Udalbiltza nouveau est arrive

PrintFriendly and PDF

Le 2 mars 2013, s’est déroulée l’assemblée constituante d’Udalbiltza, assemblée des communes et élus mu-nicipaux du Pays Basque, au théâtre Victoria Eugénie de Donostia, en présence de 563 élus. Cette reconstitution se réalise dans le même esprit fondateur du 6 février 1999 à Iruñea: donner naissance à une institution nationale basque basée sur la municipalité et enracinée sur cinq principes majeurs: revendiquer qu’ Euskal Herria est une nation, aider à l’articulation politique d’Euskal Herria en tenant compte de la territorialité, promouvoir la construction nationale, aider, dans différents domaines, aux relations entre les mairies de toutes les provinces et, au niveau international, affirmer qu’Euskal Herria est une nation différenciée.
Ce nouveau départ d’Udalbiltza s’inscrit dans un contexte politique intéressant. Iparralde exige dans un large consensus la création d’une collectivité territoriale spécifique, la Navarre rappelle en 2012 (1512-2012) sa volonté de reconquérir sa souveraineté, Araba, Gipuzkoa et Bizkaia affirment clairement une étape politique historique lors des élections autonomiques. Plus largement en Eu-rope, des nations sans structuration étatique s’affirment: Catalogne, Ecosse, Flandres. Ainsi, la démarche d’Udalbiltza n’est pas anachronique et s’inscrit dans un processus de prise en main par les peuples de leur avenir. Mertxe Aizpurua, présidente d’Udalbiltza a eu dans son discours de clôture une formule résumant la situation «travailler en tant que peuple, pour donner aux problèmes que nous avons en tant que peuple des solutions en tant que peuple».

Les priorités d’Udalbiltza
Ce 2 mars 2013, Udalbiltza a affiché clairement ses priorités:
l Promouvoir le développement du territoire et sa cohésion socio-économique.
Il s’agit de travailler à surmonter les déséquilibres existants au sein d’Euskal Herria. Pour ce faire, Udalbiltza s’appuiera sur un diagnostic national et le lien avec les acteurs socio-économiques qui s’accorderont pour définir les priorités. La création d’un Conseil social d’Udalbiltza (Gizarte kontseilua) est indispensable pour renforcer le lien et la participation des acteurs économiques du territoire. Pour assurer le développement national en accord avec les priorités définies, il faut des outils. Certains existent comme Euskal garapen eta kohesio fondoa. Les fonds de cette structure seront orientés en fonction des préconisations de Gizarte kontseilua et de l’Agence de développement du Pays Basque (Euskal garapen agentzia). Les fonds alloués proviendront d’appels na-tionaux notamment au niveau des communes.
l Aider à la structuration nationale d’Euskal Herria.
Il s’agit de surmonter les divisions politico-administratives et de renforcer le lien entre les communes. Concrètement, nous devons collecter et partager les expériences nationales entre les communes, renforcer les réseaux et donner aux jumelages une autre dimension.
l Communiquer aux niveaux national et in-ternational.
Il s’agit de montrer qu’Euskal Herria existe.

Une organisation participative,
ouverte et transparente
De plus, nous avons pris l’engagement à Udalbiltza d’être une organisation participative, ouverte et transparente:
— Nous favoriserons la participation. Parce que les façons d’être de chaque ville, village et quartier d’Euskal Herria sont plurielles et très riches, il est vital de prendre en compte les contributions et les opinions de toutes et de tous.
— L’organisation sera ouverte, car nous voulons qu’elle grandisse sans cesse, et c’est pour cela que les portes resteront toujours ouvertes à tous ceux qui voudront travailler pour l’avenir d’Euskal Herria. Tous les élus qui se retrouvent dans les cinq principes fondamentaux d’Udalbiltza sont les bienvenus, quelles que soient leurs sensibilités politiques. Le rassemblement pour le Pays Bas-que est large et nécessaire.
— Et elle sera transparente. En effet, les sources économiques d’Udalbiltza étant publiques, nous avons l’obligation de travailler en totale transparence.
Le travail à réaliser entre les élus et acteurs socio-économiques des 685 communes des 7 territoires d’Euskal Herria est lancé. Il est vaste, excitant et nécessaire. Il nous appartient de décliner dans nos communes d’Iparralde les objectifs d’Udalbiltza et de trouver les mots justes pour expliquer, rassembler et construire.

Daniel Olçomendy
Maire d’Izura