Abertzale incontournables

PrintFriendly and PDF
EHBai!

EHBAI au 2è dans 5 cantons sur les 12 que compte Iparralde

Les urnes ont rendu leur verdict hier soir. Nouveaux périmètres, nouveau système d’élections… le scrutin départemental aura réservé son lot de surprises. En premier lieu la participation, annoncée très basse, finalement le taux d’abstention aura moins grimpé que prévu même si certains secteurs ont peu voté hier. Pour les abertzale de gauche les scrutins s’enchaînent et se ressemblent. EHBAI incarne incontestablement la valeur montante d’un rendez-vous électoral à un autre. En Ipar Euskal Herria, la droite est bien présente, et même si en nombre de voix, le PS garde sa deuxième place sur le territoire, il est toutefois en net recul et souffre particulièrement de la montée d’EHBAI à sa gauche.

La droite bien présente, le PS regarde le BAB

Le bloc de droite (UMP-UDI-Forces 64) partait favori et cela s’est bien confirmé hier soir. Le Front National présent dans tous les cantons pour la première fois se qualifie pour un second tour sur Nive-Adour et réalise quelques scores dans certaines communes. Enfin, le PS ne sera représenté que sur la moitié des cantons dimanche prochain (Bayonne 1, Bayonne 2, Bayonne 3, Anglet, Biarritz et Hendaye). Si en nombre de voix il garde sa deuxième place sur le territoire il est toutefois en net recul et souffre particulièrement de la montée d’EHBAI à sa gauche.

EHBAI se renforce, duels face à la droite

Pour les abertzale de gauche les scrutins s’enchaînent et se ressemblent. EHBAI incarne incontestablement la valeur montante d’un rendez-vous électoral à un autre. Les analyses des journalistes et cadres politiques ne s’y trompaient pas, lors de la soirée électorale, Euskal Herria Bai était dans pas mal de têtes. Le mouvement restructuré en décembre dernier avait eu peu de temps pour préparer ces élections et pourtant il conforte sa place sur l’échiquier politique. C’est ainsi que pas moins de 5 cantons ont offert l’opportunité d’un duel droite/EHBAI pour le second tour de dimanche prochain.

On se souvient qu’en 2011 sur les 11 cantons renouvelables un seul voyait un abertzale au second tour (Daniel Olzomendi s’était maintenu sur le canton d’Iholdi-Oztibarre). Cette fois de Saint Jean de Luz au canton de montagne basque, de Nive-Adour à Amikuze en passant par Ustaritz, EHBAI se place systématiquement comme première force de gauche et se qualifie ainsi pour dimanche prochain.

Que ce soit l’UMP à Saint Jean de Luz et Ustaritz, les centristes de Forces 64 en Amikuze et Montagne Basque ou même le Front National sur Nive-Adour, les abertzale seront face aux différents mouvements de droite le 29 mars prochain.

Ce premier tour des élections départementales a offert l’opportunité de mesurer le poids de chaque force politique sur l’ensemble du territoire dans une élection de proximité. En attendant des analyses à froid, plus détaillées, nous verrons dimanche prochain quel sera le résultat des différents partis en nombre de sièges gagnés.

Resultats départementale 2015-1

Détails par canton et par commune sur : http://elections.interieur.gouv.fr/departementales-2015/064/index.html

Focus sur…

NIVE ADOUR

Iriart-Ayensa se retrouve en face du binôme d’extrême droite. Marie-Christine Aragon, porte-parole du PS pour ces élections annonçait hier soir un appel en faveur du « vote républicain » au même moment où Jean-Jacques Lasserre disait sensiblement la même chose. Par contre les candidats UMP, branchés sur le discours Sarkozyste ne donnaient aucune consigne de vote laissant les électeurs libres de leur choix.

AMIKUZE

Sur ce territoire le candidat à la présidence du département Jean-Jacques Lasserre, aura besoin d’un second tour pour retrouver son siège à Pau. La position pour le canton de la gauche départementale n’est pas encore connue mais le porte-parole d’EELV Jean Lissar annonçait la volonté des écologistes de soutenir les forces de gauche au second tour.

MONTAGNE BASQUE

A l’image des dernières municipales, EHBAI confirme son ancrage en Baigorri et Garazi et se positionne ainsi derrière Pepela Mirande. Léonie Aguergarray et Antton Curutcharry ont donc décroché leur ticket pour le second tour.

DONIBANE LOHITZUNE

La multiplication des candidatures profite aux abertzale qui se hissent au second tour face au sortant Philippe Juzan. Sur ce territoire EHBAI incarne réellement l’alternative à gauche, alors que le troisième candidat est le dissident UMP, derrière lequel vient le FN puis enfin le PS.

UZTARITZE

Tout comme aux dernières cantonales, EHBAI se retrouve au deuxième tour contre le candidat de droite. Le report des voix des autres candidats sera à regarder de près dimanche prochain.

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video