Qu’est ce qu’être abertzale aujourd’hui ?

Le mot abertzale veut dire Patriote….suis-je une patriote ? Qu’ai-je fais à ce jour pour mon pays ?

Il si facile de se dire abertzale aujourd’hui, je n’ai pas essuyé d’injures, de rejet et je rends hommage à toutes celles et ceux qui avant moi ont lutté et souffert.

Ce que je sais, c’est que je veux participer moi aussi à la construction de ce pays afin qu’un jour nous puissions être libre et reconnu en tant qu’Etat.

Qu’est-ce qui définit mon sentiment d’appartenance à cette terre ? Mon héritage familial ? L’amour que je porte à cette langue dont j’ai été longtemps privée et que je me réapproprie comme tant d’autres ? La fierté d’appartenir à un peuple qui lutte pour sa survie face à la vague d’uniformisation culturelle, idéologique, politique et économique ? Mes enfants pour qui parler  l’Euskara est naturel ?

Je suis nourrie de paradoxe à vouloir enfin notre frontière moi qui me bat pour les «ouvrir», moi qui déteste les marches, les hymnes et les drapeau…sans doute parce que ne sont pas les miens ?

Etre abertzale c’est vouloir l’indépendance et non vivre sous le giron de l’Etat français avec quelques miettes de spécificité.

Tant d’années de Jacobinisme (mais qu’auraient fait les Girondins…) ont distillé dans l’esprit d’une grande majorité d’entre nous que sans l’Etat français nous ne serions rien. Mais aujourd’hui que sommes nous, nous les dangers de la démocratie, les nationalistes, les ingrats de la république ?

LaurenceHardouin1Etre abertzale c’est refuser de devenir une vitrine folklorique pour touristes en mal d’exotisme et cela est-il un crime ?

Marc Legasse n’hésitait pas à parler de «crétinisation du peuple par les bons sentiments folkloriques notamment avec la prostitution touristique du pays».

Etre abertzale c’est vouloir que l’euskara résonne enfin dans les villes et les villages.

Mais pour autant, mes amours d’ailleurs, mes rêves d’étranger ont leur place dans mon pays.

Je rêve d’un Pays-Basque coloré, métissé, ouvert sur le monde et respectueux des différences.

C’est là tout le paradoxe de la revendication en ce qui me concerne.

Je revendique le droit d’exister en tant que pays avec ses frontières, sans doute parce que dans celles qui nous sont imposées il y a bien longtemps que l’on a fait fi de toute politique d’hospitalité.

J’attends du peuple Basque, peuple qui porte en lui la douleur du départ, de l’immigrant à la recherche de son eldorado, qu’il se comporte avec bienveillance à l’égard de ceux qui viennent chercher le minimum vital pour eux ou leur famille.

Etre abertzale c’est être aussi ouvert sur le monde, notre différence nous est chère et nous porte à accepter l’autre si différent soit-il, avec la volonté de vivre ensemble que l’on soit né « ici ou ailleurs ».

Un pays qui a été écrasé, n’écrase pas les autres. Nahi dukana hiretzat, besterentzat (ce que tu veux pour toi, désire le pour les autres).

Soutenez Enbata !

Indépendant, sans pub, en accès libre, financé par ses lecteurs
Faites un don à Enbata.info ou abonnez-vous au mensuel papier

Enbata.info est un webdomadaire d’actualité abertzale et progressiste, qui accompagne et complète la revue papier et mensuelle Enbata, plus axée sur la réflexion, le débat, l’approfondissement de certains sujets.
Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés par les dons de nos lectrices et lecteurs, et les abonnements au mensuel papier : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre.
« Les choses sans prix ont souvent une grande valeur » Mixel Berhocoirigoin
Cette aide est vitale. Grâce à votre soutien, nous continuerons à proposer les articles d'Enbata.Info en libre accès et gratuits, afin que des milliers de personnes puissent continuer à les lire chaque semaine, pour faire ainsi avancer la cause abertzale et l’ancrer dans une perspective résolument progressiste, ouverte et solidaire des autres peuples et territoires.
Chaque don a de l’importance, même si vous ne pouvez donner que quelques euros. Quel que soit son montant, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission.


Pour tout soutien de 50€/eusko ou plus, vous pourrez recevoir ou offrir un abonnement annuel d'Enbata à l'adresse postale indiquée. Milesker.

Si vous êtes imposable, votre don bénéficiera d’une déduction fiscale (un don de 50 euros / eusko ne vous en coûtera que 17).

Enbata sustengatu !

Independentea, publizitaterik gabekoa, sarbide irekia, bere irakurleek diruztatua
Enbata.Info-ri emaitza bat egin edo harpidetu zaitezte hilabetekariari

Enbata.info aktualitate abertzale eta progresista aipatzen duen web astekaria da, hilabatero argitaratzen den paperezko Enbata-ren bertsioa segitzen eta osatzen duena, azken hau hausnarketara, eztabaidara eta zenbait gairen azterketa sakonera bideratuagoa delarik.
Garai gogorrak dira, eta badakigu denek ez dutela informazioa ordaintzeko ahalik. Baina irakurleen emaitzek eta paperezko hilabetekariaren harpidetzek finantzatzen gaituzte: ordaindu dezaketenen eskuzabaltasunaren menpe gaude.
«Preziorik gabeko gauzek, usu, balio handia dute» Mixel Berhocoirigoin
Laguntza hau ezinbestekoa zaigu. Zuen sustenguari esker, Enbata.Info artikuluak sarbide librean eta urririk eskaintzen segituko dugu, milaka lagunek astero irakurtzen segi dezaten, hola erronka abertzalea aitzinarazteko eta ikuspegi argiki aurrerakoi, ireki eta beste herri eta lurraldeekiko solidario batean ainguratuz.
Emaitza oro garrantzitsua da, nahiz eta euro/eusko guti batzuk eman. Zenbatekoa edozein heinekoa izanik ere, zure laguntza ezinbestekoa zaigu gure eginkizuna segitzeko.


50€/eusko edo gehiagoko edozein sustengurentzat, Enbataren urteko harpidetza lortzen edo eskaintzen ahalko duzu zehaztuko duzun posta helbidean. Milesker.
Zergapean bazira, zure emaitzak zerga beherapena ekarriko dizu (50 euro / eusko-ko emaitzak, 17 baizik ez zaizu gostako).