La LGV prise de doute

Enbata - Victor Pachon, figure de proue de la résistance à la LGV en Pays Basque, commente pour Enbata deux prises de position: les propos tenus à Bordeaux par le ministre d’Etat, Jean-Louis Borloo, ébranlant les certitudes des promoteurs d’une nouvelle ligne, et l’aggiornamento du président de la SNCF affichant un destin incertain pour la “grande vitesse”.

Anglet en Pays Basque

Enbata - Anglet et ses 40.000 habitants, a doublé sa population depuis la guerre. Son identité est mal définie entre ses deux voisines Bayonne et Biarritz. Jusqu’ici dirigée par le centre et la droite, voilà que la gauche s’est emparée, lors des dernières élections de 2008, de la municipalité d’Anglet portant à sa tête un maire socialiste, Jean Espilondo. L’option basque est portée par un groupe actif d’action municipale “Angeluzain” dont le président Iñaki çaldumbide et le conseiller municipal d’opposition Mikel Ithurbide, tous d’eux membre d’AB, répondent aux interrogations d’Enbata.

Ossau-Iraty par Francis Poineau

(Suite de l’article du précédent Enbata n°2146) Trente ans de résistance et de prise en charge par les acteurs locaux de la filière laitière ovine En 1990, la gestion des AOC fromagères passe sous le giron de l’INAO: Institut National des Appellations d’Origine et les orientations sont claires: il faut renforcer la crédibilité des AOC [...]

Michel Hiriart : « La réforme des collectivités amènera une simplification administrative »

Enbata - Le maire de Biriatou et président de la Communauté de communes Sud-Pays Basque, membre de l’UMP, euskaldun et ancien pilotari, est fortement engagé contre la LGV. Il présente une appréciation opposée à celle de son collègue Alain Iriart (Enbata n°2145) sur la nouvelle architecture des collectivités territoriales.

Le PNV pivot et rassembleur

Enbata - Alderdi eguna: la 34e fête du parti aujourd’hui dans l’opposition a permis à son leader de positionner sa formation à un moment complexe de mutation de la carte politique basque

Seaska répond au préfet

Enbata - Le 7 septembre 2010, le préfet des Pyrénées-Atlantiques adressait aux maires du département une circulaire rappelant qu’aucune aide ne peut être apportée aux établissements d’enseignement privés par les collectivités territoriales, hormis les exceptions prévues par la loi pour les établissements liés à l’Etat par contrat.
La circulaire vise directement les aides apportées sous formes diverses aux ikastola et aux calendretas par les communes. Le préfet menace les contrevenants de la perte du bénéfice du FCTVA.
Nous publions ci-dessous la réaction du président de Seaska.

Le Village Alternatiba, fête populaire et alternatives éco-citoyennes

Le Village Alternatiba fête populaire et alternatives éco-citoyennes Le dimanche 10 octobre 2010, dès 10h du matin, un village appelé Alternatiba sera installé en plein cœur de Bayonne. Sous des allures de fête populaire, il présentera des alternatives concrètes à la crise écologique et sociale actuelle. Une journée internationale d’action pour le climat Un Appel [...]

Trente ans d’Ossau-Iraty par Francis Poineau

Francis Poineau - Trente ans de résistance et de prise en charge par les acteurs locaux de la filière laitière ovine.

Cessez-le-feu d’ETA

Enbata - EA, AB, Aralar, Batasuna et Alternatiba demandent
à ETA un cessez-le-feu permanent, unilatéral et vérifiable par la communauté internationale.
ETA ajoute qu’il est prêt à déclarer un cessez-le-feu de cette nature, mais suspend sa décision à des conditions politiques du ressort du gouvernement espagnol.
  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video