EHBai ! Prentsa agiria Taubiraren bisitaren ondotik / Communiqué de Presse suite à la visite de Taubira

PrintFriendly and PDF

Prentsa agiria Taubiraren bisitaren ondotik

Pasa den larunbatean, Christiane Taubira, Frantziako justizia ministroa, Euskal Herrian izan da. Taubira andereak bazekien arras ongi honat etorriz norat heldu zen eta zer egoera bizi dugun Euskal Herrian. Lebranchu, Valls bezala, mespretxua besterik ez du erakutsi Euskal Herriarekiko. Ez du hitz bakar bat izan euskal presoei begira, ez du deus adierazi euskal gatazkaren ondorioak konpontzeko bere ardurapean dena eginen duen ala ez. Ez du argitu euskal presoak euskal herrira ekartzeko prestutasuna duen ala ez, argitu ez duen bezala eri diren presoak kartzelan mantenduko dituen. Edo baldintzapeko askatasuna neurriak gauzatuko dituen euskal presoentzat. Benetan, jarrera horren aitzinean gure dezepzioa eta haserrea agertu nahi dugu. Ber mementoan, berresten dugu gure engaiamendua Euskal presoen eskubideen alde eta Frantses gobernuari zuzentzen gara beste behin ere prozesuarekiko duen jarrera aldatzeko eta has dadila bere legea betetzetik Euskal preso politikoen eskubideak errespetatzen eta ondorioz gatazkaren konponbideari bidea ematen.

Samedi dernier, Christiane Taubira, ministre de la justice et garde des sceaux, était au Pays Basque. Madame Taubira savait trés bien où elle venait et la situation que vit le pays Basque. Pourtant, à l’image de Lebranchu, Valls, elle n’a montré que du mépris envers le Pays Basque. Elle n’a pas eu une parole au sujet des prisonnier-e-s politiques Basques. Rien non plus sur ce qui est de son ressort pour trouver une solution aux conséquences du conflit dépendant de son ministère. Elle n’a pas clarifié si elle était prête à rapatrier les prisonnier-e-s, à libérer ceux et celles qui sont malades ou à mettre en oeuvre des mesures de liberté conditionnelle. Face à cette attitude, nous souhaitons faire part de notre déception et colère. Nous tenons également à réaffirmer notre engagement en faveur des droits des prisonnier-e-s politiques Basques. Enfin, nous nous adressons de nouveau au gouvernement Français pour qu’il change son attitude vis à vis du processus et qu’il commence par appliquer la loi afin de respecter les droits des Prisonnier-e-s et de cette façon qu’il s’engage de manière positive dans la résolution du conflit.

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video