Le Pays Basque, terre de mobilisation et d’alternatives

PrintFriendly and PDF

 

Le tandem à 4 places Alternatiba, symbolisant l'alternative écologique et solidaire

Le tandem à 4 places Alternatiba, symbolisant l’alternative écologique et solidaire

Dans une Europe marquée par la démobilisation et le fatalisme face aux crises économiques, sociales et écologiques, le Pays Basque fait figure d’exception. Non pas qu’un remède miracle y ait été trouvé, potion magique qui transformerait la réalité en un instant. Mais il y a longtemps qu’existe ici une dynamique de militance et de résistance au modèle dominant qui a permis la création et le développement des ikastolas, d’EHLG, d’Hemen Herrikoa, de l’Eusko…

La vitalité d’une association comme Bizi !, connue maintenant comme le loup blanc dans les milieux altermondialistes et écologistes de l’hexagone en est un autre exemple. Son statut de petite association locale au milieu de grosses structures nationales ou internationales lui donne une liberté et une indépendance que d’autres n’ont pas.

Affiche d'Alternatiba dans le Métro Parisien

Affiche d’Alternatiba dans le Métro Parisien

C’est ce terreau fertile qui permet le succès annoncé d’Alternatiba : depuis un an, plus de 100 bénévoles travaillent à l’événement, ils seront 500 le jour même (pour en être, remplir le formulaire www.bizimugi.eu/fr/alternatiba/fiche-benevole/ ) ainsi que 200 artistes. Particuliers et associations locales se sont massivement mobilisées pour animer des stands et témoigner de leurs pratiques. A Bayonne, les 5 et 6 octobre, dans une ambiance festive, les visiteurs pourront ainsi découvrir les centaines d‘initiatives qui permettent de lutter contre le changement climatique et d’améliorer sa vie au quotidien.

L'appel à Alternatiba lors d'une "Conférence gesticulée" (outil d'éducation populaire à mi-chemin entre le spectacle et la conférence, qui sera aussi présent à Bayonne le 6 Octobre)

L’appel à Alternatiba lors d’une « Conférence gesticulée » (outil d’éducation populaire à mi-chemin entre le spectacle et la conférence, qui sera aussi présent à Bayonne le 6 Octobre)

Le projet porté par Alternatiba fédère. 55 organisations ont déjà signé l’appel à y participer, structures locales, mais aussi grands réseaux internationaux qui ont peu l’habitude de travailler ensemble. On sait que le public sera au rendez-vous, des bus s’organisant notamment au départ des grandes métropoles.

Un autre pari en passe d’être gagné est celui de l’articulation local/global. La lutte contre le changement climatique ne peut se penser que dans une dimension planétaire, en solidarité avec tous les peuples et il s’agit de faire pression au niveau international pour que des mesures soient prises. Mais elle doit s’ancrer dans les territoires, les collectivités locales, les mouvements citoyens.

Alternatiba au Forum Social de Tunis

Alternatiba au Forum Social de Tunis

Au travers d’Alternatiba, le Pays Basque va devenir une vitrine et une source d’inspiration pour les nombreux visiteurs venus de loin. Des conférences en euskara (avec traduction simultanée) se dérouleront tout au long de la journée témoignant d’expériences mises en œuvre, tant en Pays Basque sud que nord sur les questions d’énergie, de gestion des déchets, d’agriculture et plus globalement de transition écologique. Un espace alternatives municipales, qui permettra aux élus de rencontrer d’autres élus ayant mis en place des initiatives intéressantes, accueillera par exemple le maire d’Otxandio commune de Biscaye ayant mis en place un outil participatif impliquant la mairie, les citoyens et les acteurs économiques pour une transition écologique et énergétique. Les détails des plus de 50 conférences et des centaines d’ateliers, animations et témoignages sont à retrouver en ligne sur www.bizimugi.eu/fr/alternatiba/programme-complet.

Les enjeux sont énormes, il s’agit de relancer en Europe la mobilisation contre le changement climatique qui depuis Copenhague s’essoufflait. Défi relevé, les 5 et 6 octobre, c’est au Pays Basque que le monde de demain se dessinera !