L’UPPA baffoue l’expression démocratique

PrintFriendly and PDF

Elections

Communiqué du M22M suite aux résultats des élections étudiantes du 27 mars 2018

Le 27 mars 2018 avaient lieu les élections générales de l’UPPA en vue de renouveler les sièges des différents conseils décisionnels. Première force à l’UPPA il y a deux ans, nous avons de nouveau présenté la liste M22M, coalition entre le syndicat Solidaires Etudiant·e·s, le Med’Oc et Uluka (collectif des étudiant·e·s de Bayonne).
Les étudiant·e·s du campus de Bayonne étaient appelé·e·s à élire leurs représentant·e·s locaux ainsi que leurs délégué·e·s pour les conseils d’administration palois. A l’issue des votes, le M22M est arrivé gagnant avec une large majorité dans chacune des urnes dépouillées : 69% des suffrages exprimés pour le conseil local et 57,4% pour lesdits conseils d’administration. Toutefois, concernant la répartition des sièges étudiants du conseil local, le M22M a eu la désagréable surprise de constater que sur les quatre sièges à pourvoir, il n’en avait obtenu qu’un seul.

En effet, l’UPPA a procédé avec précipitation à une refonte de son organisation en greffant une sous-composante paloise au campus de Bayonne ; même en comprenant cette composante, la liste M22M reste majoritaire à 53% des résultats des votes exprimés.

Le M22M dénonce fermement ce bafouement de l’expression démocratique des étudiant·e·s du campus de Bayonne. Nous ne pouvons tolérer que 67% des électeurs et électrices soient représenté·e·s par 25% des sièges étudiants.

De façon plus générale, cette situation inadmissible traduit l’attitude de l’UPPA à l’égard du campus de Bayonne, de ses étudiant·e·s, du personnel administratif et enseignant et des habitants du Pays Basque Nord.

L’opacité et le mépris dont fait preuve l’UPPA et dont ce territoire est victime doit cesser.

L’UPPA doit prendre des mesures immédiates et concrètes pour respecter le campus de Bayonne et les droits démocratiques de ses étudiant·e·s.

Nous invitons toutes et tous les étudiant·e·s, personnels, enseignant·e·s-chercheur·e·s de l’UPPA mais aussi les élus et habitant·e·s de ce territoire, attaché·e·s au respect des droits démocratiques, à soutenir notre légitime revendication.

Les étudiant·e·s du M22M,
Le 28.03.2018 à Bayonne

Un commentaire

  1. Zobniak
    Publié le 03/04/2018 à 09:32 | Permalien

    Vous soutenir oui! Mais comment? Pétition? Rassemblement? courrier?