Glottophobie1

L’accent des régions… et alors ?

2 Commentaires
Tribune Libre - J.-B. Hiriart-Urruty - Quand, au début du mois de juillet, j’ai entendu les médias parler de la nomination du nouveau premier ministre, je me demandais de qui il s’agissait... On parlait de JEAN CASTE (comme on dirait un jeu podcasté)... puis on a bien prononcé le x final. Aussitôt les réseaux sociaux et quelques m’as-tu-vu parisiens se sont moqués de son accent du Sud- Ouest, bien léger pourtant.
Ce fut néanmoins l’occasion de parler de glottophobie, terme sous lequel le collègue Philippe Blanchet, professeur à l’université de Rennes, à théorisé les moqueries sur l’accent des régions. J’ai échangé sur le sujet avec lui il y a deux ans, je mets ci-dessous ce que je lui avais transmis. Je ne pensais pas que l’actualité nous rattraperait si vite.(...)

Euskal Konfederazioa eta irakaskuntza elkarteak prentsaitzinekoan Irailaren 10ean Hiriburuko Basté-Quiéta eskolaren aitzinean

Euskal irakaskuntza denentzat!

Tribune Libre - Azken urte hauetan irakaskuntza mailan frantses gobernuak lurralde hizkuntzen kontrako erasoak salatzeko, "Pour Que Vivent Nos Langues" kolektiboak mobilizazioak antolatuko ditu urriaren 10ean, hexagono osoan. Ipar Euskal Herrian Kolektiboko kide den Euskal Konfederazioak du, irakaskuntza elkarteekin batera, Baionakoa antolatuko.
Horri buruzko xehetasun guziak jarraian. (...)
Manifestation en faveur de la Collectivité Territoriale, le 1er juin 2013.

Les abertzale, moteurs de la revendication institutionnelle

Tribune Libre - ENBATAk 60 urte - Nikolas BLAIN - La revendication institutionnelle, celle de la reconnaissance administrative du Pays Basque Nord est historiquement portée par les abertzale. Autonomie, Collectivité Territoriale, Département Pays Basque, Agglomération Pays Basque… Quel que soit le modèle et le nom revendiqué, cette thématique a toujours été en haut de l’agenda politique du mouvement abertzale.
Parfois considérée comme la “mère des batailles” abertzale, la reconnaissance institutionnelle a pris des formes et des chemins tactiques différents au fil des années. (...)
Des électeurs de Nouvelle-Calédonie dans un bureau de vote, le 15 mars 2020, pour le premier tour des élections municipales à Nouméa.

Négocier pour préparer une décolonisation véritable en Nouvelle-Calédonie

Tribune Libre - Le référendum du 4 octobre sur l’indépendance devrait, comme en 2018, donner une majorité au non. Mais les Kanak, minoritaires sur leur terre, ne renonceront pas à une pleine souveraineté en partenariat avec la France, estime Alban Bensa.
A suivre la Tribune Libre publiée dans Le Monde des Idées du 11 septembre par Alban Bensa, anthropologue, directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (Ehess). (...)
PeioJorajuria

« Alors que l’État nous impose le français, nous demandons d’avoir le choix d’apprendre en langue basque »

Interview - Evoquer la rentrée scolaire en Iparralde c’est à la fois constater l’approfondissement de l’euskara dans les ikastola et son blocage idéologique dans l’immersif public.
Peio Jorajuria, président de Seaska, par ses réponses à Enbata, décrypte cet instant crucial.(...)
BattittaBoloquy

La contribution des abertzale dans le processus d’institutionnalisation d’Iparralde

Tribune Libre - ENBATAk 60 urte - Battitta Boloquy - La revendication institutionnelle en Iparralde est étroitement liée à la dynamique portée par le mouvement abertzale depuis les années 1960. Si la création de la Communauté d'Agglomération Pays Basque (CAPB) en 2017 a nécessité une mobilisation large des acteurs du territoire, la contribution des abertzale a été essentielle.
Au-delà des réflexions propres aux partis abertzale sur la revendication institutionnelle que nous n'aborderons pas ici, le contenu de cette revendication s'est précisé au fur et à mesure de l’implication des militants dans les démarches de développement local à partir de 70. (...)
Beñat Etchebest

60 ans de prise de conscience et d’action

Tribune Libre - ENBATAk 60 urte - Beñat Etchebest, Président d’Etxalde - Rendre visible, nommer, c’est faire exister !
Le mouvement abertzale aura, très tôt, mis la problématique du foncier sur la place du village. Crédit inoxydable pour le mouvement ! (...)
MehdiOuraoui

Un jour, nous ferons gagner l’espoir

Tribune Libre - Dimanche soir en Iparralde, tout citoyen sincèrement de gauche était secoué par de bien étranges montagnes russes. Drôle d’itsasmendi où se succédaient brutalement l’euphorie des sommets et un désarroi abyssal. La déroute fratricide bayonnaise et l’arrivée de la droite décomplexée à Biarritz, qui s’ajoutent au triomphe écrasant de Claude Olive à Anglet.
En miroir : les superbes victoires abertzale à Ciboure, Itxassou, Urrugne, Ustaritz, qui rejoignent Biriatou ou encore Baigorri. (...)
HirguneElkargoa

Les dé(s)bats sont pipés : réponse à Ellande Duny-Pétré

3 Commentaires
Tribune Libre - Dans un article d'Enbata publié en ligne le 29 juin dernier E. Duny-Pétré, rédacteur attitré du journal, prétend apporter toute la lumière sur les futures élections à la présidence de la CAPB et revient sur les élections municipales à Bayonne.
Nous n'aborderons pas le premier point au fond : en effet, sous couvert de journalisme et, sans aucun doute au nom de la liberté d'expression, E. Duny-Pétré, intervient publiquement dans un débat interne du mouvement politique auquel il appartient par ailleurs. (...)
  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video