Présidentielles 2ème tour

PrintFriendly and PDF

François Hollande, qui est élu Président de la République, fait carton plein en Pays Basque. Le candidat de gauche obtient 54,40% des suffrages exprimés, contre 49,38% en 2007 pour Ségolène Royal, sur l’ensemble d’Iparralde et gagne la majorité dans les trois circonscriptions législatives. Dans la 4ème, pour la partie bas-que, il obtient 56,00% contre 51,96% en 2007 et dans la 6ème 51,59% contre 47,17%. Hollande est en tête dans 18 des 21 cantons basques, seuls les cantons de Biarritz Est, Biarritz Ouest et Saint-Jean-de-Luz donnent Sarkozy vainqueur. Le Pays Basque a donc voté plus à gauche que la moyenne de l’He-xagone où le candidat socialiste obtient 51,62%. Ceci est un événement historique lorsqu’on connaît l’ancrage traditionnellement à droite de nos trois provinces.
La participation en Pays Basque a été plus forte au second tour qu’au premier soit 82,72% contre 80,41% le 22 avril. Elle est également légèrement plus haute qu’en France avec 80,24%. François Hollande était déjà arrivé en tête au premier tour avec 28,02% contre 27,22% pour Sarkozy. Le petit point de différence d’alors s’est transformé en neuf points à l’arrivée, phénomène bien plus prononcé qu’en France ou seulement trois points séparent les deux concurrents. On peut donc imaginer qu’une part déterminante des suffrages centristes de Bayrou, plus élevés que dans l’Hexagone 16,35% contre 9,20%, se soit reportée à gauche au second tour.
Même constatation de vague rose dans les villes d’Iparralde: Bayonne passe de 54,40% en 2007 à 59,26% en 2012. Anglet de 48,22% à 52,60%. Biarritz de 41,50% à 54,69%, Hendaye de 62,61% à 67,39%. Saint-Jean-de-Luz de 44,23% à 48,85%, Mauléon de 61,07% à 67,92%. Hasparren de 49,11% à 56,51%…

Législatives en vue
A quelques semaines des législatives de juin, tout peut être remis en question à la lecture des résultats des présidentielles. De quoi inquiéter nos trois députés sortants, Lassalle, Grenet et Alliot-Marie. D’autant qu’une incertitude supplémentaire planera sur ce prochain scrutin: que deviendra le MoDem qui s’inscrit fortement ici dans le panorama politique après le ralliement personnel de François Bayrou à François Hollande? Le vote abertzale devra trouver sa place dans cette nouvelle donne électorale qui, pour la première fois de son histoire, place la gauche partout en tête en Pays Basque.

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video