Bizi interpelle le maire de Biarritz

PrintFriendly and PDF

Avenue de la Reine VictoriaLe 15 mai dernier, Bizi a réalisé une action à l’avenue de la Reine Victoria à Biarritz pour dénoncer la rénovation de cette dernière avec l’argent destiné au tram’bus. Ce jour-là l’association Bizi! a revélé que le projet du SMTC, présidé à l’époque par Michel Veunac, actuel maire de la ville, qui avait permis d’obtenir d’importants fonds du Grenelle de l’environnement pour financer le tram’bus, promettait de libérer une voie de site propre sur cette avenue pour le bus à haut niveau de service. Or, selon les militants climatiques basques, la rénovation de cette voie terminée fin juin 2018 et financée avec l’argent du budget tram’bus n’a absolument pas mis en place de voie propre pour les bus, ce qui selon Bizi! pose un sérieux problème éthique, en plus d’être déplorable du point de vue de l’impératif climatique.

Bizi! a également dénoncé le même jour que dans le dossier d’enquête préalable à DUP réalisé par le Syndicat des Mobilités pour les Lignes 1 et 2 du BHNS, une bande cyclable d’1,5 mètre était prévue dans cette même avenue et qu’au final elle non plus n’a pas été réalisée à ce jour.

La Ville de Biarritz démentait alors les accusations de Bizi. Dans l’édition du 16 mai du quotidien Sud-Ouest, M. Christophe Landrin, directeur général des services de la Ville, affirmait « Il y a eu de nombreuses versions étudiées pour l’arrivée du bus en centre-ville mais pas celle que soutient Bizi ». Le syndicat des mobilités, dans le même journal, réfutait quant à lui que « le projet d’aménagement de l’avenue Victoria ait jamais été envisagé en site propre ».

La maire de Biarritz quant à lui contestait les accusations de Bizi et lui demandait « des excuses publiques ». Il rajoutait en outre « La bande cyclable de 1,5 mètre n’a pas disparu. C’est prévu pour juin. »

Rendre public le projet déposé au Grenelle de l’environnement

Deux mois plus tard, Bizi! maintient ses affirmations du 15 mai dernier et demande au syndicat des mobilités et à la Ville de Biarritz de montrer à la presse le dossier du SMTC déposé au Grenelle de l’environnement. Ces différents responsables doivent, selon Bizi!, permettre à la presse et à la population locale de vérifier qui dit la vérité au sujet de l’avenue de la Reine Victoria, et de ce qui était prévu pour elle dans le projet présenté au Grenelle de l’environnement.

Toujours pas de bande cyclable en cette fin juin 2019

Le vendredi 28 juin dernier, Bizi! a constaté en outre qu’aucun chantier de réalisation de bande cyclable n’était visible contrairement aux propos de M. Veunac le 15 mai. D’aucuns pourront penser que Bizi! manque de patience mais l’association rappelle ici que les travaux de l’avenue de la Reine Victoria se sont achevés fin juin 2018, soit il y a un an de cela.

Bizi! avait réagi aux propos du maire de Biarritz et du directeur du syndicat des mobilités en écrivant « Nous nous réjouissons de la promesse aujourd’hui renouvelée d’en réaliser une (bande cyclable), mais nous croyons ce que nous voyons, et nous maintiendrons la pression jusqu’à sa réalisation effective ». Bizi a l’habitude de tenir ses promesses.

Ce vendredi 28 juin  Bizi! a demande à la Ville de Biarritz et au syndicat des mobilités de préciser la date de réalisation de cette bande cyclable, initialement incluse dans la DUP, puis promise pour juin 2019 suite à l’action Bizi! du 15 mai dernier.

Un commentaire

  1. Jakes LAFITTE
    Publié le 01/07/2019 à 19:20 | Permalien

    Tranbus hori ibiltzen ikusteko benetan gogoa daukat. Lehengo linea (Tarnoze – Biarritz) Irailan irekita izanen da, jakindudanez. Hala ere projektu eraldoi horren kontrako kritika ezezkorrak entzun ditut. Adibidez Angelun dagoen Biarritzeko etorbidean, beste zenbait lekutan ez bezala, bide berezirik tranbusak ez du ukanen, eta ondorioz trafikoa trabatua edo oztopatua izanen da Beharbada hori da proiektua egin duen bulegoak eta Mobilite / Ibilgaia Obra Jabeak duten xedea: trafikoa gune batzuetan oztopatuz, jendeak tranbusa erabili eta kotxea etxean utzi. Alde batetik hobe, nik neuk BAB-an oinez edo autobusez beti joaten naiz. Jende gehiagok hala egiten badu, BAB-ko kaleak askoz lasaiago eta atseginago izanen dirateke.