La Société Générale, une banque très occupée

PrintFriendly and PDF

L’occupation et l’expulsion de la Société Générale ont eu lieu le vendredi 16 mai… mais les kangourous étaient de retour dès ce mardi 20 mai à Bayonne. Aidés d’une quinzaine de militants de Bizi, sur le coup de midi et demie, ils ont installé une scène de crime environnemental autour du siège régional de la Société Générale pour dénoncer le soutien de cette banque au projet qualifié de désastre écologique et climatique d’Alpha Coal en Australie.

DSC_0018 C’est ce mardi 20 mais que s’est déroulé à Paris l’assemblée générale de la Société Générale. Une opération crowdfunding se terminant ce 20 mai a réussi à réunir les 3800 euros nécessaires pour que Bizi puisse réaliser une action d’éclat intitulée « Retour à l’envoyeur » Photo 104allLe mouvement altermondialiste basque a ainsi annoncé son intention de déverser – entre le 21 mai et le 5 juin, journée mondiale de l’environnement – 1,8 tonnes de charbon devant la direction régionale de la Société Générale à Bayonne correspondant aux 1,8 milliards de tonnes de CO2 qui seront émis dans l’atmosphère si Alpha Coal était mis en route. Photo 202all DSC_0079 Les activistes climatiques ont également laissé une lettre pour le directeur régional M. Vaquie, répondant à un courrier adressé par la Société Générale à Bizi le 16 mai dernier. La réponse de Bizi qualifie ce courrier de “compilation type de tous les artifices de communication permettant de justifier à l’avance la complicité directe de la Société Générale dans ce qui constituera – si nous ne réussissons pas à l’empêcher – un véritable crime environnemental.” et entend démonter un à un tous les arguments avancés par la banque pour justifier leur implication dans le projet Alpha Coal (voir les 2 courriers ci-dessous faisant suite à la lettre de Bizi! adressée à la Société Générale : www.enbata.info/articles/3-kangourous-recus-par-le-directeur-regional-de-la-societe-generale).

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video