Alda!


Migrants : l’urgence n’est pas la précipitation

La solidarité à l’égard des personnes migrantes prend différentes formes ces dernières années en Pays Basque Nord. Le Collectif Solidarité Migrant·e·s-Etorkinekin regroupe des associations, syndicats et des particuliers agissant dans ce domaine.

Alda s’est entretenu avec Maite Etcheverry, bayonnaise de 32 ans, en reprise d’études en Master 2 Droit européen des affaires et militante d’EHBai particulièrement active au sein de l’association Diakite, récemment créée pour apporter l’aide aux migrant·e·s en transit sur Bayonne. (...)


Burujabe : Reprendre possession de nos vies (2/2)

15 000 personnes ont assisté à l’édition 2018 d’Alternatiba Bayonne et à l’arrivée du Tour Alternatiba. Cette édition a contribué à la mobilisation internationale pour demander plus d’ambition dans la lutte contre le dérèglement climatique, et de promouvoir les alternatives quotidiennes permettant à chacun de le combattre concrètement. Cette année le village des alternatives a mis en lumière et soutenu spécialement les projets territoriaux de sobriété et de transition énergétique, écologique et sociale.

A cette occasion, Alda! publie la deuxième partie du fruit provisoire de la réflexion collective “Burujabe” —en euskara Buru (Tête, personnalité) et Jabe (Maître, propriétaire)— en cours au sein de Bizi. Cette réflexion aboutira à la publication à l’occasion d’Alternatiba 2018 d’un livret dessinant les chemins de transition pour avancer vers Euskal Herria Burujabe (souverain, soutenable et solidaire). (...)


Burujabe : Reprendre possession de nos vies (1/2)

Après 5 ans d’attente, Alternatiba est de retour à Bayonne les 6 et 7 octobre 2018. L’objectif de cette édition est à la fois de contribuer à la mobilisation internationale pour demander plus d’ambition dans la lutte contre le dérèglement climatique, et de promouvoir les alternatives quotidiennes permettant à chacun de le combattre concrètement.

Cette année le village des alternatives mettra en lumière et soutiendra spécialement les projets territoriaux de sobriété et de transition énergétique, écologique et sociale. A cette occasion, Alda! publie en deux numéros le fruit provisoire de la réflexion collective Burujabe (en euskara, Buru (Tête, personnalité) Jabe (Maître, propriétaire) en cours au sein de Bizi. Cette réflexion aboutira à la publication à l’occasion d’Alternatiba 2018 d’un livret dessinant les chemins de transition pour avancer vers Euskal Herria Burujabe (souverain, soutenable et solidaire). (...)


Se préparer à la transition (2/2)

Maire de Grande-Synthe depuis 2001, Vice-président de la Communauté Urbaine de Dunkerque (en bordure de la mer du Nord) Damien Carême a également été élu régional de ce territoire subissant de plein fouet la désindustrialisation. Il interviendra le dimanche 7 octobre dans le cadre d’Alternatiba Bayonne, pour témoigner des réalisations aussi nombreuses qu’innovantes qu’il a impulsés à Grande-Synthe.

Dans cette deuxième partie de son interview, il précise à Alda! les clés d’une transition solidaire (l’anticipation et la reconversion) et présente la politique d’accueil de migrants de sa commune, assurant des conditions de vie dignes, dans une région qui depuis 2008 est un lieu de passage et où l’extrême droite est arrivée en tête au Premier Tour de l’élection présidentielle de 2017. (...)


Se préparer à la transition (1/2)

Maire de Grande-Synthe depuis 2001, Vice-président de la Communauté Urbaine de Dunkerque (en bordure de la mer du Nord) Damien Carême a également été élu régional de ce territoire subissant de plein fouet la désindustrialisation. Il interviendra le dimanche 7 octobre dans le cadre d'Alternatiba Bayonne, pour témoigner des réalisations aussi nombreuses qu'innovantes qu'il a impulsés à Grande-Synthe.

Il répond aux questions d’Alda en évoquant dans ce numéro de juillet les politiques de “social-écologie” mises en œuvre dans sa commune et dans l'agglomération. En août, il reviendra sur la politique d’accueil de migrants particulière qui a fait parler de Grande-Synthe en France et en Europe. (...)


Après ETA…

Après la dissolution d’E.T.A., le secrétaire général du syndicat ouvrier ELA, Txiki Muñoz analyse les positions des camps en présence à Madrid et à Gasteiz.

Il en tire un certain nombre de conclusions à l’heure de définir quelle stratégie souverainiste on peut et on doit mettre en place en Pays Basque Sud. (...)


100.000 Alda tous les 2 mois

Le syndicat ELA lance une nouvelle revue au nom inspiré du supplément que la Fondation Manu Robles-Arangiz anime depuis une bonne décennie dans la revue Enbata : Alda. Cette revue sera envoyée tous les deux mois à ses 100 000 adhérent·e·s. Elle sera donc un des journaux les plus diffusés en Pays Basque.

Ses articles seront rédigés en euskara ou en espagnol. La ligne rédactionnelle sera celle d'un acteur indépendant, engagé, et plutôt atypique de la société basque : ELA. (...)


ELAk eman behar duen mezua ez da titular hutsekin asetzen

Iván Giménez Hegoaldean gehiengoa duen ELA sindikatuko arduradunetarik bat da. Gero eta gehiago indibidualista eta kontsumerista den jendarte batean, balore kolektiboak eta elkartasuna aitzinean emaiten dituen sindikatu batentzat, eta formula sinplistak eta eslogan demagogikoak garaile diren aro honetan etengabeko pedagogia egin nahi duen erakunde sindikal batentzat, komunikazioaren erronkak zein diren aipatzen dauku.

Parada ezin hobea da sortu berria den eta Euskal Herrian 100 000 aletan banatua izanen den Alda aldizkariari ongi etorria egiteko. (...)


Eux, c’est nous !

Ce samedi 24 mars au rond-point de l’Europe de Biarritz, le mouvement Bizi a lancé une campagne de solidarité avec les migrant-e-s intitulée “Eux, c’est nous ! EtorkiZUna”. Alda reproduit ici la lettre ouverte qui en résume les motivations. Nous reprenons également ici le témoignage de Damien Carême, maire de Grande- Synthe, qui explique comment il est possible de traduire dans la pratique le “devoir d’accueil, d’asile et de solidarité” auquel appelle Bizi!

Damien Carême sera à Bayonne les vendredi 20 et samedi 21 avril, dans le cadre du Forum “Penser l’immigration autrement, agir localement” qui se tiendra à l’Auditorium Jean Grenet de la Cité des Arts. Il interviendra aux côtés de nombreux·ses spécialistes des migrations comme l’ethnologue Violaine Carrère ou François Héran, professeur au Collège de France sur la chaire “Migrations et sociétés”. (...)