Anne-Marie Bordes

Anne-Marie Bordes


Michel Labéguerie et sa guitare sèche

Le double CD, portant la voix de Michel Labéguerie et de son fils Peio, vient marquer le centenaire de celui qui révéla, par le chant, l’abertzalisme en Iparralde.

Nous étions là dans les années 60, alors que la nouvelle chanson basque n’allait pas tarder à prendre son envol de part et d’autre d’une frontière rigide. (...)


D’abord un acte politique…

Pantxoa Etchegoin vient de quitter l’Institut culturel basque qu’il a dirigé pendant 24 ans.

A l’heure du bilan, il nous fait un retour sur ce temps des pionniers dans un environnement anti-basque. (...)


“On me refuse ma citoyenneté”

Octobre 2020, Gabi Mouesca reçoit un coup de fil qui l’étonne au plus haut point. Il émane du cabinet du Garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti, nommé par Emmanuel Macron en juillet 2020. Le ministre de la Justice lui demande de bien vouloir accepter le poste de Contrôleur général des lieux de privation de liberté.

Plutôt inattendue, la proposition n’a pas pu aboutir car Gabi Mouesca n’était pas (et n’est toujours pas) en possession des droits civiques exigibles (droits de vote et éligibilité) pour un tel poste. (...)


Un nouveau chemin à défricher

Sa présidence de l’Observatoire international des prisons (OIP) a ouvert à Gabi Mouesca une vocation de solidarité dans la société qu’il élargit à présent dans une oeuvre de réinsertion à Tarnos.

Récit de sa démarche. (...)


Les essentiels

Coeur battant de l’édition basque, la foire de Durango ouvrira sa 55e édition en partie en version digitale alors que le monde du livre est durement impacté par la crise sanitaire.

Un événement réjouissant dans un monde qui questionne les droits et les besoins essentiels. (...)


Le mur véritable du PNAT

Partis de 24 communes, 1.300 manifestants se sont retrouvés à Bayonne pour dresser un mur enfermant symboliquement la Sous-Préfecture en réplique à l’enfermement indéfini de nos presos.

Les porte-parole de Bake Bidea et des Artisans de la Paix, Anais Funosas et Michel Berhocoirigoin, ont exhorté l’Etat à réagir face à une peine de mort qui ne dit pas son nom : “Nous ferons sauter les verrous ! Il n’y a pas d’autres options ! Le parquet empêche toute avancée, tout espoir ! Accomplir sa peine jusqu’à la mort ? Non et Non ! L’attitude du parquet doit changer, il doit arrêter d’être un obstacle à la paix ! Il faut une politique pénale qui s’adapte au processus de paix et à la volonté des citoyens du Pays Basque dans tout sa diversité !” (...)


Hyper connectés et sans contacts

Confinement vécu, nous voilà libres d’aller.

Enfin pas tout à fait libres, puisque si nous avons la latitude de prendre l’avion, poignées de main, bises et embrassades sont à priori exclues de notre vivre ensemble. Autrement dit ambiance sécuritaire chargée ! (...)


Un processus enlisé

Les manifestations de soutien aux presos répondent aux refus répétés du parquet anti-terroriste contre les libérations conditionnelles. Ainsi va, cahotant, le processus de paix.

La nomination d’un nouveau Garde des Sceaux en la personne d’Eric Dupond-Moretti viendrat- elle modifier la donne ? Si celui-ci a eu l’occasion de défendre des prisonniers corses, le sort des prisonniers basques intéressera-t-il cet avocat disposé à faire bouger certaines lignes ? (...)


Frontière, les Etats toujours là !

Nous étions habitués à un Zazpiak Bat sans frontière. Le Covid 19 a fait ressurgir ce que l’Union Européenne avait “effacé”.

Retour sur ce double confinement de trois mois. (...)

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video