politique en Iparralde par Xabi Larralde

Les élections cantonales se sont achevées. D’un point de vue global elles débouchent sur un résultat historique pour le PS puisque le département des Pyrénées Atlantiques bascule à gauche. Faut-il en attendre un grand changement? Ikus eta sinets… Les politiques départementales vont peut-être connaître une réelle évolution au niveau social, mais pour ce qui de l’appréhension de la réalité basque on ne s’attend malheureusement pas à grand-chose de la part d’un G. Labazée. Rappelons pour mémoire qu’en 2001, son groupe avait accueilli J. M. Galant, nouvellement élu conseiller général, sous les sifflets. On peut se référer aussi aux réponses qu’il a apporté à l’interpellation des partis politiques réalisée par EH BAI à l’occasion de ce second tour. Sur ce point, juste un élément, alors qu’au nom du groupe UMP Max Brisson a affirmé que «tout doit être fait» pour faciliter le processus de paix en Pays Basque et que «le gouvernement français doit bien sûr y jouer son rôle», Georges Labazée a répondu: «en campagne pour l’ensemble des territoires du Pays Basque comme du Béarn, il ne nous appartient pas d’avoir une analyse partielle sur les Pyrénées Atlantiques». Par rapport aux résultats du camp abertzale maintenant, je crois que c’est le sentiment de satisfaction qui prévaut vis-à-vis des scores d’EH BAI. Il est vrai que tous les résultats ne sont pas mirobolants, avec en particulier des scores décevants en Soule et sur les cantons bayonnais. Mais je voudrais en souligner un qui me tiens plus particulièrement à cœur, c’est évidemment celui de Daniel Olçomendy sur Iholdi qui restera marqué dans les annales locales, mais pas seulement! En effet, si l’on s’en tient au premier tour, avec 32,12% des suffrages exprimés (contre 31,8% pour J. M. Galant sur Baigorri en 2008), le jeune maire d’Ostabat réalise le meilleur score jamais obtenu par les abertzale aux cantonales ! L’ensemble de ces scores fait émerger un constat et suscite deux réflexions. Pour ce qui est du constat: en totalisant plus de 12% des suffrages, EH BAI apparaît comme étant la troisième force politique en Iparralde. Justement la «force» de ce constat réside dans la dimension collective d’EH BAI dont les couleurs ont été visibles sur la quasi totalité des cantons en lices. Si l’on prend la perspective des dernières années, en rajoutant à celle de ce dernier scrutin celle de 2008, il existe aujourd’hui un réel capital politique autour d’EH BAI qui est devenu une marque électorale aujourd’hui incontournable en Iparralde. A ce titre, pour faire un rapide panoramique des scores les plus significatifs, EH BAI représente donc 32% des voix en Iholdi; 19,7% sur Hazparne; 15,3% sur Bastida; 18,9% en Garazi, mais aussi (avec les résultats de 2008), 31,8% à Baigorri; 15% à D. Lohitzune; 22,2% sur Ezpeleta; 12,17% sur Hendaia; 19,58% sur Uztaritze… Le travail en commun entre abertzale qu’incarne EH BAI fonctionne bien, la question qui se pose est donc celle de savoir comment aller de l’avant dans cette voie et, éventuellement de passer à la vitesse supérieure? La seconde touche les cantons où, d’années en années, les scores abertzale ont du mal à progresser. Se positionnent évidemment dans cette catégorie les cantons du BAB, dans lesquels nous nous situons encore, sans aucun doute, en terre de mission. Mais à «l’autre bout» géographique et aussi sociologique du contexte urbain, on trouve,… des cantons comme ceux de Soule. Ainsi, la réalité est peut-être un peu plus complexe que celle d’un distinguo simple entre le Pays Basque intérieur rural et la partie urbaine de la côte. Car, comment se fait-il que dans un canton comme celui de Tardets, les abertzale fassent exactement le même score qu’à Bayonne-Est (7,9%)? Qu’ont donc alors en commun ces deux cantons? Le point commun réside, me semble-t-il, dans l’absence d’un travail visible et identifié jour après jour et sur le long terme comme émanant, en tant que tel, du mouvement politique abertzale. Les modalités qui permettraient de dépasser ces situations pourraient alors se trouver dans la formulation même de la première question, c’est-à-dire dans les possibilités de mettre en forme une dynamique de travail en commun des abertzale qui rende audible, à l’échelle locale et au quotidien, le projet abertzale et les réponses qu’il a à apporter aux défis du Pays Basque mais aussi aux grands enjeux de société auxquels nous sommes confrontés.

Soutenez Enbata !

Indépendant, sans pub, en accès libre, financé par ses lecteurs
Faites un don à Enbata.info ou abonnez-vous au mensuel papier

Enbata.info est un webdomadaire d’actualité abertzale et progressiste, qui accompagne et complète la revue papier et mensuelle Enbata, plus axée sur la réflexion, le débat, l’approfondissement de certains sujets.
Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés par les dons de nos lectrices et lecteurs, et les abonnements au mensuel papier : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre.
« Les choses sans prix ont souvent une grande valeur » Mixel Berhocoirigoin
Cette aide est vitale. Grâce à votre soutien, nous continuerons à proposer les articles d'Enbata.Info en libre accès et gratuits, afin que des milliers de personnes puissent continuer à les lire chaque semaine, pour faire ainsi avancer la cause abertzale et l’ancrer dans une perspective résolument progressiste, ouverte et solidaire des autres peuples et territoires.
Chaque don a de l’importance, même si vous ne pouvez donner que quelques euros. Quel que soit son montant, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission.
Faites un don ou abonnez vous à Enbata : www.enbata.info/articles/soutenez-enbata

  • Par chèque à l’ordre d’Enbata, adressé à Enbata, 3 rue des Cordeliers, 64 100 Bayonne
  • Par virement en eusko sur le compte Enbata 944930672 depuis votre compte eusko (euskalmoneta.org)
  • Par carte bancaire via système sécurisé de paiement en ligne : paypal.me/EnbataInfo
  • Par la mise en place d’un prélèvement automatique en euro/eusko : contactez-nous sur [email protected]

Pour tout soutien de 40€/eusko ou plus, vous pourrez recevoir ou offrir un abonnement annuel d'Enbata à l'adresse postale indiquée. Milesker.

Si vous êtes imposable, votre don bénéficiera d’une déduction fiscale (un don de 50 euros / eusko ne vous en coûtera que 17).

Enbata sustengatu !

Independentea, publizitaterik gabekoa, sarbide irekia, bere irakurleek diruztatua
Enbata.Info-ri emaitza bat egin edo harpidetu zaitezte hilabetekariari

Enbata.info aktualitate abertzale eta progresista aipatzen duen web astekaria da, hilabatero argitaratzen den paperezko Enbata-ren bertsioa segitzen eta osatzen duena, azken hau hausnarketara, eztabaidara eta zenbait gairen azterketa sakonera bideratuagoa delarik.
Garai gogorrak dira, eta badakigu denek ez dutela informazioa ordaintzeko ahalik. Baina irakurleen emaitzek eta paperezko hilabetekariaren harpidetzek finantzatzen gaituzte: ordaindu dezaketenen eskuzabaltasunaren menpe gaude.
«Preziorik gabeko gauzek, usu, balio handia dute» Mixel Berhocoirigoin
Laguntza hau ezinbestekoa zaigu. Zuen sustenguari esker, Enbata.Info artikuluak sarbide librean eta urririk eskaintzen segituko dugu, milaka lagunek astero irakurtzen segi dezaten, hola erronka abertzalea aitzinarazteko eta ikuspegi argiki aurrerakoi, ireki eta beste herri eta lurraldeekiko solidario batean ainguratuz.
Emaitza oro garrantzitsua da, nahiz eta euro/eusko guti batzuk eman. Zenbatekoa edozein heinekoa izanik ere, zure laguntza ezinbestekoa zaigu gure eginkizuna segitzeko.
Enbatari emaitza bat egin edo harpidetu: https://eu.enbata.info/artikuluak/soutenez-enbata

  • Enbataren izenean den txekea “Enbata, Cordeliers-en karrika 3., 64 100 Baiona“ helbidera igorriz.
  • Eusko transferentzia eginez Enbataren 944930672 kontuan zure eusko kontutik (euskalmoneta.org-en)
  • Banku-txartelaren bidez, lineako ordainketa sistema seguruaren bidez: paypal.me/EnbataInfo
  • Euro/euskotan kenketa automatikoa plantan emanez: gurekin harremanetan sartuz [email protected] helbidean

40€/eusko edo gehiagoko edozein sustengurentzat, Enbataren urteko harpidetza lortzen edo eskaintzen ahalko duzu zehaztuko duzun posta helbidean. Milesker.
Zergapean bazira, zure emaitzak zerga beherapena ekarriko dizu (50 euro / eusko-ko emaitzak, 17 baizik ez zaizu gostako).