Seaska

Seaskaren postu beharra, frantses Estadoa eta Euskal Herriaren arteko arazoa

Seaska - Ipar Euskal Herriko 350 hautetsiek baino gehiagok, petizioa izenpetu dute galdeginez hezkunde ministeritzari Seaska, EEP eta Hezkunde Ministeritzaren arteko konbenioa errespetatu eta arraberritu dezan.
350 izenpedura hauek erakusten duten bezala, ez da gehiago Seaska eta Hezkunde Ministeritzaren arteko debatea. Hori da Estadoa eta Euskal Herriaren arteko arazoa. (...)

Assemblée Générale d'Euskal Moneta
Le 12 mai à 9h - salle Lapurdi - Ustaritz

La bataille continue, c’est le moment de soutenir l’Eusko !

1 Commentaire
Tribune Libre - Suite à la requête du Préfet des Pyrénées-Atlantiques, la Cour administrative d'appel de Bordeaux a décidé ce vendredi de suspendre la convention entre la ville de Bayonne et Euskal Moneta. Pour l'instant, la ville de Bayonne ne peut donc pas faire de paiements en eusko. Comme il s’agissait d’une procédure en référé, la décision du juge est en effet provisoire : la convention est suspendue en attendant que l’affaire soit jugée sur le fond, pour décider si la convention est légale ou si elle doit être annulée.
« Pour montrer notre détermination, votons tous pour l’Eusko dans le cadre de l’appel à projets “Mon projet pour la planète”, c’est un moyen très simple et très rapide de montrer face à l’État notre soutien massif à ce projet pour le Pays Basque, et cela permettra en plus à l’Eusko d’obtenir un financement de 100 000 € pour se développer. Votez et faites voter pour l’Eusko sur www.euskalmoneta.org avant le 11 mai, à la veille de l'Assemblée Générale d'Euskal Moneta qui aura lieu le samedi 12 mai à 9h00 à la Salle Lapurdi d'Ustaritz ! C’est la plus belle réponse que le Pays Basque puisse donner face à l’acharnement de l’État ! » (...)
AE2018

Aberri Eguna 2018

Enbata - A l'occasion de l'Aberri Eguna 2018, ce dimanche 31 mars, deux grands rassemblements ont eu lieu. Le premier à Iruña à l'appel d'Independentistak Sarea. Le second à Donibane Garazi, à l'appel d'EH Bai et d'Aitzina, s'inscrivant dans la même logique de l'appel d'Independentistak, et ayant pour objectif de reconstruire et renforcer les liens sociaux, politiques, institutionnels et culturels que les états espagnol et français ont voulu détruire. L'engagement à "poursuivre la construction de notre pays" y a été renouvelé et "le droit de décider" à nouveau revendiqué.
Enbata.Info publie ici une traduction française de la déclaration du syndicat ELA, faite à l’occasion de l’Aberri Eguna 2018. C'est l'analyse spécifique qu'a le syndicat ELA de la situation politique actuelle en Pays Basque sud, et dans l'Etat espagnol. ELA y donne son point de vue sur les conclusions à tirer du processus Catalan, sur les conditions de mise en place d'une stratégie souverainiste gagnante en Hegoalde, en même temps qu'il applaudit le travail réalisé de manière générale en Iparralde et le rôle du Lehendakari Etchegaray. (...)
Elections

L’UPPA baffoue l’expression démocratique

1 Commentaire
Communiqué de Presse - Le 27 mars 2018 avaient lieu les élections générales de l’UPPA en vue de renouveler les sièges des différents conseils décisionnels. Première force à l’UPPA il y a deux ans, nous avons de nouveau présenté la liste M22M, coalition entre le syndicat Solidaires Etudiant·e·s, le Med’Oc et Uluka (collectif des étudiant·e·s de Bayonne).
A l’issue des votes, le M22M est arrivé gagnant avec une large majorité dans chacune des urnes dépouillées : 69% des suffrages exprimés pour le conseil local et 57,4% pour lesdits conseils d’administration. Toutefois, concernant la répartition des sièges étudiants du conseil local, le M22M a eu la désagréable surprise de constater que sur les quatre sièges à pourvoir, il n’en avait obtenu qu’un seul. Le M22M dénonce fermement ce bafouement de l’expression démocratique des étudiant·e·s du campus de Bayonne. Nous invitons toutes et tous les étudiant·e·s, personnels, enseignant·e·s-chercheur·e·s de l’UPPA mais aussi les élus et habitant·e·s de ce territoire, attaché·e·s au respect des droits démocratiques, à soutenir notre légitime revendication. (...)
Par la voie de Mme Delphine Gény-Stephann (à gauche), la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Économie (M. Bruno Lemaire, à droite), le gouvernement a montré sa méconnaissance totale du dossier des monnaies locales.

Le gouvernement méconnait l’Eusko

Tribune Libre - Xebax Christy, président d’Euskal Moneta - Le gouvernement maintient son attitude de fermeture face à la volonté de la Ville de Bayonne de réaliser des paiements en eusko.
Pour soutenir la Ville de Bayonne et l’Eusko, tous à l’Eusko Eguna dimanche 4 mars à la Maison des associations de Glain, de 10h à 18h ! (...)
NannOriginal

Notre-Dame-Des-Landes : une victoire historique

Enbata - Mercredi 17 janvier le gouvernement a annoncé l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Voici le communiqué commun du mouvement anti-aéroport (Acipa, Coordination des opposants, COPAIn 44, Naturalistes en lutte, les habitant-e-s de la zad) suite à la décision du gouvernement. "Nous souhaitons par ailleurs, en cette journée mémorable, adresser un fort message de solidarité vis-à-vis d’autres luttes contre des grands projets destructeurs et pour la défense de territoires menacés. Nous appelons à converger largement le 10 février dans le bocage pour fêter l’abandon de l’aéroport et pour poursuivre la construction de l’avenir de la zad."
Le Comité de Soutien Pays Basque organise un déplacement du Vendredi 9 au Dimanche 11 Février. Détails en fin d'article. (...)
Mikel Arregi Elena Laka Andres Urrutia Bingen Zupiria Miren Dobaran Esti Alkorta

Euskaraldiaz, hizkuntz ohituretan eragin eta euskararen erabilera bultzatu

Communiqué de Presse - Euskaltzaindiak, 2018rako aintzin ikusia den 'Euskaraldia–11 egun euskaraz' jardueran parte hartzeko deia egiten die euskal herritarrei.
Euskaltzaindiaren 2017ko urteko azken Osoko bilkuran Eusko Jaurlaritzak eta Euskaltzaleen Topaguneak euskal hiztunak aktibatzea helburu duen Euskaraldia ekimena, 2018ko azaroaren 23tik abenduaren 3ra egingo dena, "11 egun euskaraz" lelopean aurkeztu dute. (...)
Artisans

11 000 personnes manifestent à Paris pour la Paix en Pays Basque !

Communiqué de Presse - ARTISANS DE LA PAIX - L’objectif initial des organisateurs de réunir 5 000 personnes à Paris pour demander la fin du régime d’exception qui affecte les prisonniers basques et leurs familles, a été largement dépassé. Ce sont finalement 11 000 personnes qui ont manifesté ce samedi 9 décembre à Paris à l’appel des Artisans de la Paix et de Bake Bidea (« Le chemin de la paix »), pour demander au gouvernement français de contribuer à son tour au processus de paix en Pays Basque, après l’épisode marquant du désarmement total de l’organisation E.T.A. en début d’année.
Une banderole « Paix en Pays Basque : maintenant les prisonnier.e.s ! », portée par la totalité des parlementaires du Pays Basque, le président du Biltzar (Assemblée regroupant la totalité des municipalités) des maires du Pays Basque et la délégation menant depuis juillet dernier les discussions avec le ministère de la justice (*), a ouvert la manifestation dès 12H30. (....)
Elkartasuna

Azaroaren 18an, Baionan, Kataluniarekin bat!

Tribune Libre - EHBai - Kataluniako gobernu legitimoaren parte bat preso sartuz, Madrilek etapa berri bat gainditu du errepresioaren bidean. Azken asteetan, hainbat aldiz publikoki salatu izan dugu Espainiako gobernuaren jarrera arduragabea. Kataluniako herriak era baketsuan adierazi duen borondatea errespetatu behar da. Espainiar gobernuak errepresioaren hautua egin du, eztabaidari uko eginez, indarkeria eta tresna anti-demokratikoenak baliatuz. Europar komunitatearen isiltasun adierazgarria jasanezina da.
Kataluniako herriari sostenguz eta erabakitzeko eskubidearen alde bi aldiz antolatu ditugun elgarretaratzeetan ehunka pertsona bildu izan gira. Gaurkoan, Euskal Herriko biztanleei Espainiaren jarreraren kontra asaldatzeko eta Kataluniar herrirari sostengua adierazteko dei egiten diegu. Azaroaren 18an larunbatarekin, manifestazio bat antolatzen dugu Baionan (Euskaldunen plazatik), arratsaldeko 4etan. (...)