Fin avril 2014, il y avait 491 prisonniers politiques basques dispersés dans 77 prisons

PrintFriendly and PDF
Sakabanaketa politika salatu du Etxeratek, 25 urte bete dituenean, apirila hastapenean.

Sakabanaketa politika salatu du Etxeratek, 25 urte bete dituenean, apirila hastapenean.

Dispersion, droit à la santé, mesures d’exception, dans les prisons, exilés, parents et amis – accidents, libérations, incarcérations et transferts, thèmes du mois (entretien avec le frère de Josu Uribetxebarria, prisonnier politique basque gravement malade), Etxerat – Initiatives, agenda, annexes… dans le dossier d’Etxerat de 29 pages.

Sakabanaketa, salbuespen neurriak, osasun eskubidea, espetxeetan, askatasunak, leku aldaketak eta espetxeratzeak, hilabeteko gaia (oso larriki eri den Josu Uribetxebarria euskal presopolitikoaren anaiari elkarrizketa), ekarpenak, etxerat – prentsaurrekoak – ekimenak, eranskinak.. 29 orritan.

2 Commentaires

  1. Joxemiel
    Publié le 26/05/2014 à 17:26 | Permalien

    Je lis:
    « Fin avril 2014, il y avait 491 prisonniers politiques basques dispersés dans 77 prisons »
    Ce serait plus juste si l’on disait: selon Etxerat, fin avril 2014,…
    Qu’Etxerat n’accorde pas le caractère de « prisonniers politiques basques » à ceux qui, exclus ou ayant quitté l’EPPK, sont en prison, ne regarde qu’Etxerat, mais pour nombre de basques ils le sont… et pour Enbata?.

    • Enbata
      Publié le 30/05/2014 à 14:07 | Permalien

      « Il s’agit bien du rapport d’Etxerat que met en ligne Enbata.info. Enbata considère tous les presos politiques comme tels, et l’a déjà écrit à plusieurs reprises, critiquant publiquement la mise à l’écart des preso dissidents. »

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video