Focus

Bildu concrétise en Gipuzkoa

Enbata - L'élection des maires dans les quatre provinces
a eu lieu le 11 juin. La coalition Bildu est parvenue à rafler la mise dans les principales villes du Gipuzkoa,
y compris à Donostia la capitale, avec l'élection de Juan Karlos Izagirre. Son arrivée prochaine à la tête de la Diputacion de cette province ne fait plus guère de doute. Au total, Bildu dirigera 106 des 251 municipalités de la Communauté autonome basque qui correspondent à 32% de la population et à 80% de celle du Gipuzkoa.
Le PNV en contrôle 93 dont Bilbao, le PSOE 8,
le PP 7 dont Gasteiz la capitale d'Araba, Aralar 3;
enfin 36 communes seront dirigés par des élus
émanant de listes indépendantes.
L'essentiel de la Navarre demeure entre les mains du parti de droite régionaliste proche du PP, l'UPN, mais Bildu conquiert 17 municipalités.

Focus

LGV

Pierre Recarte est médecin radiologue, Pantxo Tellier est chef d’entreprise. Tous deux consacrent une part importante de leur temps à l’association Nivelle-Bidassoa et au CADE (Collectif des associations de défense de l’environnement) qui regroupe 43 associations op-posées au projet de construction d’une ligne à grande vitesse défigurant le Pays Basque. Ils ont décidé d’instruire à [...]

Focus

Aurore en plein jour

Enbata - Depuis novembre 2010 le Mandat d’arrêt européen lancé contre Aurore Martin mobilise les défenseurs des Droits de l’Homme. Samedi 18 juin, à la Halle d’Iraty de Biarritz, Aurore réapparaîtra au cœur d’un vaste événement festif et de solidarité.

Dans la perspective de la journée du 18 juin à la Halle d’Iraty de Biarritz, largement consacrée au MAE, Aurore Martin a annoncé le 3 juin son “retour à la vie publique”. C’est l’AFP qui donne la nouvelle, par le biais d’un entretien réalisé avec l’intéressée.
Aurore Martin s’était soustraite à son contrôle judiciaire le 23 novembre, quand la Cour de cassation avait rejeté son recours, ouvrant la voie à son extradition vers l’Espagne. Elle vivait cachée depuis lors.
Focus

Les indignés de Bayonne

Enbata - La place “Puerta del Sol” de Madrid a donné le ton.
Dans l’esprit de résistance pacifique de Stéphane Hessel,
les “indignés” fleurissent aussi à Bayonne depuis le 25 mai.
La mairie de Bayonne y a vu du désordre et a tenté de les déloger. Le Tribunal administratif, suivant la plaidoirie de
Me J. F. Blanco, leur a donné raison. Ils interpellent le secrétaire d’Etat Benoist Apparu invité de Jean Grenet
Chroniques

Plaidoyer pour les petites fermes par Michel Berhocoirigoin

A l’occasion du débat sur la prochaine réforme de la PAC, la question des petites fermes revient en force sur le devant de la scène. La proposition de réforme rendue publique par le Commissaire à l’Agriculture Dacian Ciolos, le 18 novembre 2010, exprime clairement: “un régime de soutien simple et spécifique applicable aux petits exploitants [...]

Focus

Aménagement du territoire basque

Enbata - Après Jean-Michel Galant (Enbata n°2179 du 18 mai 2011), Sauveur Bacho, maire d’Arberats, livre son sentiment sur le Schèma de coopération intercommunale en cours d’élaboration. Vice-président du Biltzar, membre actif de Batera, syndicaliste, Sauveur Bacho ramène toujours à l’essentiel de la basquitude.
Chroniques

Euskaltzaindia (VII) par Jean Haritschelhar

Lorsque en 1968 au Congrès d’A-rantzazu Euskaltzaindia a exploré la nécessité d’une langue commune pour les Basques, “l’euskara batua”, il est évident que tous les regards étaient tournés vers l’avenir. Il était loisible d’imaginer qu’un jour la période franquiste se terminerait, qu’un autre système politique naîtrait, qu’une ère de démocratie verrait le jour. En cette [...]

Focus

50 ans dans le rétroviseur

Enbata - Nous poursuivons ici la publication des réactions
à la radioscopie des 50 dernières années en Iparralde sur nos quatre “Enbata spéciaux” n°2167, 2168, 2169
et 2170 sur la démographie, l’emploi, le logement
et l’euskara. Vos contributions sont les bienvenues.
Focus

Le poids de la coalition Bildu change la donne

Enbata - Le résultat des élections provinciales et municipales du 22 mai modifie en profondeur la carte politique basque. Quatre forces —deux abertzale, deux espagnolistes— dominent le pays au détriment des petites formation.
Mais leur poids varie beaucoup d'une province à l'autre et aucune ne parvient seule à la majorité absolue ou relative. Le PNV est en tête en Biscaye, Bildu en Gipuzkoa, le PP et l'UPN en Araba et en Navarre. Le jeu des coalitions est donc ouvert et marquera leurs rapports durant les prochaines semaines. La gauche souverainiste est confortée par son électorat dans sa grande mutation historique: elle n'est plus le bras politique d'ETA.
D'un pays légal par l'artifice d'une loi scélérate,
nous sommes passés le 22 mai au pays réel,
où les électeurs abertzale sont majoritaires sur l'ensemble d'Hegoalde. Hormis en Alava, la participation
des électeurs à ce scrutin a augmenté
par rapport au précédent de 2007.
  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video