Visite Christiane Taubira en Pays Basque

PrintFriendly and PDF

A la veille de la visite de Christiane Taubira en Pays Basque, EHBAI tient à faire connaitre son point de vue.

La visite de la Garde des Sceaux a lieu dans un contexte particulier, au moment où en Pays Basque un processus de résolution du conflit est en construction.
- Ici il existe un peuple qui doit être reconnu, tout autant que sa langue et son territoire.
- La négation de son existence est à l’origine d’un conflit violent qui perdure depuis des décennies.

La construction du processus de paix est conditionnée par les attitudes négatives et violentes des deux Etats.
- Pour attester de cela il suffit de se remémorrer les évènements de ces dernières semaines : Du côté de Madrid illégalisation d’Herrira et incarcération du groupe d’appui au collectif des prisonniers politiques basques (EPPK). Paris partage cette dynamique, au lendemain du meeting du 15 juin à Biarritz, arrestation de 3 exilés dont Jokin Aranalde, porte parole du Collectif de exilés et aujourd’hui menacé par l’application d’un MAE.

- Nous dénonçons l’attitude des Etats, et plus particulièrement le maintien de la politique carcérale actuelle, elle est à l’origine de la mort la semaine dernière d’Arkaitz Bellon. Il avait rempli les ¾ de sa peine et devait sortir au mois de mai…

- Depuis la conférence d’Aiete et l’arrêt de la lutte armée par ETA Arkaitz Bellon est le 3ème prisonnier politique qui décède. Nous tenons à rappeler, il y a presque une année maintenant, la mort du prisonnier politique basque Xabier Lopez Peña dans une prison française. A l’époque nous avions tenu responsable de cette mort la politique carcérale de la France à l’encontre des prisonniers politiques basques, aujourd’hui nous maintenons cette position.

Samedi prochain Christiane Taubira sera présente en Pays Basque et dans ce cadre là nous voulons lui adresser un message : CA SUFFIT!

- Au moment ou une réelle opportunité historique existe pour résoudre ce conflit jusqu’à quand allons nous devoir subir des attaques contre ce processus de la part des Etats français et espagnols? Jusqu’à quand devons nous subir l’arrestation de militants? Jusqu’à quand devons nous subir la non application du droit à l’encontre des prisonniers basques? Encore combien de prisonniers basques vont connaitre le sort de Xabier et Arkaitz?

- Il est temps de répondre de façon constructive au processus en construction
- Il est temps que les droits élémentaires soient respectés.
- Il est également temps, comme le demande la majorité sociale et politique du Pays Basque, que soit mis un terme aux mesures d’exception que subissent les prisonniers politiques basques! Dans ce sens nous exigeons de Christiane Taubira les mesures concrètes suivantes :
- Rapprochement et regroupement des prisonniers
– Libération des prisonniers malades.
- Libération des prisonniers répondant aux critères de la liberté conditionnelle.

www.ehbai.info

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video