Alda!


Les femmes à la pointe du combat syndical

Après deux ans de lutte, dont plus d’un an de grèves, les soignantes des maisons de retraite de Biscaye viennent de remporter, avec le syndicat ELA, une “victoire historique” qui questionne la discrimination des femmes dans le monde du travail et leur avenir dans la lutte syndicale.

C’est la plus longue grève de l’histoire de Biscaye et elle a été menée presque essentiellement par des femmes. Un travail titanesque de mobilisation qui a duré deux ans et cumulé 370 jours de grève. (...)


Katalunia: nondik gatoz, non gaude eta norantz goaz

Bartzelonako Unibertsitateko Jordi Muñoz politilogoak Kataluniako abagune edo egoera orokorrari buruz azaroaren 6an Donostian eman zuen hitzaldiaren transkripzioa aurkituko duzue jarraian.

Azken hamarkadan Katalunian gertatu denaren laburpen ordenatua, bai eta ere abenduaren 21eko hauteskundeetarik landa ireki daitezken aukera desberdinak ezagutzeko parada ezin hobea. (...)


Changement d’échelle dans les luttes climatiques

Le dérèglement climatique est un défi majeur pour nos sociétés. Les experts sont unanimes : cela ne sera pas sans conséquence sur les populations (déplacements forcés, insécurité alimentaire, risque accru de conflits violents, etc.). Seule une mobilisation citoyenne de masse pourra contraindre les politiques, les militaires et les multinationales à agir pour limiter le réchauffement climatique et les menaces associées. De nombreuses associations engagées dans la protection de l’environnement, comme 350.org, Alternatiba, Les Amis de la Terre, Attac, ANV-Cop 21, y contribuent largement.

La revue Alternatives non-violente a édité un numéro spécial Menaces climatiques, défi pour la non-violence. Elle y a sollicité et publié un texte de Txetx Etcheverry, cofondateur des mouvements Bizi et Alternatiba, que nous reproduisons ici. (...)


1000 milliards pour sauver le climat

A l’occasion de la COP23, Jean Jouzel, climatologue, médaille d’or du CNRS, ex-viceprésident du groupe scientifique du GIEC récipiendaire du Prix Nobel de la paix, et Pierre Larrouturou, ingénieur agronome et économiste, viendront présenter en exclusivité à Bayonne une proposition originale de financement de la transition écologique et de combat contre le dérèglement climatique. Cette conférence exceptionnelle, coorganisée par Bizi! et la Fondation Manu Robles-Arangiz, se tiendra le mercredi 8 novembre à 20h00 à la Bourse du Travail (entrée gratuite mais il est conseillé de réserver sa place en s’inscrivant au 05 59 59 33 23 ou à [email protected]).

Alda! s’est entretenu avec Pierre Larrouturou. Il explique qu’un des principaux défis que nous avons à relever dans les années et décennies à venir, la lutte contre le dérèglement climatique, n’est pas un obstacle au bien-être social. Il peut, au contraire, être une opportunité décisive pour combattre le chômage et la précarité. Revenant sur les conséquences du réchauffement, il ouvre le débat sur le financement de la transition énergétique. (...)


Plus qu’un changement d’élite, un changement de régime

En 2005 le parlement catalan approuvait avec une écrasante majorité de 89% le Nouveau statut renforçant l’autonomie de la Catalogne. Ce dernier était adopté l’année suivante par le parlement espagnol. Le recours du PP devant la Cour constitutionnelle cette même année 2006 a abouti à l’annulation en partie du Nouveau statut catalan en 2010. Concomitamment, durant ces 10 dernières années, l’option indépendantiste est passée de la marginalité (aux environs de 10%) à la quasi majorité.

Alda! publie quelques extraits de l’interview, accordée à la veille du scrutin, par Quim Arrufat, ex-député au parlement catalan et actuel porte-parole national de la CUP, Candidature d’unité populaire (parti politique indépendantiste catalan de gauche et féministe, pratiquant le municipalisme libertaire), pour comprendre cette évolution et les enjeux liés au référendum d’autodétermination en Catalogne. (...)


Décidons de l’avenir de notre territoire

Martine Bouchet est membre du CADE (Collectif des Associations de Défense de l'Environnement) et de l'association Stop Mines EH qui s'est créée avec comme objectif de stopper le projet de mines d'or.

A quelques jours de la manifestation du samedi 16 septembre à 16h00 qu’organise à Bayonne le Collectif Stop Mines EH, elle répond aux questions d’Alda! sur les enjeux de cette nouvelle mobilisation anti-mines d’or en Iparralde. (...)


Udalbiltza, l’institution nationale basque

Udalbiltza, l’assemblée des communes et élus municipaux du Pays Basque, est l’institution nationale basque reposant sur la collectivité territoriale de base. Elle reconnait qu’Euskal Herria est une nation et aide l’articulation politique d’Euskal Herria en tenant compte de la territorialité et en promouvant les relations entre les mairies de toutes les provinces.

Dans une Europe où des nations sans États s’affirment (Catalogne, Ecosse, Flandres,...) la démarche d’Udalbiltza n’est pas anachronique car elle s’inscrit dans un processus de prise en main par les peuples de leur propre avenir. Un bref rappel historique précédera la présentation des caractéristiques principales d’Udalbiltza ainsi que les prochains défis de cette institution. (...)


ELA sindikatua indarberritzen

ELA Sindikatuaren XIV. Kongresua Indarberritzen lemarekin iraganen da Bilbon ekainaren 15 eta 16an. Lau urtero iragaiten den Kongresu honek sindikatuaren norabide nagusia definitzen du arlo sindikal, sozial eta politikoan. Bertan Hegoaldeko 4 probintzietako 736 delegatu bilduko dira. Kongresuaren mozioak aipatzen du irabazle, borrokalari eta erakargarri den sindikalismo baten eraikitzeko moldea, bai eta ere justizia sozialaren erronkaren aitzinatzeko moldea. Baina, ber maneran ere aipatzen du molde inportante batean, Euskal Herriko bake prozesua, burujabetzaren eta arlo sozialaren aldeko dinamika, euskararen defentsa kulturen berdintzearen kontra, patriarkala ez den sindikatu baten eraikuntza, alternatiba sozial eta ekologikoen promozioa, klimaren desafioa,...

Kongresu aitzineko Alda!k ELAko 3 arduradunen bidez sindikatuaren hainbat ezaugarri sakontzeko parada eskaintzen du. (...)


« Ecosse, Catalogne… Quel processus souverainiste en Euskal Herria ? »

De 2017 à 2019, en Europe de l'ouest, le débat sur le droit à l'autodétermination va être particulièrement marqué par les volontés catalanes et écossaises de tenir des référendums sur leur possible indépendance. Une absence de taille saute aux yeux, à savoir le Pays Basque, où le sentiment indépendantiste dispose pourtant de bases particulièrement solides. A cette absence de processus souverainiste en marche vient se rajouter la confusion, voire le manque de vision sur la manière dont il pourrait être impulsé et les formes qu'il pourrait revêtir.

Ce vendredi 2 juin à 19h00 à la Fondation Manu Robles-Arangiz à Bayonne, Xabi Anza, président de la Fondation Manu Robles-Arangiz et Jose Elorrieta, ancien secrétaire général du syndicat ELA nous feront découvrir la vision concernant le processus souverainiste en Pays Basque du syndicat ELA, majoritaire en Hegoalde, particulièrement combatif, abertzale et indépendant de tout parti politique. (...)