EkintzaLM1

Le droit au logement n’est pas secondaire !

1 Commentaire
Enbata - Ce matin, des militant.es d’EHBai ont entrepris une action non violente dans la résidence secondaire familiale du ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, à Saint Pée sur Nivelle pour rappeler que le droit d’avoir un logement passe avant celui d’en avoir deux.
Les militant.es ont eu un entretien téléphonique avec le ministre qui leur a confirmé un rendez-vous ce mois-ci. Ils ont levé le camp mais poursuivent la bataille en faveur du droit au logement. (...)

AgglomérationVote

Nouveau vote de la compensation : un signal fort et bienvenu !

Tribune Libre - La plateforme Se Loger au Pays - Herrian Bizi se réjouit du vote, par le Conseil communautaire de la CAPB réuni ce samedi 9 juillet, d’un règlement modifié réaffirmant dans ses lignes essentielles le principe de compensation adopté à 95 % des suffrages exprimés le 5 mars dernier. Avec 97,8 % le vote des Conseillers communautaires est encore plus clair et affirmé cette fois-ci.
En adoptant aujourd’hui un règlement modifié, la CAPB remplit un double objectif : tenter de faire « suspendre la suspension » et adresser un signal politique fort aux investisseurs financiers qui suivent de près cette affaire. (...)
AldaUne

Alda : des victoires de plus en plus nombreuses !

Alda - De plus en plus d’habitants des milieux populaires connaissant Alda, s’adressent à l’association pour lui signaler les problèmes ou les injustices dont ils sont victimes. Les militants apprennent à marcher en marchant mais ils apprennent vite, et renforcés par l’arrivée de précieuses personnes ressources venant aider l’association, leur action est de plus en plus efficace.
Si l’on prend juste cette dernière semaine, outre le rassemblement -qui a été médiatisé et est donc déjà connu du public- au Boucau pour refuser la venue d’un huissier chez une famille dont les propriétaires veulent écourter illégalement le bail, les victoires concrètes sont nombreuses. (...)
Chantier LGV

L’Europe recale le projet de nouvelle ligne à grande vitesse GPSO

1 Commentaire
Tribune Libre - Alors que le plan de financement prévoyait 20 % par l'Europe (2,1 milliards d'euros), que Rousset était monté à Bruxelles pour obtenir jusqu'à 30%, l'Europe vient d'écarter le financement du GPSO. C'est une excellente nouvelle même si nous savons devoir encore affronter d'autres coups bas dans ce dossier.
Il est temps de lancer la modernisation des lignes existantes. (...)
Geroan

Elebidun saila berriro mugatua

1 Commentaire
Tribune Libre - Euskara geroan elkartea - Kezka handi batekin, ohartzen gira berriro sail elebiduna mugatzen dela bigarrenean 2022ko Maiatzeko Affelnet gidan. Elebidun saila ez da opzio bat. Ama eskolatik lizeora segitzen den ibilbide bat da, eta hezkunde nazionalak laguntzen duen EEPk eramandako hizkuntza politikaren oinarrizko proiektu bat.
Gaur egun hezkunde nazionalak problematika hori ez du kondutan hartzen eta egoera hori gaitzesten dugu. Sail horren tokia Affelnet-en berriz ikertua izan behar da eta indar berezi bat eman behar da ikasleen estudio segida erraztua izaiteko eta elebidun saila balorizatuagoa izaiteko. (...)
Des associations de riverains manifestent devant le siège de Airbnb Place de l'Opéra à Paris "Stop aux dérives des locations de courte durée" le 16/10/2021.

Alda se réjouit de l’annonce d’un nouveau vote sur la compensation à la CAPB

Alda - Alda se réjouit de l'annonce faite dans Sud-Ouest d'un nouveau vote sur la compensation à la CAPB.
Un règlement modifié, réaffirmant le principe de compensation tel qu'il avait été adopté le 5 mars dernier par une immense majorité des conseillers communautaires de l'agglomération Pays Basque, devrait être présenté à leurs votes ce samedi 9 juillet. (...)
Abdouramane Bah

Irun, Nador, la guerre des frontières ?

Marie Cosnay - La commission européenne s’est émue de la mort d’Abdouramane Bah, dans les eaux de la Bidasoa, le 16 juin 2022. Elle a indiqué qu’il appartenait aux autorités nationales d’enquêter sur ce qui s’est passé. Ce qui s’est passé ici est ce qui s’est passé, en un an, pour huit autres personnes, à cette même frontière, à l’intérieur de notre espace Schengen.
L’ANAFÉ, Association Nationale d’Assistance aux Frontières, avec plusieurs autres associations, a renouvelé sa question au Conseil d’Etat le 11 mai 2022 : quelle est la légalité de ces contrôles ? Ils sont renouvelés d’une manière telle que la cour de justice européenne, elle, les a, le 26 avril 2022, jugés illégaux. (...)
Besta alternatiboak 2022 argazkia - Patxa Zizpa

Fêtes de Bayonne Euskaldun, Féministes et Populaires

Tribune Libre - Baionako Gazte Asanblada - A l’image du travail mené et des valeurs défendues tout au long de l’année par le biais du gaztetxe ZIZPA, nous organisons cette année encore à la place Patxa les fêtes de Bayonne EUSKALDUN, FEMINISTES et POPULAIRES.
En ces temps de sécheresse, il est évident que le changement climatique engendre des conséquences à Bayonne, comme partout dans le monde.
Les fêtes, dans leur modèle consumériste et déraisonnable, induisent du gaspillage, des déchets en masse, de la pollution... Une grande partie d’entre elles peuvent être évitées, ou limitées. D’année en année, nous nous sommes engagés à limiter notre empreinte écologique, en travaillant avec des fournisseurs locaux, en utilisant des matières réutilisables, ou en limitant nos déchets. (...)
AzterketakEuskaraz

Fin d’occupation

Seaska - Tout d’abord, nous tenons à dénoncer l’intervention des forces de l'ordre mercredi soir sur ordre de la Rectrice de Bordeaux, Anne BISAGNI FAURE. Face à un acte pacifique et légitime, rien ne justifie l'utilisation de gaz, de coups et de violences portés de cette manière contre les parents, les enseignants et des élèves. Mme BISAGNI-FAURE s’est trompée de ministère, elle aura plus d'avenir au ministère de l'Intérieur qu'au ministère de l'Education nationale.
Seaska a été créée en 1969. En 53 ans, l’Etat français ne nous a jamais rien donné. Malheureusement nous avons dû toujours nous batte pour avancer pas à pas. Même si les ikastola scolarisent actuellement 13% des élèves du Pays Basque nord et même si nous avons le soutien de toutes les institutions et élus, l’Etat veut toujours interdire notre langue. Les Recteurs, les Ministres et autres sont de passage, mais nous nous serons toujours là pour faire vivre notre langue. (...)
  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video