Le 28 mai en Navarre

Joseba Asiron, EH Bildu en 2è position à Iruñea.

La nouveauté de ce scrutin est l’éclatement de la droite navarraise. Hier les régionalistes d’UPN, le PP et Ciudadanos étaient rassemblés sous une bannière unique, Navarra+. Suite aux votes imprévus de ses députés à Madrid, elle a éclaté. Le PP et l’UPN se livrent depuis à une guerre fratricide, avec un net avantage pour les seconds. Dès lors, Maria Chivite, présidente socialiste de la province depuis 2019, est assurée de renouveler son mandat avec le soutien d’EH Bildu qui veut d’abord éviter un retour de la droite au pouvoir.

L’enjeu principal du scrutin du 28 mai se situait à Iruñea. La division de la droite fait que EH Bildu emmené par l’ancien maire Joseba Asiron arrive en seconde position. Pour qu’il retrouve son fauteuil de premier magistrat, encore faut-il que les conseillers socialistes lui apportent leur soutien. Hier, ils ont préféré s’abstenir et faire passer la droite. Au parlement foral, le PSOE conduit par la présidente sortante Maria Chivite conserve l’avantage. Mais ses alliés de Geroa Bai (dont le PNV est une composante) ont perdu deux élus. Pour gouverner, le PSOE a besoin comme hier de la bienveillance ou du soutien des abertzale. Avec quel type de contrat ? Gageons que déjà les négociations vont bon train. Maria Chivite annonce que son parti est prêt à laisser accéder Geroa Bai aux manettes dans les communes où il devance les socialistes. En échange de son soutien en faveur de Maria Chivite à la tête du gouvernement foral, EH Bildu parviendra-t-il à obtenir le vote des conseillers municipaux socialistes à Iruñea ?

Rappelons que pendant deux décennies, le PSOE a préféré soutenir un gouvernement dirigé par les régionalistes de droite de l’UPN, plutôt que de constituer une majorité de gauche intégrant la gauche abertzale. Un choix décidé d’abord à Madrid qui, au final, coûta fort cher. L’irruption de Podemos au détriment des socialistes déclencha une crise énorme du PSOE local qui s’effondra. Elle déboucha en 2015 sur l’élection d’Uxue Barkos (Geroa Bai) à la tête de la Communauté forale, sans le soutien socialiste. C’est dire combien la situation politique est complexe et instable en Navarre, du fait de la fragmentation de la carte politique.

Du nord au sud, 180 km séparent deux cités comme Lesaka et Buñuel, mais elles sont bien éloignées en termes politiques, sociaux, linguistiques, voire climatiques.

Dans le tiers nord de la province, EH Bildu est la formation dominante.

Elle arrive en seconde position à Iruñea et dans la majorité des municipalités qui constituent sa banlieue. La plupart des cités de cette conurbation voient le PSOE et Geroa bai se disputer la troisième place. Plus au sud, Tafalla choisit à sa tête un maire EH Bildu. Les socialistes et les régionalistes de droite (UPN) se partagent le pouvoir dans le tiers sud de la province. Pendant des années, l’activisme d’ETA a joué le rôle de repoussoir et finalement a uni le camp espagnoliste. L’arrêt de la lutte armée en 2011 oblige tous les partis à se repositionner, de nouveaux scénarios d’alliances deviennent possibles, l’électorat bouge et les choses évoluent peu à peu dans le bon sens.

Soutenez Enbata !

Indépendant, sans pub, en accès libre, financé par ses lecteurs
Faites un don à Enbata.info ou abonnez-vous au mensuel papier

Enbata.info est un webdomadaire d’actualité abertzale et progressiste, qui accompagne et complète la revue papier et mensuelle Enbata, plus axée sur la réflexion, le débat, l’approfondissement de certains sujets.
Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés par les dons de nos lectrices et lecteurs, et les abonnements au mensuel papier : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre.
« Les choses sans prix ont souvent une grande valeur » Mixel Berhocoirigoin
Cette aide est vitale. Grâce à votre soutien, nous continuerons à proposer les articles d'Enbata.Info en libre accès et gratuits, afin que des milliers de personnes puissent continuer à les lire chaque semaine, pour faire ainsi avancer la cause abertzale et l’ancrer dans une perspective résolument progressiste, ouverte et solidaire des autres peuples et territoires.
Chaque don a de l’importance, même si vous ne pouvez donner que quelques euros. Quel que soit son montant, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission.


Pour tout soutien de 50€/eusko ou plus, vous pourrez recevoir ou offrir un abonnement annuel d'Enbata à l'adresse postale indiquée. Milesker.

Si vous êtes imposable, votre don bénéficiera d’une déduction fiscale (un don de 50 euros / eusko ne vous en coûtera que 17).

Enbata sustengatu !

Independentea, publizitaterik gabekoa, sarbide irekia, bere irakurleek diruztatua
Enbata.Info-ri emaitza bat egin edo harpidetu zaitezte hilabetekariari

Enbata.info aktualitate abertzale eta progresista aipatzen duen web astekaria da, hilabatero argitaratzen den paperezko Enbata-ren bertsioa segitzen eta osatzen duena, azken hau hausnarketara, eztabaidara eta zenbait gairen azterketa sakonera bideratuagoa delarik.
Garai gogorrak dira, eta badakigu denek ez dutela informazioa ordaintzeko ahalik. Baina irakurleen emaitzek eta paperezko hilabetekariaren harpidetzek finantzatzen gaituzte: ordaindu dezaketenen eskuzabaltasunaren menpe gaude.
«Preziorik gabeko gauzek, usu, balio handia dute» Mixel Berhocoirigoin
Laguntza hau ezinbestekoa zaigu. Zuen sustenguari esker, Enbata.Info artikuluak sarbide librean eta urririk eskaintzen segituko dugu, milaka lagunek astero irakurtzen segi dezaten, hola erronka abertzalea aitzinarazteko eta ikuspegi argiki aurrerakoi, ireki eta beste herri eta lurraldeekiko solidario batean ainguratuz.
Emaitza oro garrantzitsua da, nahiz eta euro/eusko guti batzuk eman. Zenbatekoa edozein heinekoa izanik ere, zure laguntza ezinbestekoa zaigu gure eginkizuna segitzeko.


50€/eusko edo gehiagoko edozein sustengurentzat, Enbataren urteko harpidetza lortzen edo eskaintzen ahalko duzu zehaztuko duzun posta helbidean. Milesker.
Zergapean bazira, zure emaitzak zerga beherapena ekarriko dizu (50 euro / eusko-ko emaitzak, 17 baizik ez zaizu gostako).