Anne-Marie Bordes

Anne-Marie Bordes


Si Victor Hugo revenait…

Tourbillon du G7 (24-25-26 août) passé, voilà Biarritz, statufiée et bunkérisée pour l’occasion, revenue à son ordinaire et son quotidien.

Partagée entre ce qui lui reste à vivre de saison estivale, les récriminations de ses commerçants exigeant d’être dédommagés de leur manque à gagner pendant ces journées aux rues désertées et les doléances du maire de Bayonne…(...)


Ce mur de béton en construction

La sur-densification de la côte basque attend son Messie ; le Tram’bus comme décrit et prédit il y a cinquante ans par la MIACA.

Regard dans le rétroviseur nous fait sentir “le mal qui est fait” ! (...)


80 ans après la Retirada

Par ces temps de tensions migratoires, dont se nourrissent tous les populismes, remémorons la déchirure humaine des 500.000 Républicains vaincus franchissant le col du Perthus à la rencontre d’une hospitalité française mal vécue.

On le sait bien, la Paix ne peut pas se résumer à la fin de la violence, disons plutôt de toutes les violences. Elle exige justice, réparation et mémoire. Autant d’exigences restées lettres mortes à la fin de la guerre civile. (...)


Des actes forts attendus

Première intervention le 17 mai d’Emmanuel Macron sur la “question basque”.

Le sort des preso évolue lentement, trop lentement malgré la vigilance de Bake Bidea et des Artisans de la paix qui organisent les 7 et 8 juin à Biarritz conférence et chaîne humaine. (...)


“Camarade-Curé”

Retour sur image avec ce documentaire d’une autre époque. 1968.

Et pourtant non sans résonance avec le moment actuel. Dans des contextes fort différents néanmoins. (...)


A l’ombre des “longues peines”

Comme Edmond Siméoni le fit en Corse, il nous faut revenir sur le drame des prisonniers politiques basques.

Re-situons cette ardente obligation dans l’esprit du prix Nobel de la paix, le bayonnais René Cassin. (...)


La Guerre de l’Ours

La coexistence harmonieuse des ours, des touristes et des bergers dans le massif cantabrique sonne comme un contre-exemple apaisant à la “guerre de l’ours” béarnais.

Invitation à aller voir sur place. (...)


Un spectre clivant

Pedro Sanchez est le premier chef de gouvernement espagnol à avoir osé briser “le” tabou de l’ère post-franquiste.

Une démarche qui rappelle aussi la requalification du Palais d’Aiete à Donostia, maison de la paix et des droits de l’Homme après avoir été la demeure estivale du dictateur. (...)


Pour que chante la montagne

Le format léger du documentaire permet de se rapprocher des gens et de raconter une époque par le biais de la “petite” histoire. De quoi forger la grande Histoire qui se déroule sous nos yeux parfois aveugles.

Trois exemples de documentaires récents permettent d’ouvrir débat et réflexion. (...)