La voie de la discorde ?

Le 1er juin dernier, 6000 personnes défilaient dans les rues de Bayonne en faveur de la Collectivité Territoriale spécifique. Et ceci, à l’appel de la Coordination territoriale regroupant le Conseil des Elus, le Conseil de Développement, Batera, la CCI et le Biltzar des Maires.

La manifestation s’achevait avec la lecture d’un message adressé au Président de la République où étaient bien précisé que «Le Pays Basque a élaboré un projet moderne pour son avenir. Le Pays Basque exprime ici sa volonté de façon démocratique et consensuelle.». Ce message terminait par la demande suivante « Monsieur le Président, soyez audacieux, prenez au sérieux la demande de ce territoire et offrez-lui la réponse politique qui s’impose :une collectivité territoriale pour le Pays Basque, maintenant ! ».

Moins de 48 heures après la manifestation, le quotidien Berria révélait que le 24 mai dernier, la sénatrice des Pyrénées-Atlantiques Frédérique Espagnac déposait un amendement au Sénat concernant la création d’un « Pôle d’Aménagement et de Coopération du Pays Basque » et visant à transformer au 1er janvier 2015 la structure associative porteuse du pays «Pays Basque». L’amendement a été adopté le jeudi 6 juin au Sénat : www.senat.fr/amendements/2012-2013/581/Amdt_622.html.

Cela fait une semaine maintenant que l’initiative apporte plus de questions que de réponse, et ce malgré la conférence de presse d’explication de vendredi dernier où Frédérique Espagnac s’est présentée aux médias avec la députée Sylviane Alaux et l’ancienne secrétaire d’état Nicole Péry.

A l’occasion de cette conférence de presse, l’amendement, « qui ne correspond pas à ce qui avait été demandé » a été présenté comme « une « avancée »« , car « grâce à lui, le Conseil des élus et le Conseil de développement devraient continuer d’exister » a souligné Frédérique Espagnac. De même, a été précisé le fait que “le pôle est une étape avant la collectivité. La mobilisation doit continuer.

Nous ne soutenons pas cet amendement ni sur la forme ni sur le fond”, a affirmé Jakes Bortayrou de Batera. Celui-ci détaille : “Il s’agit d’une initiative personnelle. Ce n’est pas le projet sur lequel ont travaillé pendant un et demi les Conseils de développement et des élus et porté par la Coordination. Ce n’est pas pour ça qu’ont signé plus de 100 maires ni que 6 000 personnes se sont mobilisées. Sur le fond, il s’agit de quelque chose de compliqué où l’on crée un nouveau syndicat mixte par la loi, mais où il faudra ensuite que les élus des dix intercommunalités votent à la majorité très qualifiée les compétences qu’ils veulent avoir.” De plus, toujours selon J. Bortayrou, “il n’y aura ni assemblée élue ni budget propre”.

Si la Collectivité Territoriale est « simplificatrice, plus démocratique (le vote) » et supprime des strates de décisions, dans le cas du Pôle d’Aménagement et de Coopération, c’est le contraire, selon Martine Bisauta de Batera

La Plate-forme appelle à poursuivre le combat en faveur d’une Collectivité territoriale Pays Basque et à « exiger encore et encore une réponse politique« . Une Assemblée générale est prévue le 13 juillet à Espelette pour dresser un bilan et décider de la suite.

Au nom d’ EH Bai, Peio Etcheverry-Ainchart déplore lui aussi cette attitude individuelle : “Pour que la mobilisation continue de se développer, il faut éviter de la casser par des initiatives intempestives, du type de cet amendement. Il porte en germe la division du mouvement.” En soulignant encore une fois : “Une question est toujours posée au président Hollande, elle concerne la collectivité territoriale. Rien d’autre.”

A défaut d’avoir « la réponse politique qui s’impose» de la part du Président de la République, il faudra attendre les détails concernant les prochaines étapes définies par la Coordination Territoriale Pays Basque sur la Collectivité Territoriale. Pour que la voie discordante, n’amène pas le Pays Basque sur une voie sans issue.

Soutenez Enbata !

Indépendant, sans pub, en accès libre, financé par ses lecteurs
Faites un don à Enbata.info ou abonnez-vous au mensuel papier

Enbata.info est un webdomadaire d’actualité abertzale et progressiste, qui accompagne et complète la revue papier et mensuelle Enbata, plus axée sur la réflexion, le débat, l’approfondissement de certains sujets.
Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés par les dons de nos lectrices et lecteurs, et les abonnements au mensuel papier : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre.
« Les choses sans prix ont souvent une grande valeur » Mixel Berhocoirigoin
Cette aide est vitale. Grâce à votre soutien, nous continuerons à proposer les articles d'Enbata.Info en libre accès et gratuits, afin que des milliers de personnes puissent continuer à les lire chaque semaine, pour faire ainsi avancer la cause abertzale et l’ancrer dans une perspective résolument progressiste, ouverte et solidaire des autres peuples et territoires.
Chaque don a de l’importance, même si vous ne pouvez donner que quelques euros. Quel que soit son montant, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission.


Pour tout soutien de 50€/eusko ou plus, vous pourrez recevoir ou offrir un abonnement annuel d'Enbata à l'adresse postale indiquée. Milesker.

Si vous êtes imposable, votre don bénéficiera d’une déduction fiscale (un don de 50 euros / eusko ne vous en coûtera que 17).

Enbata sustengatu !

Independentea, publizitaterik gabekoa, sarbide irekia, bere irakurleek diruztatua
Enbata.Info-ri emaitza bat egin edo harpidetu zaitezte hilabetekariari

Enbata.info aktualitate abertzale eta progresista aipatzen duen web astekaria da, hilabatero argitaratzen den paperezko Enbata-ren bertsioa segitzen eta osatzen duena, azken hau hausnarketara, eztabaidara eta zenbait gairen azterketa sakonera bideratuagoa delarik.
Garai gogorrak dira, eta badakigu denek ez dutela informazioa ordaintzeko ahalik. Baina irakurleen emaitzek eta paperezko hilabetekariaren harpidetzek finantzatzen gaituzte: ordaindu dezaketenen eskuzabaltasunaren menpe gaude.
«Preziorik gabeko gauzek, usu, balio handia dute» Mixel Berhocoirigoin
Laguntza hau ezinbestekoa zaigu. Zuen sustenguari esker, Enbata.Info artikuluak sarbide librean eta urririk eskaintzen segituko dugu, milaka lagunek astero irakurtzen segi dezaten, hola erronka abertzalea aitzinarazteko eta ikuspegi argiki aurrerakoi, ireki eta beste herri eta lurraldeekiko solidario batean ainguratuz.
Emaitza oro garrantzitsua da, nahiz eta euro/eusko guti batzuk eman. Zenbatekoa edozein heinekoa izanik ere, zure laguntza ezinbestekoa zaigu gure eginkizuna segitzeko.


50€/eusko edo gehiagoko edozein sustengurentzat, Enbataren urteko harpidetza lortzen edo eskaintzen ahalko duzu zehaztuko duzun posta helbidean. Milesker.
Zergapean bazira, zure emaitzak zerga beherapena ekarriko dizu (50 euro / eusko-ko emaitzak, 17 baizik ez zaizu gostako).