Nous devons repenser notre logiciel et projeter EHBai vers l’avenir

PrintFriendly and PDF
AitzinaGoaz

Nikolas Blain, Coordinateur général de EHBAI

3 questions à Nikolas Blain, Coordinateur général de EHBAI :

EHBai lance un processus de congrès pour la première fois, quelle en est la raison ?

Depuis sa première apparition en 2007, EHBai a déjà beaucoup évolué. Étant devenu un mouvement politique de référence sur le territoire, il convient de franchir un nouveau pas.

Le panorama politique a considérablement changé. La fin de la lutte armée, la première institution obtenue en 2017 et les crises systémiques nous obligent à remettre à jour le projet abertzale.

Nous devons collectivement repenser notre logiciel et projeter EHBai vers l’avenir, faire la place à une nouvelle génération de militant.es et adapter notre offre politique.

En quoi consiste cette mise à jour de l’offre politique d’EHBai ?

Ce congrès nous permettra de voter la feuille de route politique pour 2022-2026, celle qui amènera le mouvement abertzale au futur mandat municipal et communautaire. Les textes proposés au débat ont été présentés récemment aux militant.es, le débat collectif permettra de les enrichir. Il y a la volonté de repositionner EHBai dans ses fonctions et notamment mieux articuler le travail institutionnel et les mobilisations que l’on mène, seul ou au sein de plateformes plus larges, sur les différents champs thématiques (logement, euskara, social…).

Pour être plus précis, il faudra par exemple définir ce que nous défendons en matière d’évolution institutionnelle. L’Agglomération Pays Basque, nous avons milité pour l’obtenir mais nous sommes aussi convaincus que nous devons la dépasser, aller plus loin.

Autre enjeu, la crise climatique qui s’accélère est un paramètre qui doit requestionner l’ensemble de notre projet. Foncièrement, le projet abertzale est écologiste dans le sens où il porte la relocalisation, les circuits courts, la diversité ou la sobriété dans son ADN, mais nous devons aller plus loin et traduire ces concepts en actions concrètes de nos propositions politiques quotidiennes.

Un congrès c’est aussi un moment important dans la vie interne d’un mouvement. Que projetez-vous ?

Si le congrès permettra de doter le mouvement d’une feuille de route politique actualisée, il permettra également de repenser notre fonctionnement interne. Viser plus de participation militante, ouvrir nos instances aux personnes qui se sentent proches de nous sans avoir encore osé franchir le pas, intégrer les jeunes dans notre vie interne… autant de défis que nous devons relever. Pour l’exprimer simplement, nous devons reconfigurer notre fonctionnement en maintenant ce qui a fonctionné ces dernières années et nous organiser pour répondre aux nouveaux enjeux qui se présentent à nous. C’est là toute l’ambition de ce processus de congrès. Et la première réussite sera de permettre au plus grand nombre de personnes d’y participer. Toutes les informations sont disponibles sur www.ehbai.eus ou par mail à [email protected]

Un commentaire

  1. ANTTON B
    Publié le 17/10/2022 à 22:48 | Permalien

    Oui il est temps de franchir un nouveau pas . Il est temps de parler d indépendance , comme en Ecosse , comme en Catalogne . Cela fait quelque temps déja que le projet , le programme indépendantiste est finalisé . Maintenant il faut l exposer au grand public . On a assez perdue de temps comme sa , a mettre des petatxu ici et la dans la sociétè basque .

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video