Egunez egun…

1er Mai : manifestation historique pour les retraites à Bayonne. Une chaîne humaine organisée par Bizi et Alda relie les 2 fins différentes de la manifestation pour protester contre l’exclusion de LAB par l’intersyndicale et la division qu’elle génère.

1er mai : le collectif souletin contre la spéculation immobilière XEKK (cf. le 15 avril) diffuse une fausse offre de location visant une résidence secondaire et publie un échantillon de réponses révélant l’acuité du problème.

Mai : l’Agence d’urbanisme Atlantique et Pyrénées (AUDAP) évalue le nombre des résidences secondaires en Iparralde. Entre 42.000 et 46.000, sur 315.195 logements, soit un peu plus de 20% du parc.

2 mai : les députés Julien Bayou (EELV), Christophe Plassard (Horizons), Iñaki Etchaniz (PS) et le sénateur LR Max Brisson proposent sept mesures réglementaires pour mieux encadrer les locations de meublés de tourisme.

2 mai : la société de production d’énergie renouvelable basque I-Ener annonce avoir déposé un permis de construire pour un parc photovoltaïque au sol, sur le site d’enfouissement des déchets de Zuloaga à Senpere.

3 mai : Gilles Savary, ex-parlementaire et député européen (PS), indique à la CAPB que la LGV accentue la gentrification et ne favorise pas l’économie. 3 mai : la télévision en euskara Kanaldude élargit son audience en s’intégrant dans l’offre télévisuelle internet, via les box d’Orange, Bouygues, Free et SFR.

4 mai : la société coopérative d’intérêt collectif Etxalde lance un « livret logement » pour recueillir des fonds et acheter collectivement des biens immobiliers.

4 mai : une quinzaine de jeunes ayant des difficultés pour se loger squattent à Bayonne un bâtiment inhabité, propriété de la mairie. Ils veulent y créer Maurizia, un projet socio-culturel.

6 mai : Euskal Haziak fête à Kanbo les 40 ans de la création des premières classes bilingues dans l’enseignement catholique.

7 mai : 350 personnes manifestent à Anglet contre le projet d’aménagement de la zone d’activité Arkinova sur un site humide et boisé.

Jean Esterle

7 mai : décès à l’âge de 77 ans du militant abertzale Jean Esterle, professeur d’université, membre d’AB puis d’EHBai, brièvement élu biarrot.

8 mai : série de tags sur deux agences immobilières de Saint-Pée, Immo Conseil et Donibane.

12 mai : en dix ans, Lurzaindia a sauvé 486 hectares de la spéculation grâce à l’épargne populaire.

13 mai : vifs débats au sein de l’assemblée de la CAPB sur sa politique économique qui, entre autres, conforte le projet Arkinova d’Anglet. À l’extérieur, les opposants manifestent.

13 mai : deux groupes politiques sont constitués et financés au sein de la CAPB, Bil Gaiten (proche d’EHBai) et Elgarrekin Herriarentzat initié par le leader PNV Peio Etxeleku. Certains s’y opposent, en particulier Martine Bisauta.

14 mai : quarantième édition de Herri Urrats à Senpere, fortement perturbée par les inondations. Seaska maintient ses demandes pour le renouvellement de sa convention avec l’Education nationale et la prise en charge de quinze nouveaux postes, le ministère n’en finance que neuf.

15 mai : les paysans du syndicat ELB manifestent à Bayonne devant le siège de la DDTM pour soutenir les oubliés du plan sécheresse.

18 mai : à l’initiative de Lurzaindia et de Arberoako lurra eta etxebizitza, manifestation à St-Esteben contre la mise en vente d’une ferme au prix exorbitant de 1,27 millions d’euros.

19 mai : le maire d’Iholdy Bernard Cachenaut et le sénateur Max Brisson présentent une proposition de loi visant à assouplir le dispositif Zéro artificialisation nette de loi Climat et résilience.

19 au 21 mai : le festival LoverDose, proposant conférences, ateliers et spectacles sur l’amour et le patriarcat, organisé par le collectif féministe PAF, fait salles combles à Bayonne.

22 mai : Bizi ! organise devant la sous-préfecture de Bayonne une exposition ironique des aménagements cyclables illégaux, inexistants ou rédhibitoires à la pratique du vélo, à rebours de l’Histoire et de l’urgence climatique.

23 mai : la proposition de loi pour encadrer les locations de tourisme portée par quatre parlementaires (cf. le 2 mai) est retirée de l’ordre du jour de l’Assemblée nationale par la majorité présidentielle et reportée sine die.

24 mai : Senpertarren Kolektiboa dénonce à St-Pée la vente d’une propriété de 50 hectares, dont sept de foncier agricole pour 1,3 M€.

24 Mai : conférence publique de LAB sur les retraites avec Aurélie Trouvé (LFI), Philippe Poutou (NPA) et Nikolas Blain (EHBai)

Comparution au tribunal de Bayonne d’un jeune du gaztetxe Ttattola d’Hasparren pour avoir squatté une maison vide


25 mai :
comparution au tribunal de Bayonne d’une jeune du gaztetxe Ttattola d’Hasparren pour avoir squatté une maison vide. Soirée de soutien le 17 mai.

26 mai : « Les jeunes par-delà les frontières », programme transfrontalier de Nouvelle-Aquitaine, Euskadi et Navarre, réunis depuis janvier, rend son rapport à Irun. Il porte sur le travail, le logement et l’environnement.

27 mai : inauguration à Senpere d’un mémorial dédié à l’histoire du peuple basque. Le projet porté par Anai Artea présente une sculpture d’Iñaki Iriarte et des films multilingues accessibles par QR code autour de 22 thèmes.

Soutenez Enbata !

Indépendant, sans pub, en accès libre, financé par ses lecteurs
Faites un don à Enbata.info ou abonnez-vous au mensuel papier

Enbata.info est un webdomadaire d’actualité abertzale et progressiste, qui accompagne et complète la revue papier et mensuelle Enbata, plus axée sur la réflexion, le débat, l’approfondissement de certains sujets.
Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés par les dons de nos lectrices et lecteurs, et les abonnements au mensuel papier : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre.
« Les choses sans prix ont souvent une grande valeur » Mixel Berhocoirigoin
Cette aide est vitale. Grâce à votre soutien, nous continuerons à proposer les articles d'Enbata.Info en libre accès et gratuits, afin que des milliers de personnes puissent continuer à les lire chaque semaine, pour faire ainsi avancer la cause abertzale et l’ancrer dans une perspective résolument progressiste, ouverte et solidaire des autres peuples et territoires.
Chaque don a de l’importance, même si vous ne pouvez donner que quelques euros. Quel que soit son montant, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission.


Pour tout soutien de 50€/eusko ou plus, vous pourrez recevoir ou offrir un abonnement annuel d'Enbata à l'adresse postale indiquée. Milesker.

Si vous êtes imposable, votre don bénéficiera d’une déduction fiscale (un don de 50 euros / eusko ne vous en coûtera que 17).

Enbata sustengatu !

Independentea, publizitaterik gabekoa, sarbide irekia, bere irakurleek diruztatua
Enbata.Info-ri emaitza bat egin edo harpidetu zaitezte hilabetekariari

Enbata.info aktualitate abertzale eta progresista aipatzen duen web astekaria da, hilabatero argitaratzen den paperezko Enbata-ren bertsioa segitzen eta osatzen duena, azken hau hausnarketara, eztabaidara eta zenbait gairen azterketa sakonera bideratuagoa delarik.
Garai gogorrak dira, eta badakigu denek ez dutela informazioa ordaintzeko ahalik. Baina irakurleen emaitzek eta paperezko hilabetekariaren harpidetzek finantzatzen gaituzte: ordaindu dezaketenen eskuzabaltasunaren menpe gaude.
«Preziorik gabeko gauzek, usu, balio handia dute» Mixel Berhocoirigoin
Laguntza hau ezinbestekoa zaigu. Zuen sustenguari esker, Enbata.Info artikuluak sarbide librean eta urririk eskaintzen segituko dugu, milaka lagunek astero irakurtzen segi dezaten, hola erronka abertzalea aitzinarazteko eta ikuspegi argiki aurrerakoi, ireki eta beste herri eta lurraldeekiko solidario batean ainguratuz.
Emaitza oro garrantzitsua da, nahiz eta euro/eusko guti batzuk eman. Zenbatekoa edozein heinekoa izanik ere, zure laguntza ezinbestekoa zaigu gure eginkizuna segitzeko.


50€/eusko edo gehiagoko edozein sustengurentzat, Enbataren urteko harpidetza lortzen edo eskaintzen ahalko duzu zehaztuko duzun posta helbidean. Milesker.
Zergapean bazira, zure emaitzak zerga beherapena ekarriko dizu (50 euro / eusko-ko emaitzak, 17 baizik ez zaizu gostako).