Les élus se mobilisent pour l’enseignement en immersion

PrintFriendly and PDF

ElusLe maire de Saint-Pierre d’Irube, Alain Iriart, le député Vincent Bru, le sénateur Max Brisson et la sénatrice Frédéric Espagnac ont été reçus lundi 31 août par le cabinet du ministre de l’Éducation Nationale Jean-Michel Blanquer pour défendre l’enseignement immersif du basque dans l’école publique. Max Brisson a estimé, le lendemain, lors d’une mobilisation devant l’école de Saint-Pierre-d’Irube, privée de ce dispositif, qu’ils avaient ressenti “une ouverture” pour la poursuite de cette expérimentation mais “qu’il faudra continuer à se mobiliser pour l’obtenir”. Un travail chirurgical en somme.

Un commentaire

  1. Begilagunak
    Publié le 09/09/2020 à 23:47 | Permalien

    Selon moi, cette photo (ce selfie collectif pour être exact) est une calamité sanitaire (masques, mais mal ajusté pour le député MODEM -il a de la buée sur les lunettes- et aucune distance de sécurité) et une illustration assez pathétique de ce consensus assumé qui produit de bien piètres résultats, il faut malheureusement le constater. Le Pays basque mérite mieux, mais comment faire ?

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video