Etxalde : « Ensemble, devenons propriétaires pour décider de l’usage des biens! »

PrintFriendly and PDF

Galère

L’objectif d’Etxalde est de constituer progressivement un  patrimoine immobilier commun en Pays Basque, c’est à dire un parc immobilier répondant aux besoins de logement de la population, des entreprises, des associations du Pays Basque. Le coût du logement prend une part croissante dans les charges mensuelles des habitants d’Iparralde. Pourtant, des solutions définitives existent. L’une d’elle est portée par l’initiative Etxalde. Tout soutien à Etxalde est  une avancée vers un logement pour tous !

1 – Posséder les biens en Communs

La propriété privée individuelle privée implique la revente perpétuelle des biens. Inflation des prix, frais financiers, revenu du travail bloqué dans des murs, création de concurrence sans fin.

La propriété privé en Communs fait qu’un bien n’est payé qu’une fois. Les générations futures ne sont pas exposées à sa revente et dans l’immobilisation de leurs revenus.

La propriété privé en Communs suppose la mise en place d’une gouvernance en Communs. Débattre, se projeter, passer à une échelle de temps plus grande.

2 – Proposer à nos locataires de devenir usufruitiers *

Pour Etxalde, l’intérêt est que le bien ne soit plus mis à la revente. Pour l’occupant, il s’agit d’habiter, sur la durée qu’il souhaite, dans un logement et un quartier qui lui plaisent.

L’ habitant n’est-il pas le mieux placé pour assurer l’entretien de son cadre de vie ?
Nous devons peu à peu proposer aux locataires qui le souhaitent, de devenir usufruitiers.

* Cette nouvelle organisation sera possible sur les biens dont l’acquisition aura été totalement payée. Pour nos immeubles actuels sur Mauléon, il nous faut donc attendre encore 18 ans. Si des biens nous étaient légués, cela démarrerait plus rapidement pour ces derniers.

3 – Financer la mutation juridique de Etxalde, en Scic et en Fonds de Dotation.

Avec votre soutien, l’association Etxalde peut devenir Scic et Fonds de Dotation. Cliquez ici  pour faire un don.

Etxalde :

La propriété individuelle implique un cycle d’achat-vente très rapide. Une seule et même personne détient un bien pour une durée de 20 à 30 ans, puis les aléas de la vie font que ce bien est remis sur le marché.

Le Pays Basque est attractif. Il attire chaque jour plus de monde. La population locale ou déjà en place ne peut rivaliser avec les nouveaux arrivants.

Afin de ralentir, voire supprimer ce cycle destructeur d’achat-vente, il nous faut acquérir les biens de façon commune, en en laissant, moyennant contribution, le libre usage aux habitants.

L’acquisition commune permet une propriété « glissante » au delà des générations. Les biens ne sont ainsi plus remis à la vente.

La notion de propriété évolue.
De nouvelles perspectives s’ouvrent.
Des formes d’usages complémentaires et innovantes apparaissent.

  • Diminution du coût du logement.
  • Disparition de l’opposition Bailleur/Locataire.
  • Sécurisation du parcours des habitants.
  • Sédentarisation de la population, génération de liens sociaux, temps nécessaire à la naissance du collaboratif.
  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video