Kantu-Cantèra

PrintFriendly and PDF

Holako taldea – jeudi 28 juillet
2002tik geroz herriko pestetan ari dena dantzaldiak euskaraz animatzen. 80 eta 90 hamarkadako euskal musikako klasikoekin bai eta gaur egungoekin ari da! Itxasu, Ainiza eta Ur-ruñar kidetaz osatua den talde honek Euskal Herri osoko musikak hartzen ditu.

Mossur – jeudi 28 juillet
Dans la familha, je voudrais le « Mossur »… et le voilà!
« Mossur » est né de l’envie de certains membres de familha Artús de revenir au commencement, faire danser le monde sur le répertoire du Béarn et des Landes, tout en gardant l’esprit rock et le son propre à familha Artús.
Un groupe de musique radicale à danser. Des musiciens non-folksifiés de Gasconha.

Batahori – vendredi 29 juillet
Joan Francés propose avec Batahòri un répertoire tiré de ses derniers spectacles:
12 recèptas de J. A. Lespatlut, Camelicà,… des textes traditionnels et plus récents, des voix et tout un éventail d’instruments, de so-norités, d’improvisations.
Chansons occitanes de composition, de la tradition gasconne, improvisations jouées à la voix, tambourin à cordes, pieds et accordéon. De son Béarn et de ses Pyrénées, il nous fait parvenir des bouffées d’air, tantôt pur, chargé d’iode, tantôt cru et tonifiant. Caractère étrange, dépaysement total, une rêverie douce et ferme, Joan Francés Tisnèr alterne les mélopées et les chansons plus rythmées où sa voix aux mille nu-ances exprime toute la sensibilité de la terre et des airs qui le baignent.

Begiz Begi – vendredi 29 juillet
Tout s’est enchaîné très vite pour Xabi et Patxi, plus connus sous le patronyme de Begiz Begi. Les deux acolytes se connaissent depuis de nombreuses années maintenant et jouaient déjà ensemble sur des projets de danse. Le déclic est survenu lorsque Patxi a écrit sa première chanson, sur laquelle Xabi a apposé les sons de son violon. Après avoir écumé les scènes du Pays Basque à deux, Begiz Begi s’étoffe aujourd’hui de quatre musiciens supplémentaires (pour une proposition musicale renouvelée).

Le Corso lumineux
Cette année 10 associations travaillent depuis plusieurs mois pour imaginer et construire les chars du corso lumineux. Le thème choisi est «Les Pays du monde».
La petite dernière des Associations et la première dans l’ordre de passage des chars est l’association EVAH. Elle ac-cueille une quinzaine de personnes en situation de handicap. Leur objectif: participer de façon active aux fêtes de Bayonne, et changer le regard sur la différence.
L’intégration de cette association au sein du corso ouvre la porte et donne la possibilité à tous ses membres d’être des acteurs à part entière de la fête.

Les Points repos
3 Points repos seront mis en place pour les fêtes:
1 Point repos près du pont du Génie sur le site de «La poudrière».
Ce point accueillera aussi des animations en fin d’après midi. A ce moment-là seront diffusés des messages de prévention vers les jeunes festayres.
1 Point repos près du pont Saint-Esprit et du site de la place du Réduit.
1 Point repos près de l’Office du tourisme.
Sur ces différents points, les festayres pourront trouver des gens pour les guider, leur donner une soupe, un verre d’eau, mais aussi des préservatifs, ou encore des éthylotests.

Animations musicales
Cette année, la nouveauté vient des Con-certs festifs tous les soirs sur le mail Chaho Pelletier de 22h30 à 23h30 (juste avant le Gazteszena) avec un groupe différent chaque soir.
Côté place de la République, deux soirées Basco Occitanes, jeudi et vendredi soir, organisés avec l’Institut culturel basque et le collectif ça-i. de 21h à 1h du matin.

Baionako pestetan ere
ikastolen laguntzeko

Hauek dira Baionako pestetan ikastolek atxikitzen dituzten ostatuak :

— Baionako Ikastolak: Talotegia (Jacques Portes plaza), «Galeries Lafayette»-en aitzinean, Dantzazpi eta Karrikaldiaren ondoan.
— Miarritzeko Ikastolak: bere ogitarteakoak eta xipiroi broxetak, San Andres trinketaren ondoan (Rue du Jeu de Paume).
—Angeluko Ikastolak: Kafea eta Azkenburuakoa (Euskal bixkotxa, gasna, edariak), egunero 10etarik gauerdi arte, San Andres trinketaren ondoan (Tonneliers eta Trinketa karriketan).
— Etxepare Lizeoak: «Peña Seaska»-ren ostatua atxikiko du arrats guziz San Andres plazan (“Berria” eta “Gernika” artean)

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video