Le Front populaire en tête en Iparralde

Peio Dufau, le candidat Front Populaire de la 6ème circonscription en campagne.

Coup de tonnerre. Au soir du 30 juin, la coalition de gauche dont font partie les abertzale, arrive en tête dans les trois circonscriptions d’Iparralde, réputé depuis des décennies bastion imprenable de la droite française. Cette alliance est emmenée par deux socialistes abertzale-compatibles — non jacobins — et un membre d’EHBai. L’absence de candidat LFI adepte de la centralisation n’est pas étrangère à ce résultat exceptionnel. Le Rassemblement National réalise en Pays Basque des scores nettement en deçà des résultats qu’il obtient en France. Le poids des abertzale dans la vie politique basque permet de contenir celui du RN. Ce phénomène que l’on retrouve en Hegoalde fera réfléchir tous les progressistes et les démocrates. Dans les combats de demain, se souviendront-ils de notre rôle de rempart contre l’extrême droite, hier sous Franco, aujourd’hui face à Marine Le Pen ? Telles sont les principales leçons d’un scrutin qui s’est déroulé dans des circonstances très particulières.

Quatrième circonscription (71 % de participation)

Le député sortant Iñaki Echaniz arrive en tête avec 37,47 % des voix dans la partie basque de la « basco-béarnaise »(1) . Le RN et ses 21,72 % se situe en second, en deçà de ses 25,62 % sur l’ensemble de la circonscription et loin des 33,2 % que Jordan Bardella atteint en France. Beñat Cachenaut, maire d’Iholdy et candidat LR, rassemble 20,10 % des électeurs. L’ancien député Jean Lassalle, soutenu par le leader Modem Jean-Jacques Lasserre, subit une cuisante défaite avec 16,64 % des voix, mais il se maintient au second tour. Enfin le PNV obtient 3,25 % des suffrages. Le résultat de ce dernier peut paraître modeste, il s’avèrera déterminant lors du deuxième tour qui s’annonce serré, comme il y a deux ans. Aussi, les électeurs du PNV doivent prendre en compte l’action remarquable en faveur du Pays Basque menée par le jeune député socialiste sortant. La logique du vote utile joue également en sa faveur. Rappelons qu’en 2022, EHBai aujourd’hui intégré au Nouveau Front populaire Fronte Herritar berria, avait obtenu dans la partie basque de cette circonscription 18,61 % des voix et la NUPES 16,67 %.

Cinquième circonscription (participation : 70,86%)

La socialiste abertzale compatible Colette Capdevielle, avec pour suppléant le maire abertzale de Hiriburu Alain Iriart, se présentait sous l’étiquette du Nouveau Front populaire. Au terme d’une campagne de type blitzkrieg où les militants de terrain ont tout donné, le binôme arrive en tête avec 32,30 % des voix. Il est talonné par le RN (27,54 %) et par la candidate d’Ensemble Florence Lasserre, députée sortante, qui rassemble 26,63 % des voix. Les Républicains descendent aux enfers avec seulement 5,99 % et le PNV totalise 2,02 % des électeurs, à jeu égal avec un candidat écolo-centriste (2,24%). Forts de leur avance, les candidats du Front populaire peuvent transformer l’essai d’autant plus que Florence Lasserre a décider de retirer sa candidature du second tour. L’ancienne députée Colette Capdevielle associée à un maire abertzale qui sait rassembler et a fait ses preuves de gestionnaire, vont convaincre. La dynamique militante intense qui a marqué la campagne du premier tour devrait également rythmer celle du second pour emporter la victoire sur le RN.

Sixième circonscription (participation : 70,84%)

L’abertzale Peio Dufau, maire-adjoint de Ziburu, est premier. A la tête de la coalition du Nouveau Front populaire, il rassemble 29,43 % des voix. Mais il est talonné par le maire de Kanbo Christian Devèze (26,92 %). Celui-ci remplaçait le centriste (Modem-Ensemble) Vincent Bru qui ne se représentait pas. Contrairement à Florence Lasserre, et au moment où nous bouclons cet article, Christian Devèze ne se retire pas, au risque d’une victoire du candidat RN-LR (tendance Ciotti) qui pourrait bénéficier d’une part du report des voix LR. Cela laissera inévitablement des traces. Le RN arrive en troisième position avec 25,29% des suffrages, loin devant la candidate LR et ses 11,62 %. Enfin le PNV totalise 5,05 % des voix, un score non négligeable. Ces voix se reporteront-elles sur le défenseur du projet Marienia Christian Devèze ? Ou sur l’abertzale Peio Dufau dont la capacité à rassembler est remarquable ? Seules sont perdues d’avance les batailles qu’on ne livre pas et la vie politique est imprévisible. Tous nos vœux accompagnent Peio Dufau pour le 7 juillet. Nous avons tous en mémoire la carte politique d’une Aquitaine de couleur rose parce que passée à gauche, hormis un petit rectangle bleu en son extrême sud- ouest : le Pays Basque Nord arcbouté à droite, envers et contre tout. Aujourd’hui c’est fini. Il faut maintenant transformer l’essai. Toute la mouvance abertzale y prendra sa part. Dans le rôle qui nous échoit de faiseur de majorité de gauche, ce sera notre contribution au combat contre la peste brune. Parce que dans l’État français, Minerve déesse grecque de la sagesse chère à Hegel, est menacée de disparaître. Un cygne noir l’a chassée.

(1) Résultats sur la partie Pays Basque de la circonscription. Sur l’ensemble de la 4ème, les résultats sont : Echaniz (NFP) 38,01%, RN 25,62%, Lassalle 18,05%, Cachenaut (LR) 15,54%, Mirande (PNB) 1,95%, Ribeiro (LO) 0,82%

Soutenez Enbata !

Indépendant, sans pub, en accès libre, financé par ses lecteurs
Faites un don à Enbata.info ou abonnez-vous au mensuel papier

Enbata.info est un webdomadaire d’actualité abertzale et progressiste, qui accompagne et complète la revue papier et mensuelle Enbata, plus axée sur la réflexion, le débat, l’approfondissement de certains sujets.
Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés par les dons de nos lectrices et lecteurs, et les abonnements au mensuel papier : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre.
« Les choses sans prix ont souvent une grande valeur » Mixel Berhocoirigoin
Cette aide est vitale. Grâce à votre soutien, nous continuerons à proposer les articles d'Enbata.Info en libre accès et gratuits, afin que des milliers de personnes puissent continuer à les lire chaque semaine, pour faire ainsi avancer la cause abertzale et l’ancrer dans une perspective résolument progressiste, ouverte et solidaire des autres peuples et territoires.
Chaque don a de l’importance, même si vous ne pouvez donner que quelques euros. Quel que soit son montant, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission.


Pour tout soutien de 50€/eusko ou plus, vous pourrez recevoir ou offrir un abonnement annuel d'Enbata à l'adresse postale indiquée. Milesker.

Si vous êtes imposable, votre don bénéficiera d’une déduction fiscale (un don de 50 euros / eusko ne vous en coûtera que 17).

Enbata sustengatu !

Independentea, publizitaterik gabekoa, sarbide irekia, bere irakurleek diruztatua
Enbata.Info-ri emaitza bat egin edo harpidetu zaitezte hilabetekariari

Enbata.info aktualitate abertzale eta progresista aipatzen duen web astekaria da, hilabatero argitaratzen den paperezko Enbata-ren bertsioa segitzen eta osatzen duena, azken hau hausnarketara, eztabaidara eta zenbait gairen azterketa sakonera bideratuagoa delarik.
Garai gogorrak dira, eta badakigu denek ez dutela informazioa ordaintzeko ahalik. Baina irakurleen emaitzek eta paperezko hilabetekariaren harpidetzek finantzatzen gaituzte: ordaindu dezaketenen eskuzabaltasunaren menpe gaude.
«Preziorik gabeko gauzek, usu, balio handia dute» Mixel Berhocoirigoin
Laguntza hau ezinbestekoa zaigu. Zuen sustenguari esker, Enbata.Info artikuluak sarbide librean eta urririk eskaintzen segituko dugu, milaka lagunek astero irakurtzen segi dezaten, hola erronka abertzalea aitzinarazteko eta ikuspegi argiki aurrerakoi, ireki eta beste herri eta lurraldeekiko solidario batean ainguratuz.
Emaitza oro garrantzitsua da, nahiz eta euro/eusko guti batzuk eman. Zenbatekoa edozein heinekoa izanik ere, zure laguntza ezinbestekoa zaigu gure eginkizuna segitzeko.


50€/eusko edo gehiagoko edozein sustengurentzat, Enbataren urteko harpidetza lortzen edo eskaintzen ahalko duzu zehaztuko duzun posta helbidean. Milesker.
Zergapean bazira, zure emaitzak zerga beherapena ekarriko dizu (50 euro / eusko-ko emaitzak, 17 baizik ez zaizu gostako).