Un Occitan bientôt euskaldun

PrintFriendly and PDF
Jean-Luc Landi

Jean-Luc Landi

Jean-Luc Landi est un écrivain occitan, mais aussi un militant actif sur le plan linguistique et culturel. II est aussi un de nos fidèles lecteurs. Depuis 2021, il s’est pris de passion pour l’euskara et a commencé à apprendre notre langue, lors d’un stage intensif organisé par la gau eskola de Maule, puis au sein de l’association paloise Lagunt eta Maita. J.-L. Landi constate alors les liens et les échos que se renvoient le gascon et l’euskara. Dans un numéro récent de la vénérable revue littéraire occitane Reclams, il relate ses premiers contacts avec le dialecte souletin.

Nous avons le plaisir de publier dans nos colonnes son texte en gascon et saluons au passage sa démarche exemplaire. Elle réjouirait le grand linguiste allemand Gerhard Rohlfs (1892-1986) qui révéla les passerelles et les influences entre les deux langues, en particulier sur le plan du vocabulaire.

Rappelons aussi les témoignage de deux académiciens basques, Piarres Charriton et Txomin Peillen. Le plurilinguisme était vivant dans les familles basques d’hier. Étaient alors utilisés au gré des rencontres, aussi bien l’euskara, que le gascon, le français, et même l’aragonais. C’était avant que le mono-linguisme franco-français fasse les ravages que l’on sait.

2 Commentaires

  1. Jakes LAFITTE
    Publié le 18/10/2022 à 11:17 | Permalien

    Oso interesgarria artikulu hori. Euskal Herri osoan eta berezki Iparraldean ez dugu euskaldunok eta okzitaniarrok etsai bezala ibili behar. Geure kulturak eta hizkuntzak historian zehar ez dira elkarren kontra oldartu, baizik eta askotan bata bestearen ondoan ibili baita sufritu ere. Etsai komuntzat badugu gaur , lehenago bezala, Frantzako jakobinismoa. Orduan horren aurka bat ditzagun gure indarrak.

    Aqueth article q’eit hort interesant. Dens lo Bascoat sancer e particularament dens lo Bascoat de Bise los gascons e los bascos n’em pas estats enemics. La nostas lengas e culturas ne son pas anadas au patac, au contrari que son estatas complementarias e medish qu’an suffert amassas. Lo noste enemic comun qu’ei lo centralisme e jacobinisme frances. Alavetz que ns cau lutar amassas.

  2. CHARRITTON MAITE
    Publié le 18/10/2022 à 17:24 | Permalien

    Ene aititxik (Guillaume CHARRITTON 1884-1959) bi hizkuntza menperatzen zituen Gascoina ta Euskara.

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video