Euskara une première

PrintFriendly and PDF

L’HISTOIRE commence en 2003 avec la
demande d’un groupe de parents d’ouvrir
une classe bilingue (à parité horaire)
à l’école maternelle rue d’Alsace à
Biarritz. Hélas, les locaux sont trop réduits
pour cette création pourtant soutenue par
l’équipe pédagogique. La ville de Biarritz,
dans le cadre de sa politique linguistique inscrite
au programme de la majorité municipale
par les élus abertzale, décide alors de
construire, pour un coût de 56.000 €, un nouvel
espace permettant la naissance de cette
maternelle bilingue.
Voilà qu’à la rentrée prochaine, la section
bilingue de la maternelle publique d’Alsace,
quartier Saint-Charles, expérimentera la
totalité du temps scolaire en basque pour la
petite et la moyenne section. Sur 54 élèves
de l’école 20 sont en bilingue. Cette expérimentation
est une première dans le département,
du moins pour l’enseignement
public.
L’école à reçu en mars 2010 une circulaire
du Recteur d’académie proposant aux écoles
publiques volontaires de lancer des expérimentations
(après validation par le
directeur académique). L’équipe pédagogique
a donc proposé une expérience d’immersion
dans la langue basque sur le temps
de classe pour les élèves les plus jeunes
dont les parents étaient volontaires. L’organisation
de la grande section ne change pas
(moitié du temps d’enseignement en basque,
moitié en français).
Plusieurs constats ont amené à faire le choix
de ce projet:
● le bon niveau de français des élèves,
● l’environnement familial très majoritairement
francophone, mais avec un réel investissement
personnel des familles (cours du
soir pour les parents, centre de loisirs et activités
en basque…),
● l’engagement de la ville de Biarritz pour la
promotion de la langue et le soutien des projets
qui vont dans ce sens,
● la stabilité de l’équipe pédagogique qui
fonctionne avec des projets communs à
toutes les classes et sa motivation de donner
toutes ses chances à l’enseignement en
basque,
● la communication entre familles et enseignants,
favorisée par les temps d’accueil,
de sortie mais également les bilans semestriels
instaurés par l’équipe enseignante.
« Nous avons vu dans le projet d’expérimentation
l’occasion de proposer une nouvelle
dynamique pédagogique à nos élèves
bilingues afin de favoriser leur expression
en basque»explique Julie Mailharro, directrice
de l’établissement. L’expérimentation
a été préparée grâce à l’organisation d’un
stage de formation continu sur l’école, réunissant
tous les enseignants de l’école, afin
de mettre au point la future organisation
pédagogique.
«Sans le soutien de notre hiérarchie, tant au
niveau académique qu’avec celui des circonscriptions
(celle de Biarritz et celle chargée
de l’enseignement en basque), de
l’écoute de la ville, de l’adhésion des familles
de l’école, nous n’aurions pas pu voir aboutir
ce projet», conclue la directrice Julie
Maillaro.