CadeBizi1

Plan de financement de la LGV : lettre à Jean-Jacques Lasserre

Tribune Libre - Le CADE et l'association Bizi! ont envoyé une lettre au président du CD 64 concernant le plan de financement de la LGV.
Dans le plan de financement, aucune des conditions annoncées par le C64 n'a été reprise. Pourquoi avoir signé ? (...)

Abstention

Abstention catastrophique?

Xipri Arbelbide - Malgré la guerre d'Ukraine, on parle du prochain scrutin. Un des grands soucis est celui de l'abstention. Ne va-t-il pas être historique, alors qu'il n'y a jamais eu autant de candidats, donc de choix ? Qu'est-ce qui fait que les gens ne votent pas ?
Je me suis souvent posé la question. Si les gens s'abstiennent ne serait-ce pas parce qu'ils n'y croient plus ? Ils n'ont plus confiance dans leurs élus. (...)
Agur&Ohore

Agur eta ohore Yvan Colonna

1 Commentaire
EHBAI - Estatuaren mespretxuak, itsukeriak eta ukoak erail dute Yvan. Legedi eta neurri antiterroristek eragindako biktima bat gehiago. Ekidin zitekeen heriotza da. Ekidin zitekeen heriotza bat gehiago. Aski da euskal zein korsikar preso politikoen biziarekin jolastearekin. Etxean aske eta bizirik nahi ditugu, orain! Yvan Colonnari gertatuak, kezka eta zer gogoetatu ematen digu. Kezka, Yvan Colonnaren heriotzarekin, preso politikoak txanpon truke gisa kontsideratzen direla konfirmatzen delakotz. Azken momentuko urratsak (DPS, hurbilketa Borghorat) haietarik baten biziaren truke eman ditu frantses estatuak. Onartezina eta mingarria da!
Korsikan, Euskal Herrian bezala gure geroa denen artean eztabaidatu eta eraikitzeko prozesu demokratiko bat behar dugu. Konponbide demokratikoa da giltza! Korsikan, Euskal Herrian bezala, urteetan eraiki diren adostasun eta aldarriak errespetatu eta gauzatu behar ditu Frantses Estatuak. Horretarako, adostasun zabalak eta herri mobilizazioa dira giltza. Horregatik, PNAT-a eta gobernuaren itsukeriaren aitzinean, datorren apirilaren 2an, Bakegileen deialdira batzeko deia luzatzen du EHBaik. JON, JAKES, UNAI eta gaineratiko presoak etxeratzeko gakoa garelako! Etxean nahi ditugulako! Horregatik, bestalde, gure herri aldarrikapenak egiten eta eraikitzen segituko dugu. Apirilaren 17an Azkainen ospatuko dugun Aberri Egunean, Euskal Herriak burujabetza behar duela argi eta ozen adieraztera deitzen zaituztegu. (...)
LangueFrance-Une

Adresse aux candidats qui prétendent vouloir sauver les langues régionales

Tribune Libre - Michel Feltin-Palas - C'est la période : comme les enseignants, les chefs d'entreprise ou les artistes, les amoureux des langues régionales profitent de la période électorale pour faire pression sur les candidats. Tout l'enjeu consiste à obtenir d'eux autre chose que des formules qui n'engagent à rien, du type : "J'adore ces belles langues qui font partie de notre patrimoine." Car si l'on veut véritablement les sauver, l'objectif est simple : il faut former de nouveaux locuteurs aptes à remplacer les générations anciennes, ce qui suppose des mesures concrètes et efficaces.
Voici quelques mesures que devraient prendre les candidats à la présidentielle et aux législatives s'ils veulent vraiment atteindre cet objectif. (...)
LDF

Des « déformations du français » ?

Tribune Libre - Michel Feltin-Palas - D'un point de vue linguistique, toutes les langues sont égales entre elles. Seuls leurs statuts les distinguent. Parce qu'il était utilisé par les rois, le français est devenu l'idiome officiel de notre pays. Sa littérature a été mise en avant ; ses écrivains étudiés ; son étude valorisée.
Les autres langues de notre territoire n'ont pas eu le même destin. Cela n'en fait pas des sous-langues et moins encore des "patois", mais des langues minoritaires, voire des langues minorisées. (...)
XutiGazte

Xuti gazte!

Tribune Libre - XUTI GAZTE! - Uztaritzen, Ipar Euskal Herriko hainbat eskualdetako 20 gazte bildu gara "Xuti gazte!" dinamika aurkezteko. Dinamika berri honekin, militante gazteok mugimendu abertzalearen lekukoa hartu nahi dugu. Izan ere, gazte borrokari bultzada bat emateko garaia dela uste dugu. Hots, inoiz baino gazte ezkertiar eta abertzale gehiago herriaren alde lanean jartzeko momentua.
Askatasunaren aldeko borroka izanen da gurea. Gure kultura eta hizkuntza biziberritu ahal izateko, amalurra zaintzeko, feminismotik zapalkuntzak iraultzeko, sektore prekarioenen bizi baldintzak hobetzeko, arrazakeriarekin eta migrazio politika hiltzaileekin bukatzeko... burujabetza nahi dugu Euskal Herriarentzat. (...)
KlimaJustiziaSoziala

Milako bat manifestari, Baionan, klimaren eta justizia sozialaren alde

Bizi! - Larunbat honetan, martxoaren 12an, milako bat manifestarik klimaren eta justizia sozialaren aldeko martxan parte hartu dute Baionako karriketan. Presidentetzarako hauteskundeen lehen itzulia baino aste batzuk lehenago, larrialdi klimatikoa eta injustizia sozialak eztabaidetarik kanpo gelditzen dira.
Ipar Euskal Herria gai hauetan ere gibelean delarik, manifestariek lehentasunen ordena gogora ekarri nahi izan dute, eta agenda politikoen erdigunean klima eta justizia soziala ezartzea galdatu dute. (...)
Surat

Ce 8 Mars, « les rues sont à nouveau à nous »

Tribune Libre - Bagera, nous sommes - La manifestation organisée par la "M8 Asanblada Feminista Bidasoa" (dont "Bagera, nous sommes" fait partie) avec le soutien des communes de Biriatu et Urruña partira de la place Pausu à 17h30 pour traverser Hendaia jusqu'au pont Santiago où elle rencontrera l'autre colonne de la manifestation partie d'Hondarribia pour traverser Irun jusqu'au pont. Lors de cet événement historique d'union autour d'une manifestation pour les droits des femmes des deux côtés de la Bidassoa, nous irons ensemble sur la petite place sans nom du pont Avenida pour finir notre action dans une ambiance festive.
Une fois de plus, le 8 mars, les femmes continuons haut et fort à revendiquer nos droits... Cette société a une dette certaine envers l'égalité, la défense des droits de toutes les femmes qu'elles viennent d'où qu'elles viennent, qu'elles aiment qui elles aiment parce que nous nous voulons libres, maîtres de nos corps et de nos vies. (...)
CADE

Lettre ouverte à Jean-Jacques Lasserre

2 Commentaires
Tribune Libre - Victor Pachon et Pierre Recarte, Président et Vice-Président du CADE - Le 14 mars prochain, les collectivités territoriales sont invitées à signer officiellement le plan de financement de la première phase du projet GPSO. Le conseil départemental que vous présidez a, dans sa délibération du 12 décembre 2021, « approuvé le modèle du plan de financement » en ramenant sa quote-part budgétaire, hors fiscalité « à 54 M€ en totalité ciblé sur la seconde étape du projet ».
La participation de votre collectivité est conditionnée notamment à « un engagement financier de toutes les collectivités concernées par la présente délibération ». Or les départements de la Gironde, du Lot et Garonne et la communauté d’agglomération Pays basque ont refusé de s’engager financièrement... Le Conseil départemental a « donné pouvoir au Président pour signer le plan de financement final dans les limites de cette délibération »... Nous ne manquerons pas de surveiller votre positionnement afin d’en informer nos concitoyens. (...)
  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video