Bizi Sarkozy dégage

PrintFriendly and PDF

Ce samedi 14 avril à partir de 11h, un décor géant réalisé par Bizi s’est déplacé à travers tout le centre ville de Bayonne, où affluaient des milliers de supporters à l’occasion du Derby Aviron Bayonnais / Biarritz Olympique. Il mettait en scène une personne éjectant le Président des riches et de «L’environnement ça commence à bien faire» des rues bayonnaises, le tout décoré du slogan «Dégage Sarkozy, milesker Baiona!».
Des centaines de supporters ont ainsi pu se faire prendre en photo en train de botter les fesses d’un Nicolas Sarkozy s’envolant dans les airs.
A midi et quart, quatre véhicules de police et près d’une vingtaine de policiers sont arrivés sur les lieux et ont commencer à tenter d’arrêter certains des militants de Bizi, et à en contrôler d’autres. La vingtaine de membres de Bizi présents ont refusé de démonter le panneau litigieux arguant de leur droit de mener campagne à l’occasion de cette présidentielle 2012, et ont refusé de présenter leurs papiers d’identité. Les officiers de police —dont plusieurs faisaient partie de l’escorte rapprochée de Nicolas Sarkozy lors de son désastreux voyage à Bayonne le 1er mars dernier— ont affirmé aux militants qu’ils tombaient sous le coup d’un délit d’«Offense au Chef de l’Etat», les menaçant de suites judiciaires.
Alors que la police avait enfermé un des militants arrêtés dans un des fourgons et s’apprêtaient à l’embarquer au commissariat, une foule compacte a rapidement entouré les policiers et des gens se sont mêmes interposés devant le fourgon en question, l’empêchant de démarrer.
Après de longs moments où la tension étaient de plus en plus palpable, et où la foule criait aux policiers «Liberté d’expression! Démocratie!» et «Libérez notre camarade!», la police a libéré le militant arrêté et est repartie comme elle était venue, laissant le panneau en place et l’opération «Dégage Sarkozy» continuer à se dérouler jusqu’à 15h comme initialement prévu.

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video