Archives de l’auteur : Xipri Arbelbide


Ces nègres du Niger

La fièvre étant tombée on peut parler plus sereinement de ces 17 assassinats de Paris et des trois tueurs, morts eux aussi, tous aussi Français les uns que les autres, produits de l’école française, qui les a éduqués dans les valeurs de la République : liberté, égalité, fraternité, et donc laïcité.

Le samedi 17, il y a eu les émeutes du Niger, églises catholiques et protestantes réduites en cendre. Et surtout dix morts qui ont donné l’impression de n’être que des épiphénomènes secondaires pour la presse française. Ce n’était que des nègres !


Supprimons Noël

Je suis plus que surpris par cette campagne contre les crèches. Il parait qu’il faut les supprimer parce qu’elles sont l’expression de la foi des chrétiens et d’eux seuls. Mais pourquoi s’arrêter à mi-chemin? Oui les crèches sont l’expression de leur foi en la naissance du Christ à Noël. Au nom de la laïcité, ce ne sont pas les crèches qu’il faut supprimer mais Noël.

De quel droit les chrétiens imposent-ils aux athées, agnostiques, bouddhistes et autres libres penseurs d’en faire un jour férié ? La crèche n’est qu’un aspect tout à fait anodin de cette foi. Si l’on est vraiment laïc, allons à la racine du mal, supprimons Noël. Et aussi Toussaint, 15 août, Ascension, lundis de Pâques et de Pentecôte. C’est le dictateur Napoléon qui nous a imposé ce calendrier chrétien.


Quelle crise ?

Dans le domaine économique et écologique nous vivons des dérèglements qui ont de nombreuses conséquences, toujours plus flagrantes et dramatiques.

Les réponses ou "remèdes" apportés pour faire face à cette situation donnent l'impression qu'on se garde bien d'aller aux sources de ces deséquilibres.


Monsieur le sous-préfet

Ustaritz qui est présumé coupable, pour avoir déclaré officielle notre langue, au même titre que le français. “Présumé”, car ces élus jouissent bien sûr de la présomption d'innocence jusqu'à la décision du tribunal.

Le dernier des béotiens sait que cette déclaration ne portera aucun tort à la langue de Molière. Tous les Uztariztar continueront à manier le dialecte d'Ile-de-France avec autant d'aisance qu'un indigène d'Aubervilliers ou d'Evry. Sans doute avez-vous reçu des ordres de Paris où l'on a une perception assez curieuse du Pays Basque.


La solution euthanasie

Ce que tout le monde désire, c’est la fin des souffrances insupportables. L’euthanasie est un moyen pour y arriver. Le seul ? La loi Leonetti avec ses soins palliatifs n‘est-elle pas faite pour cela ? On dira que malgré cette loi, les souffrances continuent. C’est qu’elle n’est pas appliquée.

M. Attali, prédit que “l’euthanasie deviendra un instrument essentiel de gouvernement.” Certains proposent de limiter la vie à 80 ans!


Surprenante surprise

Dimanche 25 mai au soir, tout le monde a été surpris par les résultats des européennes. Surprenante surprise !

Le FN n’est que le thermomètre. Il indique la fièvre. Il n’en est pas la cause. Tous les sondages disaient qu’il serait le premier parti. Le plus inquiétant ce sont ces 268.000 électeurs du département qui sont restés à la maison. Rien d’étonnant en cela.


Le scoop de la campagne

Cette campagne électorale m’a semblé avoir touché des problèmes de fond. On a parlé d’emploi. Quitte à me faire qualifier d’iconoclaste, je ferai remarquer qu’il s’agit là d’un faux problème.

Selon l’INSEE en 1999 il y avait 94.000 emplois sur l’arrondissement de Bayonne. Dix ans après 113.000. Soit 19.000 de plus. Les chômeurs qui étaient 14.300 (9,1%) étaient encore 12.500 dix ans après (7,2%): baisse en chiffres absolus et en pourcentage.


Mixel Lekuona, ixilpean herriaren alde lan anitz eginiko gizona

L’ayant bien connu, Xipri Arbelbide rend à Mixel Lekuona le rôle éminent qu’il joua dans le développement économique, l’enseignement et l’enracinement de l’abertzalisme.

Sa force physique reflétait sa rigueur morale. Mixel était l’un des nôtres dès la naissance d’Enbata et resta, durant des décennies, un de nos rédacteurs.

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video