La dynamique EH Bai!

PrintFriendly and PDF
Argitxu Noblia, Peio Etcheverry-Ainchart, Alain Iriart, Xabi Larralde

Argitxu Noblia, Peio Etcheverry-Ainchart, Alain Iriart, Xabi Larralde

Un succès grand comme ça. C’est en résumé ce que la coalition EH Bai retient de ces élections municipales en Iparralde. Un vote abertzale en progression, qui permet de constater une adhésion grandissante sur “des propositions de la vie quotidienne” et un “ensemble de thématiques” plus large que de simples revendications institutionnelles ou linguistiques.

Le fruit d’un long travail qui permet aujourd’hui à EH Bai de compter une centaine d’élus abertzale dans les communes, dont une vingtaine de maires . “On a franchi un cap” s’est réjoui Alain Iriart, en insistant sur ce positionnement “plus proche de la population”, au fait des problématiques d’une commune.

Postures fermées

Au chapitre des regrets, EH Bai a évoqué “des postures très fermées sur le BAB” en exortant à ne pas “rester sur ces constats d’échec”. “A chacun de réfléchir à son propre positionnement” a lancé Peio Etcheverry-Ainchart, constatant, pour aider cette réflexion, que “là où les postures du PS sont ouvertes, il y a eu des alliances avec les abertzale”.

Au-delà de la victoire symbolique d’Ustaritz, Xabi Larralde a constaté un “renforcement du projet abertzale”.  Un excellent préalable pour amorcer une réflexion sur la constitution “d’un véritable parti”, a annoncé Xabi Larralde, regroupant les trois partis (EA, AB, Sortu) de la coalition EH Bai. Un processus dont le début est prévu “dans quelques semaines”, a poursuivi Xabi Larralde.

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video