Négociations avec l’État : Gilles Simeoni fait le point

Le président du Conseil exécutif de Corse était l’invité de France 3 Via Stella le 8 mars. Interrogé par trois journalistes, Gilles Simeoni fait le point sur le processus de discussion qui vient de reprendre, l’engagement de l’État, la révision constitutionnelle, le projet d’autonomie qui sera présenté par l’institution corse, le bilan de sa gestion, la lutte contre la corruption, les points de divergence avec l’interlocuteur que sont la notion de peuple corse, la co-officialité de la langue corse, le statut de résident. Les moyens financiers de la future autonomie, la question de l’énergie ainsi que celle de l’urbanisme ou la taxation des résidences secondaires sont également abordées. Autant de débats qui sont aussi les nôtres aujourd’hui et demain.

 

Soutenez Enbata !

Indépendant, sans pub, en accès libre, financé par ses lecteurs
Faites un don à Enbata.info ou abonnez-vous au mensuel papier

Enbata.info est un webdomadaire d’actualité abertzale et progressiste, qui accompagne et complète la revue papier et mensuelle Enbata, plus axée sur la réflexion, le débat, l’approfondissement de certains sujets.
Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés par les dons de nos lectrices et lecteurs, et les abonnements au mensuel papier : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre.
« Les choses sans prix ont souvent une grande valeur » Mixel Berhocoirigoin
Cette aide est vitale. Grâce à votre soutien, nous continuerons à proposer les articles d'Enbata.Info en libre accès et gratuits, afin que des milliers de personnes puissent continuer à les lire chaque semaine, pour faire ainsi avancer la cause abertzale et l’ancrer dans une perspective résolument progressiste, ouverte et solidaire des autres peuples et territoires.
Chaque don a de l’importance, même si vous ne pouvez donner que quelques euros. Quel que soit son montant, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission.


Pour tout soutien de 50€/eusko ou plus, vous pourrez recevoir ou offrir un abonnement annuel d'Enbata à l'adresse postale indiquée. Milesker.

Si vous êtes imposable, votre don bénéficiera d’une déduction fiscale (un don de 50 euros / eusko ne vous en coûtera que 17).

Enbata sustengatu !

Independentea, publizitaterik gabekoa, sarbide irekia, bere irakurleek diruztatua
Enbata.Info-ri emaitza bat egin edo harpidetu zaitezte hilabetekariari

Enbata.info aktualitate abertzale eta progresista aipatzen duen web astekaria da, hilabatero argitaratzen den paperezko Enbata-ren bertsioa segitzen eta osatzen duena, azken hau hausnarketara, eztabaidara eta zenbait gairen azterketa sakonera bideratuagoa delarik.
Garai gogorrak dira, eta badakigu denek ez dutela informazioa ordaintzeko ahalik. Baina irakurleen emaitzek eta paperezko hilabetekariaren harpidetzek finantzatzen gaituzte: ordaindu dezaketenen eskuzabaltasunaren menpe gaude.
«Preziorik gabeko gauzek, usu, balio handia dute» Mixel Berhocoirigoin
Laguntza hau ezinbestekoa zaigu. Zuen sustenguari esker, Enbata.Info artikuluak sarbide librean eta urririk eskaintzen segituko dugu, milaka lagunek astero irakurtzen segi dezaten, hola erronka abertzalea aitzinarazteko eta ikuspegi argiki aurrerakoi, ireki eta beste herri eta lurraldeekiko solidario batean ainguratuz.
Emaitza oro garrantzitsua da, nahiz eta euro/eusko guti batzuk eman. Zenbatekoa edozein heinekoa izanik ere, zure laguntza ezinbestekoa zaigu gure eginkizuna segitzeko.


50€/eusko edo gehiagoko edozein sustengurentzat, Enbataren urteko harpidetza lortzen edo eskaintzen ahalko duzu zehaztuko duzun posta helbidean. Milesker.
Zergapean bazira, zure emaitzak zerga beherapena ekarriko dizu (50 euro / eusko-ko emaitzak, 17 baizik ez zaizu gostako).

Une réflexion sur « Négociations avec l’État : Gilles Simeoni fait le point »

  1. Je doit reconnaitre que Simeoni a un certains talent d avocat , beaucoup de phrases mais au final qui a t il de concret dans sont projet d autonomie ? La Corse a trouver sont Obama , beau gosse , beau parleur , mais qui au final va décevoir tous le monde !
    La Corse va t elle prendre la compétence de l éducation ??
    La Corse va t elle prendre la compétence de la santé ??
    La Corse va t elle prendre la compétence retraite/cotisations sociales ??
    La Corse va t elle prendre la compétence du Trésor Public et la récolte de tous les impots ???
    La Corse va t elle prendre la compétence agriculture/péche /industrie/énergie ???
    La Corse va t elle prendre la compétence TVA/impots revenues/impots sur les sociétés ??
    La Corse pourra t elle produire c est propre papier Cerfa et simplifier sont administration ??

    Ou sont les réponses , qu’elle genre d autonomie souhaite Siméoni ??
    Ou est le plan B dans le cas ou Macron , trop accupé a gérer les émeutes et les JO 2024 repousse la réforme de la constitution ???
    Les jeux de hasard non pas leur place en politique !!!

Les commentaires sont fermés.