Un mouvement décroissant… en pleine croissance : Bizi !

PrintFriendly and PDF

« Nous n’avons qu’une planète….Revenu maximum autorisé ! ».
En pleine actualité alimentée par les Jérôme Cahuzac, Gérard Depardieu et autres Bernard Arnault, Bizi entend porter le débat un peu plus loin que la seule lutte contre l’évasion et la fraude fiscales.

pacmangorrieuskweb

Revenu Maximum Autorisé

La question d’un revenu maximum acceptable est désormais posée non seulement dans le domaine social mais également sur le registre écologique. Quel que soit le travail, le mérite, la prise de responsabilité professionnelle d’une personne, a-t-elle pour autant le droit à consommer sans limites les ressources de la planète ? A-t-elle pour autant le droit de rejeter déchets et gaz à effet de serre sans compter ? Pour le mouvement altermondialiste basque, la réponse est naturellement non et la limitation nécessaire de l’empreinte écologique à laquelle chaque être humain a droit implique l’instauration d’un revenu maximum autorisé, démocratiquement défini.
Ce revenu maximum autorisé (RMA) permettrait de trouver tout de suite les « 60 milliards annuels nécessaires -au niveau de l’Hexagone, entre 350 et 400 milliards pour l’UE, d’après des estimations citées par l’économiste Jean-Marie Harribey- aux les investissements à réaliser pour commencer à transformer les systèmes énergétiques, modifier les infrastructures de transports, isoler et rénover les bâtiments et logements. Bref, le RMA contribuerait à financer la transition écologique, en même temps qu’il participerait à la redistribution des richesses en direction des populations les plus vulnérables.
Deux conférences (le mercredi 24 avril à Saint Jean de Luz avec Hervé Kempf, et le vendredi 26 avril à l’IUT de Bayonne avec l’eurodéputée EELV Karima Delly et la secrétaire nationale à l’écologie du PG Corinne Morel Darleux), une soirée spéciale à l’Autre Cinéma précèderont un défilé « haut en couleurs et en musique » sur le même thème dans le cadre de la traditionnelle manifestation du 1er mai à Bayonne.

Un mouvement en pleine expansion

Cette nouvelle campagne de Bizi ! vient remplir un agenda déjà bien chargé de l’association écologiste a tenu son assemblée générale annuelle ce samedi 6 avril et d’élire une nouvelle Coordination. Signe de la vitalité d’une association qui porte bien son nom, avec 50 nouveaux membres en un an, le nombre d’adhérents continue une ascension qui est permanente depuis la naissance de Bizi ! en juin 2009.

DSCF5401Le travail sans relâche, l’approche à la fois radicale et pragmatique, le mélange actions spectaculaires et travail de dossier, l’alliance force de contestation et de propositions sont évidemment pour quelque chose dans cette évolution encourageante.

La boite à outils municipale est un des derniers fruits de ce travail collectif. Document de 100 pages, il contient une série d’actions qui peuvent être mises en œuvre dès mars 2014 par les mairies et les communautés de communes pour permettre d’engager réellement notre territoire dans une démarche de transition énergétique et de contribution forte à la préservation du climat et de la biodiversité. Urbanisme, transports, énergie, bâtiments, eau, agriculture, déchets, économie et d’autres domaines font ainsi l’objet de propositions concrètes pouvant être reprises à leur compte par les diverses listes municipales. Exemples de communes les mettant déjà en oeuvre, liens d’organisme ou de sites internet permettant d’en savoir plus sur telle ou telle mesure, c’est un instrument mis à la disposition de tous ceux et celles qui vont devoir plancher sur les projets municipaux en perspective de mars 2014.

btefrcouleur

La Boîte à Outil pour les Alternatives écologiques et sociales aux Municipales

Ce document sera presenté et distribué à travers tout Iparralde du 13 au 16 juin et est disponible dés à présent en en commandant un ou des exemplaires à [email protected] (Tout au long de l’année à venir, Enbata.info publiera chaque semaine une sélection des fiches actions de cette boite à outils municipale).

Du local au global

Travaillant en outre sur les alternatives au tout voiture, la question de la collecte et de la gestion des déchets, celle de la finance éthique, Bizi prend également part aux dynamiques et réflexions internationales de lutte sur les questions climatiques, aux côtés de mouvements sociaux, ONG environnementales, organisations paysannes etc. 9 de ses représentants ont travaillé activement dans le Forum Social Mondial.

La délégation de Bizi! présente au FSM de Tunis

La délégation de Bizi! présente au FSM de Tunis

L’association du Pays Basque est également à l’origine d’une initiative internationale d’envergure : l’Appel pour un logo mondial de l’urgence climatique et justice sociale. Une dizaine de personnalités d’envergure internationale représentant les 5 continents (dont le prix Nobel de la Paix Adolfo Pérez Esquivel, la secrétaire générale de la Confédération Syndicale Internationale Sharan Burrow, l’écrivainne canadienne Naomi Klein ou l’écologiste indienne Vandan Shiva…et le paysan basque Paul Nicholson) l’ont signé. Cet Appel vise la naissance d’un symbole unifiant les millions de gens qui sur les 5 continents luttent et se mobilisent contre les causes humaines du changement climatique, qui réclament un nouveau modèle de société et d’économie, qui respecte la nature et ses grands équilibres, qui protège les plus démunis des premiers effets du réchauffement climatique, et qui permette d’éviter l’aggravation terrible du changement climatique. Il a été présenté officiellement à Tunis et est diffusé par les réseaux sociaux. Un site en dix langues reçoit quand à lui les propositions de logo que tous les habitants de la planète peuvent y enregistrer dès à présent : www.logoklima.org

 

Le Village des alternatives

Le 6 octobre 2013, la journée Alternatiba devra faire le lien entre ces combats planétaires et les alternatives et résistances locales.

Place du 14 janvier 2011 à Tunis.

Place du 14 janvier 2011 à Tunis.

Organisé par 450 bénévoles quelques jours après la publication du 5ème rapport du GIEC sur le changement climatique, il s’agira à la fois d’une grande fête populaire et le Village des alternatives individuelles et collectives à la crise écologique et énergétique.10 000 personnes sont attendues à cette occasion dans le centre-ville de Bayonne rendu piéton pour l’occasion (entre la rue d’Espagne et la Porte de Mousserolles, quartiers du Grand et du Petit Bayonne).

De rues en rues, on pourra ainsi voir quelles sont les réalisations et alternatives concrètes (AMAP, jardins partagés, agriculture paysanne et durable, écoconstruction, habitat partagé, relocalisation de l’économie, circuits courts, commerce équitable, éducation à l’environnement, économies d’énergie, énergies renouvelables, politiques alternatives d’urbanisme et d’aménagement du territoire, alternatives au tout voiture, déplacements doux, autopartage, banques éthiques, monnaies locales, systèmes d’épargne solidaire, alternatives santé, recycleries, collecte zéro déchets, plans virages énergie climat, partage du travail et des richesses, démarches de reconversion écologique et sociale de la production, initiatives de transition…) permettant dès aujourd’hui à chacun (individu, collectivités, associations et entités diverses) de diminuer concrètement ses émissions de gaz à effet de serre.

eusk.alterweb

Alternatiba 2013

Repas, jeux, concerts, théâtre de rue, animations les plus diverses empliront les rues libérées de la voiture. Des bancs et des chaises seront installés un peu partout pour que les familles, les personnes âgées, puissent sortir dans la rue et tout simplement discuter, regarder, prendre du temps….

La préparation de ce gros chantier à d’ores et déjà commencé et ceux et celles qui souhaitent y prendre part sont invités à des journées d’organisation qui auront lieu le 1er week-end de mai sur Bayonne.

Bizi bizia

Bref du pain sur la planche pour ce mouvement assez jeune dans le panorama du Pays Basque nord qu’est Bizi ! On peut en savoir plus sur ses activités et son organisation ou suivre ses « aventures » sur son site, particulièrement fréquenté (plus de 600 visiteurs uniques quotidiens !) : www.bizimugi.eu (Contact : [email protected])