Indignation ou opium du peuple?

PrintFriendly and PDF

GuantanamoIl y a onze mois, les attentats de Charlie et du Cacher nous avaient ébranlés. Et voilà que cela recommence! Avec 130 morts cette fois ! Et la certitude que ce n’est qu’un début. Il y aura d’autres Bataclan. Nul ne sait ni où ni quand. Et chacun y va de sa solution. Super Guantanamo aux milliers de prisonniers ? Augmentation des effectifs de police ? Plan d’urgence ?…  Rustines sur une chambre à air poreuse !

La vraie question à se poser : où est la cause? Comment se fait-il que des enfants éduqués pendant de longues années, jour après jour, dans les valeurs de la République, par l’Education Nationale, en France, en sont venus là? Ils sont des centaines en Syrie à faire la guerre et assassiner. 

Fils d’immigrés mal intégrés chez nous? Les Fabien, Olivier et autres Jean-Michel de Toulouse sont des Français de souche comme ce fils d’un prof d’université, celui de ce militaire cités récemment… Contrairement aux Djamila, Diakité, Saadi, Halima et autres Sahbi tués au Bataclan.

Tous les assassins ne sont pas Arabes. ll y a des Arabes parmi les victimes. Majoritaires en Syrie.

130 morts! Une horreur! Mais il y a des dizaines de Bataclan chaque année à notre porte, à Lampedusa et sa “banlieue”. Alliance mondiale de la Russie aux USA après les 130 morts de Paris. Parfait! Mais pour ces milliers de noyés innocents ?

Il y a huit ans j’étais aux Canaries, le Lampedusa de l’époque : 300 tombes pour autant de “nègres” inconnus, rejetés par la mer. Sans compter les centaines d’autres emportés par l’Océan ou bouffés par les requins. Ils avaient droit, de temps en temps, à deux lignes dans les brèves de nos journaux. Nous ne pouvons nous émouvoir pour toutes les misères du monde! Si nous aidons ces millions de gens qui crèvent de faim, de malaria etc… où trouver les millions nécessaires à “créer” le post-humain ou percer les secrets des exoplanètes? Restons chez nous donc.

Comment se fait-il que nous vivions si bien à côté des Restos du Coeur, Secours Catholique et autres Secours Populaire? La France, cinquième pays le plus riche du monde, produit de la misère, la France dont le PIB a doublé en 25 ans !

Il y a le chômage. On vit très bien avec. Nous avons franchi la barre des deux millions en 1982. Nous cohabitons très bien avec une courbe qui ne cesse de monter : elle dépasse les trois millions.

Croissance de 50% en 30 ans! Où vont les milliards pour les créations d’emplois? Aux paradis fiscaux ? Certains chôment et d’autres font des heures sup. Subventionnées encore récemment. La moyenne du temps de travail est de 38,5h/semaine. 10% de plus que la durée légale. De quoi supprimer tout chômage. Notre société vit très bien avec.

Et les morts que cela produit. Six cents suicides  par an rien que chez les paysans. Sept fois plus qu’au Bataclan.

En décembre, mobilisation générale pour sauver la terre. Plutôt, pour limiter à deux degrés la hausse de la température. Limitation qui provoquera des mouvements de réfugiés sans comparaison avec ceux d’aujourd’hui. Nous ne serons plus là. Nos enfants se débrouilleront. 

Que nos “responsables” prennent des mesures efficaces ! Aux élections suivantes, ils iraient au tapis ! Nous connaissons tous le problème mais qui en tire les conséquences ? Pour jeter moins de gaz polluant, qui achète des voitures de moindre cylindrée ? Roule moins vite? Eteint la lumière qui n’éclaire personne dans la pièce vide? La télé ou l’ordinateur que personne ne regarde? On s’en fout. Il faut consommer de plus en plus pour assurer la croissance de notre  économie. Pour certains. Au moins aujourd’hui. Pas de taxe sur le kérozène des avions, les plus grands pollueurs du monde. Nos “responsables” jubilent : le seul Proche Orient aura besoin de 1890 appareils supplémentaires en vingt ans. Ouf! La croissance est assurée. D’autant plus que l’Arabie Séoudite qui finance DAECH nous achète des Rafales. Le Qatar finance DAECH et PSG.

Last but not least. Les attentats du vendredi font encore la une des journaux huit jours après, quand j’entends à Euskadi Irratia, que chaque jour il meurt 8.000 gosses par malnutrition. 8.000 gosses par jour, dixit l’UNICEF! 64.000 dans la semaine de l’attentat. Et pas une ligne dans nos journaux! Pas un mot dans nos radios-télés! Où est la compassion?

Il y a vraiment quelque chose qui ne tourne pas rond. Notre société est malade. Elle est en train de crever. C’est notre société qu’il faut changer. Ce sont nos “valeurs” qu’il faut bouleverser.

Qu’elle est sélective notre compassion! Et nous nous croyons civilisés! A faire la leçon aux autres ! Notre capacité d’indignation a ses limites mais elle suffit pour nous laisser la conscience pacifiée en low-cost, tout en continuant en paix notre train train quotidien. Cette paix qui nous est si chère. Vraie indignation ou opium du peuple?

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video