Il est temps de retourner le sablier !

PrintFriendly and PDF

Sablier

Face à l’immobilisme de l’État Français, le 16 décembre dernier, nous avons menée une action devant la sous préfecture. Ainsi, nous avons déversé un camion de sable pour symboliser le sablier du temps qui s’écoule, du temps que les états laissent s’écouler au profit du temps de l’injustice et de la vengeance. Il est temps de retourner le sablier !

Alors que 10 ans se sont écoulés depuis Aiete, 5 ans après Luhuso et un an après le retour de Xistor, malgré certaines avancées, aucune mesure significative n’a été prise en faveur de la résolution intégrale de la situation des prisonnier.es et des exilé.es politiques basques.

Pourtant, c’est une étape nécessaire, partagée et revendiquée par la grande majorités des élu.e.s et de la société basques.

Personne, pas même le Président de la République Macron, ne peut nier les évolutions majeures impulsées par ce territoire, pas plus que l’engagement des différents acteurs impliqués dans le processus de résolution de ce conflit et de construction du vivre-ensemble. Élus, société civile, victimes de tous bords ou encore le collectif des prisonnier.e.s politiques basques, toutes et tous oeuvrent à créer les conditions d’une paix juste et durable.

Alors que les choses semblent évoluer à Madrid, nous ne pouvons accepter que le gouvernement français et le PNAT (Parquet National Antiterroriste) joue la carte de la vengeance, de la provocation, aux mépris des revendications légitimes de ce territoire et prennent le risque de créer des drames aux conséquences imprévisibles et irréversibles.

L’heure de la résolution de ce conflit est venue, nous ne nous résignerons pas.

Si le dialogue ne permet plus d’avancer, aujourd’hui, nous devons créer à nouveau le rapport de forces suffisant pour débloquer la situation et éviter qu’elle ne dégénère.

Si le dialogue ne permet plus d’avancer, aujourd’hui,
nous devons créer à nouveau le rapport de forces suffisant
pour débloquer la situation et éviter qu’elle ne dégénère.

La mobilisation que nous organisons à Bayonne le 8 janvier 2022 actera le début de cette nouvelle phase, qui se traduira par un cycle de mobilisation et d’actions fortes, déterminées et d’actions de désobéissance civile. Ce sera pour celles et ceux qui le souhaitent, l’occasion de s’y inscrire activement. Pour cela, à la fin de cette manifestation , qui rassemblera des milliers de personnes à Bayonne, tous.tes celles et ceux qui sont prêt.es à participer aux actions de désobéisssance civile pourront s’inscrire comme volontaires, par centaines, à des tables spécialement prévues pour cela.

Cinq années se sont écoulées depuis Luhuso, nos pensées vont à Mizel Bergouignan, Mixel Berhocorigoin et Michel Tubiana. Soyons nombreux.ses à suivre leur exemple et poursuivre le chemin ! Parce que nous l’avons démontré par le passé, nous pouvons retourner le temps, nous pourrons retourner le sablier ! Le temps presse, Macron Jauna !

Rendez-vous donc le 8 janvier ! La mobilisation partira à 15h de trois points différents dans Bayonne, Lauga, Place du Réduit et Place des Basques (voir les détails sur artisansdelapaix.eus).

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Connect with Facebook

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video