Le souffle long de Jakes Abeberry

Jakes Abeberry (© Polina Jourdain-Kobycheva)
Jakes Abeberry (© Polina Jourdain-Kobycheva)

Enbata a perdu ce mardi 29 novembre son directeur de publication, Jakes Abeberry, âgé de 92 ans. Co-fondateur de ce journal en 1960, il en était l’âme, la cheville ouvrière et la mémoire. Il participait encore, il y a peu, à la vie de la rédaction et signait son éditorial mensuel.

C’est une perte immense pour notre équipe et pour tout le Pays Basque. Pionnier de l’abertzalisme et co-rédacteur de la charte d’Itxassou, il laisse derrière lui une œuvre colossale dont il se réjouissait de mesurer la vitalité et la continuité.

La constance de son engagement, la fidélité inébranlable aux convictions de ses 20 ans, ses qualités d’homme politique aux talents de débatteur redoutable, sa capacité à rebondir face à l’adversité, son enthousiasme inépuisable, faisaient de lui un entraîneur d’hommes et un exemple pour les abertzale d’aujourd’hui et de demain.

Il fut plusieurs fois condamné à de la prison avec sursis et à de lourdes amendes dans sa volonté de doter Enbata d’une liberté de ton, du fait d’articles critiquant l’action de la police ou pour avoir publié, avant que cela ne devienne public, les liens entre les tueurs du Gal et la police française.

Acteur dans les domaines de la danse et du chant, pilotari émérite, adjoint au maire de Biarritz de 1991 à 2014, animateur de la vie culturelle de sa cité, impliqué dans l’action économique, à la fois boussole et rassembleur dans une vie politique encline aux divisions, on n’en finirait pas d’égrener la diversité de son action au service de sa patrie, Euskal Herria, et de sa construction nationale.

Président durant 30 ans de l’association Biarritz Culture, il a été le fondateur d’une véritable politique culturelle qui a façonné l’image de Biarritz et accompagné l’émergence d’une création basque, dans les domaines du théâtre, de la musique et surtout de la danse avec la création en 1991 du festival Le Temps d’Aimer et l’installation à Biarritz du Centre chorégraphique national Malandain Ballets Biarritz en 1998.

Au soir de sa vie, un de ses plus grandes joies fut de voir le journal qu’il avait fondé continuer sa route, les mille fleurs de l’abertzalisme poursuivre leur éclosion et une génération montante prendre les rênes du parti EHBai dont il suivit les travaux jusqu’au dernier jour.

« En politique, il faut d’abord avoir le souffle long », aimait-il à répéter. Son parcours et ses engagements en apportent magnifiquement la preuve.

Ses obsèques auront lieu le lundi 5 décembre à 14h30 en l’église Sainte-Eugénie de Biarritz. Un hommage public lui sera rendu à l’issue de la cérémonie.

Soutenez Enbata !

Indépendant, sans pub, en accès libre, financé par ses lecteurs
Faites un don à Enbata.info ou abonnez-vous au mensuel papier

Enbata.info est un webdomadaire d’actualité abertzale et progressiste, qui accompagne et complète la revue papier et mensuelle Enbata, plus axée sur la réflexion, le débat, l’approfondissement de certains sujets.
Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés par les dons de nos lectrices et lecteurs, et les abonnements au mensuel papier : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre.
« Les choses sans prix ont souvent une grande valeur » Mixel Berhocoirigoin
Cette aide est vitale. Grâce à votre soutien, nous continuerons à proposer les articles d'Enbata.Info en libre accès et gratuits, afin que des milliers de personnes puissent continuer à les lire chaque semaine, pour faire ainsi avancer la cause abertzale et l’ancrer dans une perspective résolument progressiste, ouverte et solidaire des autres peuples et territoires.
Chaque don a de l’importance, même si vous ne pouvez donner que quelques euros. Quel que soit son montant, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission.
Faites un don ou abonnez vous à Enbata : www.enbata.info/articles/soutenez-enbata

  • Par chèque à l’ordre d’Enbata, adressé à Enbata, 3 rue des Cordeliers, 64 100 Bayonne
  • Par virement en eusko sur le compte Enbata 944930672 depuis votre compte eusko (euskalmoneta.org)
  • Par carte bancaire via système sécurisé de paiement en ligne : paypal.me/EnbataInfo
  • Par la mise en place d’un prélèvement automatique en euro/eusko : contactez-nous sur [email protected]

Pour tout soutien de 40€/eusko ou plus, vous pourrez recevoir ou offrir un abonnement annuel d'Enbata à l'adresse postale indiquée. Milesker.

Si vous êtes imposable, votre don bénéficiera d’une déduction fiscale (un don de 50 euros / eusko ne vous en coûtera que 17).

Enbata sustengatu !

Independentea, publizitaterik gabekoa, sarbide irekia, bere irakurleek diruztatua
Enbata.Info-ri emaitza bat egin edo harpidetu zaitezte hilabetekariari

Enbata.info aktualitate abertzale eta progresista aipatzen duen web astekaria da, hilabatero argitaratzen den paperezko Enbata-ren bertsioa segitzen eta osatzen duena, azken hau hausnarketara, eztabaidara eta zenbait gairen azterketa sakonera bideratuagoa delarik.
Garai gogorrak dira, eta badakigu denek ez dutela informazioa ordaintzeko ahalik. Baina irakurleen emaitzek eta paperezko hilabetekariaren harpidetzek finantzatzen gaituzte: ordaindu dezaketenen eskuzabaltasunaren menpe gaude.
«Preziorik gabeko gauzek, usu, balio handia dute» Mixel Berhocoirigoin
Laguntza hau ezinbestekoa zaigu. Zuen sustenguari esker, Enbata.Info artikuluak sarbide librean eta urririk eskaintzen segituko dugu, milaka lagunek astero irakurtzen segi dezaten, hola erronka abertzalea aitzinarazteko eta ikuspegi argiki aurrerakoi, ireki eta beste herri eta lurraldeekiko solidario batean ainguratuz.
Emaitza oro garrantzitsua da, nahiz eta euro/eusko guti batzuk eman. Zenbatekoa edozein heinekoa izanik ere, zure laguntza ezinbestekoa zaigu gure eginkizuna segitzeko.
Enbatari emaitza bat egin edo harpidetu: https://eu.enbata.info/artikuluak/soutenez-enbata

  • Enbataren izenean den txekea “Enbata, Cordeliers-en karrika 3., 64 100 Baiona“ helbidera igorriz.
  • Eusko transferentzia eginez Enbataren 944930672 kontuan zure eusko kontutik (euskalmoneta.org-en)
  • Banku-txartelaren bidez, lineako ordainketa sistema seguruaren bidez: paypal.me/EnbataInfo
  • Euro/euskotan kenketa automatikoa plantan emanez: gurekin harremanetan sartuz [email protected] helbidean

40€/eusko edo gehiagoko edozein sustengurentzat, Enbataren urteko harpidetza lortzen edo eskaintzen ahalko duzu zehaztuko duzun posta helbidean. Milesker.
Zergapean bazira, zure emaitzak zerga beherapena ekarriko dizu (50 euro / eusko-ko emaitzak, 17 baizik ez zaizu gostako).

3 réflexions sur « Le souffle long de Jakes Abeberry »

  1. Ene xokotik ez hain urrun, Jakes ezinahantzizkoa, bihotzetik ene agurrak eta eskerrak
    Goxa eta Gora
    Michel Oronos

  2. ENBATA oldaraz lehengo aldiz entzun nuen 1966 ean Okzitaniako Tolosako Maristen EskolakoTerminale klasean nengoela, Historia irakasleak deskolonizatzeari buruzko irakasgaia emanez « Bretainian eta Euskal Herrian zeuden inportantziarik gabeko alderdi autonomistak » aipatu zituelarik. Kanakiako autonomistekin egin zuen konparaketa. Gero Foucault deiturazko ikaskide bat bagenuen, zuberotar jatorrizkoa eta haren aitatxik ENBATA kazeta hartzen zuela esan zigun. Gero irakurtzen hasi nintzen, eta La France des Minorites » liburu mardula irakuri nuen. Orduan hasi nintzen okzitaniera eta euskera ikasten et 1969 tik ENBATA ren irakurle naiz, baita euskal prentsako izparringi abertzale eta aurrerazale askorena ere. Iparraldearentzat Jakes Abeberri eta ENBATA pertsona eta kazeta erreferente izan zaizkit. Beti ongi hartzen ninduen Baionako bulego txikian. Haren desagertzea hutsune bat izanen da iparraldean , baina Euskal Herriaren zeruan eta gelditzen garengan beti presente izanen da

  3. Dans les temps anciens d’Iparalde, quand quelqu’un meurt, nous avertissons les abeilles.

    L’abeille de Jakes

    Le corps de Jakes Abeberry, mon oncle, nôtre famille, son corps s’est éteint
    Après une vie de labeur politique pour la renaissance basque et la paix
    Telle une flamme transmettons son souffle bénie dans nos vies
    Avec poésie, je continue l’esprit de paix de Jaki

    Je fais des prières chrétiennes pour Jakes
    Des prières ointes du Dieu d’Amour pour jakes
    Des prières ointes de Déesse d’Amour pour jakes

    Jakes Mari amalurra maitasuna otoitza
    Jakes Jesus barkatu maitasuna otoitza
    Jakes erle askatasuna maitasuna otoitza

    Hori txori ona
    Hori zoriona
    Oro maitasuna

    Une prière basque et tibétaine du Bouddha
    Pour Jakes et tous les êtres dans la compassion
    Que tu sois le bonheur en plantant les causes du vrai bonheur

    Tibet Buda otoitza
    Om Ha hri hri hung pe
    Om Abeberry hung pe

    Que le Saint Esprit accueille jaki
    Que les abeilles sauvages l’accompagnent
    Ce Jakes gascon en paix au dernier sourire !!

Les commentaires sont fermés.